Top 6 des solutions pour cacher une pompe à chaleur

Vous avez fait installer une pompe à chaleur dans votre jardin mais trouvez la solution peu esthétique ? Il existe de nombreuses solutions pour cacher une pompe à chaleur. Voici les 6 options les plus pratiques et design.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

cacher une pompe à chaleur

Installer une pompe à chaleur, c’est bénéficier d’un appareil générant plus d’énergie qu’il n’en consomme, et source, de fait, de vraies économies sur ses factures. Cependant, nombre de propriétaires d’appareils de ce type préfèrent les cacher, les jugeant peu esthétiques. Voici 6 solutions design pour y parvenir !

Un cache pompe à chaleur

C’est sans doute le moyen le plus simple et le plus rapide pour cacher une pompe à chaleur, sans trop avoir à investir. Le cache pompe à chaleur est, comme son nom l’indique, un bloc qui va venir épouser la forme de la pompe à chaleur, sans en gêner le fonctionnement. Chez la plupart des fabricants, il s’installe en une quinzaine de minutes, sans outils particuliers. Le cache pompe à chaleur est résistant à la pluie, à la grêle et à la chaleur. Il se retire également très facilement, pour réaliser les opérations d’entretien traditionnelles.

Un mur végétalisé

Le mur végétalisé est sans doute la meilleure solution pour cacher une pompe à chaleur installée à proximité d’un jardin. Il est recommandé de le créer sur un support en briques. Quelques conseils : optez pour des plantes tombantes et grimpantes (lierre, dipladénia…), afin d’éviter que celles-ci n’interfèrent, petit à petit, avec le fonctionnement de votre pompe à chaleur ; veillez à ce que votre support ne bloque pas le flux d’air de la pompe à chaleur, sous peine de devoir remplacer cette dernière plus tôt que prévu ; votre mur doit être amovible pour que le technicien puisse, deux fois par an, procéder à l’entretien de la pompe à chaleur.

Un paravent

Vous cherchez une solution pour cacher votre pompe à chaleur, simple à mettre en œuvre, esthétique et pas chère ? Le paravent est tout indiqué ! Il en existe de nombreux modèles, en bois traité ou en métal notamment, avec ou sans motif. Ce type d’installation présentera aussi l’avantage d’être très facile à déplacer pour l’entretien de l’appareil. Un conseil toutefois : prévoyez un système de fixation au niveau du sol. Votre paravent doit en effet pouvoir résister aux bourrasques et aux intempéries, sans jamais tomber sur votre pompe à chaleur…

> À lire aussi : Comment changer sa chaudière pour une pompe à chaleur ?

L’installation et le fonctionnement

d’une pompe à chaleur

vous intéresse ?

En savoir plus sur les PAC

Un cabanon

Vous êtes un peu bricoleur ? Vous disposez d’un peu de bois (planches, palettes…), de clous et d’un marteau ? Vous avez besoin de stocker quelques outils ? Vous pouvez fabriquer un petit cabanon pour cacher votre pompe à chaleur ! Veillez simplement à ce qu’il soit assez aéré pour ne pas entraver le flux d’air de votre appareil. S’agissant de son aspect, vous pouvez le peindre dans la couleur de votre préférence, ou demander à vos enfants de dessiner quelques motifs dessus, et vous l’approprier totalement. La seule limite ? Votre imagination !

Une jardinière

C’est une solution un peu plus ambitieuse que le mur végétalisé, et qui nécessite de disposer d’un peu plus de place aussi. Mais si votre maison vous le permet, pourquoi vous en priver ? Construisez une clôture autour de votre pompe à chaleur. Remplissez-la de terreau, puis plantez des plantes et des fleurs. Évitez simplement les plantes grimpantes pour ne pas gêner votre appareil. N’oubliez pas, par ailleurs, qu’une pompe à chaleur dégage… de la chaleur. Il convient donc de conserver une petite distance de sécurité avec vos plantations.

Une mosaïque

Si vous êtes un peu artiste et que vous avez assez de temps devant vous, vous pouvez vous lancer dans la création d’un coffrage en mosaïque pour masquer votre pompe à chaleur. Il existe de nombreux tutoriels sur Internet. Ils vous aideront grandement si, à la base, vous ne maîtrisez pas la technique de la pose de faïence. Au besoin, faites intervenir un professionnel pour vérifier l’étanchéité du coffrage, afin de ne pas mettre en péril votre appareil en cas d’intempéries. Enfin, n’oubliez pas de vous assurer que votre mosaïque n’obstrue pas le flux d’air de la pompe à chaleur, et qu’elle ne gène pas les opérations d’entretien, prévues deux fois par an.

> À lire aussi : Pompe à chaleur : l'une des meilleures solutions de chauffage en 2021 ?