Fonctionnement, installation et aide financière chaudière fioul à condensation

Chaudière fioul à condensation

Diminuez votre facture énergétique en changeant de chaudière
En bref Comment ça marche ? Installation Prix et économies Comment choisir ? Aides financières Questions clés Questions clés

Chaudière fioul à condensation

Le chauffage domestique est l’un des postes de dépenses les plus importants de votre facture énergétique annuelle. Il est donc important de bien choisir son appareil de chauffage. Parmi les solutions existantes, la chaudière fioul à condensation se positionne comme une option à la fois innovante et performante grâce à son mode de fonctionnement. Choisir d’installer une chaudière fioul à condensation peut s’avérer très judicieux pour diminuer ses factures, mais aussi pour éviter les travaux trop importants dans sa maison. Découvrez les informations clés sur son fonctionnement, le rendement, l’installation de la chaudière fioul à condensation mais aussi les aides à l’achat.

Fonctionnement, installation et aide financière chaudière fioul à condensation

La chaudière fioul à condensation, une solution de chauffage performante

La chaudière fioul à condensation est un appareil de chauffage plus performant que la chaudière fioul classique sur le plan technique. Cette efficacité est essentiellement due au fonctionnement de la chaudière fioul à condensation : elle récupère l’énergie produite lors de la combustion du fioul pour préchauffer l’eau du circuit de chauffage. Cela lui permet d'augmenter son rendement et de réduire la quantité de combustible utilisée en hiver.

La chaudière fioul à condensation peut être raccordée à l’ensemble des systèmes de chauffage fonctionnant à base d’eau chaude, à condition d’être équipée d’une cuve pour le stockage du combustible.

Son rendement sera optimal si le système en question fonctionne à basse température (entre 45 et 55 °C) et si son installation est faite par un professionnel qualifié. Ce dernier effectue les réglages nécessaires et veille à la conformité de l’ensemble de l’installation.

Bon à savoir
Pour que les performances de la chaudière fioul à condensation perdurent, il est primordial de faire entretenir la chaudière chaque année, conformément à la réglementation.

Le rendement de la chaudière fioul à condensation, une source d’économies

Les chaudières fioul à condensation affichent un rendement énergétique supérieur à 100 % grâce à la récupération de la chaleur produite lors de la combustion du fioul.

Selon l’Ademe, une chaudière fioul à condensation a l’avantage de consommer 15 à 20 % de combustible en moins par rapport à une chaudière moderne standard. Cette économie peut même aller jusqu’à 40 % sur une installation de plus de 20 ans, ce qui se répercute directement sur vos factures.

Une chaudière économique et moins polluante

Le système spécifique de fonctionnement de la chaudière fioul à condensation permet de consommer moins de combustible et donc d’émettre moins de polluants. En refroidissant les fumées émises lors de la combustion du fioul, on récupère davantage de chaleur sans utiliser plus de fioul. En consommant 15 à 20 % de combustible en moins qu’une chaudière moderne standard, les rejets de dioxyde de carbone, d’oxydes d’azote et de dioxyde de soufre s’en trouvent proportionnellement réduits.

On ajoutera que la composition du fioul domestique a évolué au fil du temps. Il contient par exemple moins de souffre qu’auparavant, ce qui rend le combustible plus respectueux de l’environnement. 

Qu’en est-il des aides à l’installation pour les chaudières fioul à condensation ?

Changer son installation de chauffage en optant pour une chaudière fioul à condensation nécessite un investissement variant généralement entre 3 700 et 7 000 €. À l’heure actuelle, il n’existe plus d’aide permettant de financer l’acquisition d’un tel équipement neuf. Toutefois, pour les ménages souhaitant remplacer une chaudière très ancienne, il est toujours possible de demander un prêt à une banque. 

À titre informatif, il était auparavant possible de financer une chaudière fioul à condensation grâce à plusieurs aides, à savoir : 

  • la prime en euros TotalEnergies ;
  • l’éco-prêt à taux zéro ;
  • les aides de l’Anah ;
  • le taux de TVA réduit à 5.5 % ;
  • les aides des collectivités territoriales (se renseigner auprès de l’Agence départementale d’information sur le logement auquel est rattachée votre commune) ;
  • les prêts des organismes de retraite ou de la CAF.

Ces aides étaient pour la plupart cumulables entre elles. On notera que même si elles ne sont plus valables pour l’installation d’une chaudière fioul à condensation, beaucoup d’entre elles peuvent être demandées pour réaliser des travaux complémentaires, comme des travaux d’isolation thermique. L’une des principales conditions à respecter est le recours à un professionnel Reconnu garant de l’environnement (RGE). 

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime