savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

Insert de cheminée : la définition

L’insert de cheminée est un système de chauffage qui permet de fermer un foyer de cheminée ouvert. Outre une sécurité accrue — les risques de projections sont évités – vous récupérez le maximum de chaleur produite par la combustion du bois. Vous réduisez ainsi de façon importante votre consommation d’énergie.

L’insert de cheminée à bûches

L’insert de cheminée à bûches se place à l’intérieur du foyer d’une cheminée. Le système de chauffage accumule la chaleur engendrée par la combustion des bûches de bois.

Qu'est ce qu'un insert de cheminée

L’insert de cheminée à granulés

L’insert à granulés appartient à la famille des poêles à granulés. L’équipement intègre un foyer de cheminée existant. Contrairement au modèle à bûches, l’insert à granulés exploite des pellets, c’est-à-dire des granulés de sciure de bois compressés. Ce combustible offre une puissance de chauffe généralement supérieure à n’importe quel autre poêle à bois.

Fonctionnement et installation d’un insert de cheminée

Comme son nom l’indique, l’insert s’encastre dans la cheminée existante afin que vous puissiez profiter d’un foyer fermé. La combustion des bûches ou des granulés se réalise de la même manière que dans une cheminée classique. Les bûches ou granulés qui alimentent le foyer sont brûlés, et leur combustion génère la chaleur diffusée dans la pièce. De son côté, la fumée est extraite par un conduit d’évacuation.

Insert de cheminée : l’installation idéale pour optimiser le fonctionnement de l’appareil

L’insert de cheminée s’installe simplement et rapidement, à partir du moment où vous possédez une cheminée. Indépendant, l’insert ne se raccorde à aucun chauffage central. Il est cependant conseillé de réaliser un tubage du conduit de cheminée, car la chaleur produite par l’insert est supérieure à celle produite par un foyer ouvert.

De manière générale, il est recommandé de faire appel à un artisan qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour la pose de l’insert. Cela évite les éventuels risques de sécurité, optimise le fonctionnement de l’appareil et vous donne accès aux aides financières de l’État.

Un fonctionnement conditionné à un entretien régulier

L’entretien de l’insert de cheminée est une condition sine qua non de son bon fonctionnement. Au quotidien, il consiste surtout à vider le tiroir à cendres de l’insert et à aspirer la chambre de combustion, afin que les résidus ne bouchent pas les orifices d’entrée de l’oxygène.

De plus, vous êtes tenu de faire ramoner le conduit de cheminée par un professionnel au moins deux fois par an. De même, une maintenance annuelle de l’insert doit être effectuée par l’artisan. Il s’agit là de deux obligations légales.

Les avantages de l’insert à bois

Les avantages de l’insert à bois

L’insert à bois présente de nombreux atouts, à commencer par son rendement et les économies d’énergie qu’il procure.

L’insert à bois améliore le rendement de votre cheminée

Une cheminée traditionnelle à foyer ouvert crée une ambiance agréable. Cependant, ce système est énergivore. En effet, une grande partie de la chaleur s’échappe à travers le conduit d’évacuation. À l’inverse, un insert de cheminée conserve et diffuse la chaleur produite par la combustion, à l’intérieur de l’habitation. Ainsi, le confort thermique s’améliore, alors que la facture énergétique diminue.

L’installation ne nécessite pas de grands travaux

Avec un insert de cheminée, vous n’avez pas besoin de procéder à des travaux de grande envergure. L’artisan doit simplement le placer convenablement dans le foyer et vérifier la compatibilité des conduits d’évacuation de fumée.

L’insert garantit la sécurité de votre cheminée

La cheminée classique peut être une source de stress, car à tout moment, une braise peut s’échapper du foyer ouvert. Ce problème n’existe plus avec un insert de cheminée, puisque l’appareil vient fermer le foyer.

Insert de cheminée : un système de chauffage écologique

L’appareil fait partie des moyens de chauffage les plus respectueux de l’environnement, puisque le bois est un combustible naturel et renouvelable. Privilégiez cependant des marques d’insert qui possèdent le label Flamme Verte, pour garantir une fabrication responsable de l’appareil.

Un soutien actif des pouvoirs publics pour passer à un chauffage vert

L’État comme les collectivités locales cherchent à promouvoir les énergies renouvelables, et notamment l’usage du bois comme mode de chauffage. Des aides financières sous différentes formes sont disponibles pour les ménages désireux de s’équiper d’un insert. Ce soutien permet de réduire sensiblement le coût d’achat et d’installation de l’équipement.

Citons notamment MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), la TVA à taux réduit à 5,5 %, ou encore les aides des collectivités locales.

Combien coûte un insert de cheminée  ?

Le prix d’un insert de cheminée — en comptant son installation — est compris entre 1 500 et 7 000 € environ. Le montant varie selon le modèle, les matériaux qui le composent, ainsi que les tarifs de l’installateur. Prévoyez également l’éventuel coût de rénovation des conduits d’évacuation pour les fumées.

Vous êtes perdu ?

N'hésitez pas à utiliser ces ressources pour trouver des réponses à vos questions.