savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

isolation murs par l'extérieur

Qu'est-ce que l’isolation des murs par l'extérieur ?

Il existe deux façons d’isoler un logement : par l’intérieur ou par l’extérieur. L'isolation des murs par l'extérieur (également connue sous le nom d'isolation thermique par l'extérieur, ou ITE) a le principal avantage d’éviter une perte de surface à l’intérieur de votre logement tout en garantissant un confort thermique optimal.

Cette technique consiste à poser une enveloppe isolante tout autour du bâti de la maison, afin d'éliminer les ponts thermiques. Quelle que soit la technique utilisée, cette méthode améliore le confort des habitants, réduit les dépenses de chauffage et régule la température du logement en été comme en hiver. De plus, elle offre généralement une amélioration du confort acoustique.

 

Quand préférer l’isolation des murs par l’extérieur ?

L'isolation des murs par l'extérieur est préférable dans plusieurs situations. Tout d'abord, il est recommandé de faire réaliser un bilan thermique de votre habitation par un professionnel. Ce bilan permet de calculer les déperditions de chaleur et d'identifier les ponts thermiques, pour définir les travaux d'isolation les plus adaptés aux caractéristiques de votre logement.

Ensuite, que ce soit pour une construction neuve ou des travaux de rénovation, l'isolation des murs par l'extérieur est une option à considérer. Elle permet de maintenir la température souhaitée à l'intérieur du bâtiment, améliorant ainsi le confort des habitants en toute saison.

 

Pourquoi faire des travaux d'isolation des murs par l’extérieur ?

L'isolation des murs par l'extérieur présente de nombreux avantages :

Elle offre de bonnes performances énergétiques en luttant efficacement contre les ponts thermiques et en enveloppant le bâtiment de manière uniforme. Cela constitue un atout pour votre confort thermique, mais également pour votre budget, puisque vous pouvez réaliser jusqu’à 70 % d’économies de chauffage.

Elle protège les murs des variations climatiques, évitant ainsi les détériorations causées par les écarts de température.

L'isolation par l'extérieur est plus pratique que l'isolation par l'intérieur. Elle n'implique pas de déménager les meubles ni de refaire la décoration intérieure, l'électricité ou les plâtreries. De plus, elle n'affecte pas la surface habitable du logement.

Elle permet de rafraîchir l'apparence de la façade selon vos préférences. Un atout si vous envisagez de vendre votre maison ou souhaitez profiter d’une façade plus esthétique.

L'isolation des murs par l'extérieur n'a pas d'impact sur l'impôt foncier, malgré les modifications apportées à la volumétrie du bâtiment.

Elle est de plus en plus recherchée par les particuliers, ce qui est un avantage considérable si vous cherchez à vendre votre logement.

● Elle offre d’autres avantages, tels que la possibilité de rester dans le logement pendant les travaux ou la simplicité et la rapidité de la pose.

Ainsi, l'isolation par l'extérieur permet une amélioration thermique, mais aussi de rénover esthétiquement les façades extérieures, qu'elles soient endommagées ou simplement vieillissantes.

Bon à savoir : L’isolation des murs par l’extérieur modifie l’aspect extérieur de la maison. Vous devez donc effectuer des démarches administratives auprès de votre mairie. En fonction du Plan local d’urbanisme (PLU) ou du Plan d’occupation des sols (POS) de votre commune, il faudra déposer une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire.

 

Les différentes techniques d'isolation des murs par l’extérieur

Il existe trois méthodes principales pour isoler vos murs par l’extérieur : l’isolation par enduit, par bardage et par vêture. Zoom sur leurs spécificités.

L’isolation par panneaux enduits

Les panneaux isolants sont fixés aux murs par collage et/ou vissage, puis recouverts d'un treillis collé et d'un enduit hydraulique de finition, généralement du mortier. Il est également possible d'appliquer un enduit mince en plusieurs couches sur ces panneaux.

Cette technique est économique et adaptée aux maçonneries en béton et dérivés. Toutefois, elle offre un choix limité d'isolants et peut poser des difficultés pour fixer des éléments extérieurs, tels que les stores ou les auvents.

L’isolation protégée par un bardage (ou sous ossature)

Pour l’isolation extérieure protégée par bardage, des panneaux isolants sont intégrés à des montants fixés aux murs d’origine. Une couche de protection, comme un film pare-pluie ou un panneau respirant, est installée sur cette couche d'isolant. Puis, le bardage est posé à l'aide de tasseaux horizontaux.

L'objectif est ici de créer une désolidarisation entre l'isolant et le revêtement extérieur. Ainsi, l’écart entre l’isolant et le bardage crée une lame d’air.

Cette technique est polyvalente et s'adapte à tous types de façades. Toutefois, elle altère l'apparence extérieure du bâtiment, ce qui peut poser des problèmes dans certaines zones réglementées.

L’isolation par vêture

Dans ce cas de figure, des parements, appelés vêtures, sont directement installés contre les murs, avec les isolants associés. Cette méthode permet de réunir l'isolation et le revêtement extérieur en une seule étape, avec une pose simple et très rapide.

Isolation

Comment choisir son isolant pour mur extérieur ?

Pour choisir son isolant extérieur, plusieurs critères doivent être pris en compte :

La résistance thermique de l'isolant. Il est recommandé de choisir un isolant avec une résistance thermique (valeur R) d'au moins 2,8 à 3,7 m².K/W pour assurer une bonne protection thermique et bénéficier d'aides financières.

Les labels et certifications. Ces éléments, tels que le label ACERMI, garantissent la qualité de l’isolant et peuvent être requis pour bénéficier d'aides.

Le prix des matériaux. Les coûts des isolants peuvent varier considérablement, de 3 à 20 €/m² environ. Il est donc nécessaire de définir un budget pour les travaux et prendre une décision en conséquence.

D'autres critères sont à considérer pour choisir les matériaux de votre isolation par l’extérieur, tels que la valeur écologique de l'isolant, sa durée de vie, sa résistance au feu et aux intempéries, son attractivité pour les nuisibles, sa compatibilité avec les surfaces ou encore ses performances en fonction de la région où vous habitez.

Dans tous les cas, il est recommandé de demander conseil à un professionnel qualifié, notamment un artisan RGE (Reconnu garant de l'environnement). Un tel professionnel sera en mesure de vous guider dans le choix du matériau isolant le plus adapté à vos besoins et à votre situation.

 

Isolation thermique des murs par l'extérieur : quel prix ?

Le coût d'une isolation thermique des murs par l'extérieur peut varier en fonction de la technique choisie. Pour avoir une estimation précise, il est recommandé de demander un devis à un professionnel. Cependant, voici une idée générale des budgets à prévoir :

L'isolation par enduit ou par vêture coûte en moyenne entre 110 et 180 €/m².

L'isolation par bardage est plus coûteuse, avec un prix oscillant entre 140 et 230 €/m², selon le type de revêtement sélectionné.

Il est important de noter que l'isolation par l'extérieur représente un investissement conséquent. Toutefois, diverses aides financières peuvent vous aider à réduire le prix de ces travaux. Vous pouvez bénéficier de la prime énergie TotalEnergies, d'une TVA réduite à 5,5 %, de MaPrimeRénov', des aides locales, ainsi que de l'éco-prêt à taux zéro. Ces aides contribuent à rendre les travaux d'isolation des murs par l'extérieur plus accessibles sur le plan financier et peuvent vous aider à rentabiliser votre investissement à moyen terme.

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite

Vous êtes perdu ?

N'hésitez pas à utiliser ces ressources pour trouver des réponses à vos questions.