savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

Pompe à chaleur air-air : qu’est-ce que c’est ?

L’installation d’une pompe à chaleur air-air implique l’exploitation de l’énergie aérothermique. L’appareil puise en effet la chaleur dans l’air ambiant, à l’extérieur ou à l’intérieur, et la redistribue grâce à des ventilo-convecteurs. Les PAC aérothermiques comme les PAC air-air se distinguent ainsi des PAC géothermiques, qui prélèvent la chaleur dans le sol ou dans l’eau grâce à des capteurs ou des forages.

Parmi les PAC aérothermiques, on trouve aussi la PAC air-eau (le premier terme désigne le lieu d’origine du prélèvement, l’air, et le deuxième le mode de distribution, ici, l’eau). Celle-ci puise la chaleur dans l’air mais alimente un circuit d’eau de chauffage. Le logement est ainsi chauffé par le biais d’un plancher chauffant ou de radiateurs basse température.

Les pompes à chaleur air-air peuvent, par ailleurs, être :

  • classiques, avec une unité intérieure et une unité extérieure ;
  • réversibles, c’est-à-dire capables de rafraîchir un logement pendant l’été ;
  • monoblocs, avec un seul élément pour l’évaporateur et le condensateur ;
  • gainables, donc installables au sein d’une gaine ou d’un faux plafond, pour une discrétion totale.

Le fonctionnement de la pompe à chaleur air-air

Pour fonctionner, une pompe à chaleur air-air a besoin d’un fluide frigorigène et d’un chauffage d’appoint, qui ne se déclenche que dans certaines conditions.

fonctionnement d'une pompe à chaleur air air

L’utilisation d’un fluide frigorigène

Le circuit de la pompe à chaleur air-air contient un fluide frigorigène. Ce gaz va transformer les calories de l’air extérieur en air chaud pour l’habitation, grâce à une unité extérieure. Le fluide frigorigène voit sa température et sa pression augmenter et restitue cette chaleur à l’air diffusé dans votre logement par les émetteurs de chaleur.

Les émetteurs se présentent sous la forme d’un système de ventilation. Cette solution s’adapte parfaitement à des régions pourvues d’un climat doux. Notez, cependant, que la pompe à chaleur air-air ne peut pas assurer la production d’eau chaude sanitaire d’un logement.

Un chauffage d’appoint nécessaire

Les PAC aérothermiques s’accompagnent, par défaut, d’un système de chauffage d’appoint. En effet, les conditions climatiques jouent un rôle important dans le fonctionnement des pompes à chaleur air-air et leur efficacité.

Plus il fait chaud, plus le rendement d’une PAC air-air est important. En revanche, l'appareil cesse de fonctionner en dessous de certaines températures, généralement comprises entre -10 et -20 °C selon le modèle. C’est là que le chauffage d’appoint entre en scène, pour des situations qui peuvent être plus ou moins fréquentes selon la région où vous habitez.

En outre, une contrainte se pose puisque vous devez avoir deux émetteurs de chaleur différents dans la même pièce. Pour y remédier, vous pouvez opter pour un diffuseur centralisé et des grilles encastrées dans vos murs. Ce système peut être prévu en même temps que l’installation de la pompe à chaleur air-air.

Votre installateur vous aidera à choisir la solution technique la plus adaptée à votre logement et à la région dans laquelle vous habitez. C’est aussi à lui qu’il convient de confier l’entretien de votre pompe à chaleur : bien réalisé, et à intervalles réguliers, il assurera une excellente durée de vie à votre PAC air-air et un confort tout au long de la saison de chauffe.

Les avantages d’une pompe à chaleur air-air

Les avantages d’une pompe à chaleur air-air

L'installation d'une pompe à chaleur air-air offre de nombreux avantages. Le plus important ? Puisqu’il s’appuie sur une ressource gratuite et illimitée (l’énergie contenue dans l’air extérieur), cet appareil permet de réaliser d’importantes économies sur votre facture de chauffage. Selon l’Ademe, ce système de chauffage peut ainsi fournir jusqu’à 60 % de l’énergie consommée chaque année.

Par ailleurs, certains modèles de pompe à chaleur air-air peuvent vous dispenser d’installer une climatisation dans votre logement. On dit alors qu’elles sont réversibles, et peuvent donc vous chauffer en hiver et vous rafraîchir en été.

La pompe à chaleur air-air offre, enfin, une chaleur agréable dans le logement, pour un confort total tout au long de la saison de chauffe.

Quel prix pour une pompe à chaleur air-air ?

Installation incluse, on estime que le coût d’une pompe à chaleur air-air est compris entre 2 000 et 9 000 euros, selon la puissance requise et la taille du logement à chauffer. De fait, l'installation d'une PAC air-air demande un investissement financier important. Mais de nombreuses aides financières sont attribuées pour encourager les particuliers à équiper leur habitation d'un système de chauffage économique et écologique.

Il est ainsi possible d’obtenir, par exemple, un éco-prêt à taux zéro : avec un tel contrat, les intérêts sont pris en charge, et vous ne remboursez que le coût de la pompe à chaleur air-air. Des aides locales peuvent également être proposées par votre mairie, votre communauté de communes, votre département ou votre région.

Le Gouvernement, quant à lui, mise sur le dispositif MaPrimeRénov’ pour aider les ménages français à changer leur système de chauffage pour un modèle plus efficace, tel qu’une PAC air-air.

Enfin, TotalEnergies s'engage aussi dans cette démarche et vous propose de bénéficier de la Prime énergie TotalEnergies pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur air-air.

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite

Vous êtes perdu ?

N'hésitez pas à utiliser ces ressources pour trouver des réponses à vos questions.