Pompe à chaleur ou poêle à granulés : comment choisir ?

Si vous ne disposez pas d’un système de chauffage central, il peut être intéressant d’installer une pompe à chaleur ou un poêle à granulés. Voici les clés pour faire, en fonction de votre logement et de vos besoins, le bon choix.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

pompe à chaleur ou poêle à granulés

Faisant partie des systèmes de chauffage les plus efficaces et les plus écologiques, le poêle à granulés et la pompe à chaleur air-eau sont de plus en plus choisis par ceux qui rénovent un logement ou construisent une nouvelle maison. Ils sont cependant très différents, à la fois dans leur fonctionnement et dans leurs besoins d’entretien. Comment choisir ? Quels avantages présente chaque solution ? Faisons le point !

Pompe à chaleur et poêle à granulés : deux fonctionnements différents

Les pompes à chaleur et les poêles à granulés utilisent deux technologies qui ne sont pas vraiment comparables. Explications.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur repose sur une technologie extrêmement maligne : comme son nom l’indique, elle va puiser des calories dans l’air environnant, afin de produire de l’énergie. Cette énergie servira à chauffer de l’eau, qu’un réseau hydraulique va ensuite faire circuler dans tous les appareils de chauffage de la maison.

Une pompe à chaleur nécessite un raccordement au réseau électrique et se compose ainsi de deux modules. Le premier est installé à l’extérieur de la maison. Il « alimente » en air le second, chargé de mettre en circulation l’eau qui a été réchauffée.

Le fonctionnement d’un poêle à granulés

Le poêle à granulés, pour sa part, repose sur un fonctionnement plus classique, presque comparable à celui d’une cheminée. Simplement, en lieu et place des bûches de bois, il utilise, comme son nom l’indique, des granulés, également appelés « pellets ». Ces derniers ne sont ni plus ni moins que des bâtonnets de chutes de bois issues de sciures ou de copeaux d’origines diverses, puis compactées.

Contrairement à la pompe à chaleur, à l’origine d’un système distribué dans toutes les pièces, le poêle à granulés doit être installé au centre de la pièce principale. Sa chaleur est émise par convection, grâce au fonctionnement d’un ventilateur intégré.

> À lire aussi : Comment choisir entre la chaudière gaz et la pompe à chaleur ?

Les avantages des deux solutions

Pompe à chaleur comme poêle à granulés présentent de nombreux avantages. Voici ceux qu’il faut retenir.

La pompe à chaleur, un rendement inégalé

Si la pompe à chaleur coûte plus cher à l’achat que le poêle à granulés, ce qui est compréhensible pour un équipement plus massif, elle offre un important rendement à ceux qui la choisissent pour leur logement. Il s’agit en effet du mode de chauffage, sur la durée, le plus économique en termes de consommation annuelle. Pour chaque kWh d’électricité consommée, la pompe à chaleur en restitue le triple. Elle compense ainsi très vite le prix de son énergie et les investissements nécessaires à son installation.

De plus, la pompe à chaleur ne se contente pas de produire du chauffage. Elle peut aussi produire de l’eau chaude sanitaire et être couplée à une chaudière fioul ou gaz – dans le cas des modèles hybrides. Enfin, il s’agit du mode de chauffage le plus écologique qui existe !

> À lire aussi : Pompe à chaleur air-air réversible : la solution pour un été au frais

Le poêle à granulés, un chauffage qui sait rester efficace

Si le poêle à granulés n’offre pas un rendement aussi intéressant, il présente quelques avantages non négligeables :

  • son investissement initial, moins important ;
  • son combustible, assez peu cher et au prix plus stable que le fioul ou le gaz naturel – deux énergies dont les tarifs varient au rythme des tensions géopolitiques ;
  • son entretien annuel, peu coûteux.

On regrettera néanmoins un bruit en fonctionnement plus important, un remplissage des pellets toutes les 10 à 16 heures en moyenne et la nécessité de prévoir un espace de stockage pour les granulés (on les achète le plus souvent à la tonne). De plus, le poêle à granulés ne peut pas produire d’eau chaude sanitaire, et n’est écologique que si les pellets sont produits à proximité du lieu de consommation.

Pompe à chaleur, poêle à granulés : que choisir ?

Pour finir, que choisir entre pompe à chaleur et poêle à granulés ? Si les deux solutions sont très bonnes, la pompe à chaleur remporte ce petit comparatif. Elle offre en effet un rendement plus intéressant et davantage de flexibilité – rappelons qu’elle peut aussi produire de l’eau chaude.

Son inconvénient principal, le coût à l’installation, peut d’ailleurs être atténué par plusieurs dispositifs. En effet, des aides existent pour vous aider à financer tout ou partie de l’investissement nécessaire pour l’installation d’une pompe à chaleur (MaPrimeRénov’, prime énergie TotalEnergies, crédit d’impôt, éco-prêt…).

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime