savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

Comment se passe l’isolation des combles ?

Quelle que soit la nature de vos combles – perdus, aménageables ou habités – leur isolation s’avère tout simplement indispensable. Dans le cas contraire, ces espaces équivaudraient à des zones de déperdition thermique. Si les combles ne peuvent être aménagés, alors il faut séparer ces pièces en isolant leur plancher. Sinon, vous risqueriez de chauffer un espace pour rien. S’ils sont aménageables ou habités, l’isolation doit avoir lieu au niveau de la toiture.

Comment savoir si mes combles sont mal isolés ?

Des combles mal isolés peuvent entraîner diverses conséquences. Vous pouvez ressentir des variations thermiques importantes selon les saisons. Au niveau de vos combles peuvent apparaître des traces de moisissure, ainsi que de la condensation sur vos fenêtres. Enfin, si les combles sont accessibles, tendez l’oreille : si vous entendez clairement le bruit en provenance de l’extérieur, cela indique une mauvaise isolation.

réaliser des travaux d'isolation de combles et greniers

Si vous soupçonnez un manque d’isolation dans vos combles, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Celui-ci va réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE), afin de déterminer d’où proviennent vos fuites thermiques.

Quelles sont les différentes techniques d’isolation des combles ?

Les techniques d’isolation diffèrent selon la nature de vos combles : perdus, aménageables ou habités.

Isolation des combles perdus : soufflage ou laine déroulée ?

Il existe deux techniques pour isoler des combles perdus. D’une part, la méthode d’isolation par rouleau, qui consiste à dérouler un matériau isolant et à le poser à même le sol. En général, il s’agit de laine minérale (laine de roche, laine de verre) ou de laine biosourcée (mouton, bois).

L’autre technique est celle du soufflage. À l’aide d’une souffleuse, le professionnel déverse le plus souvent une laine minérale ou de la ouate de cellulose dans les combles perdus. Le soufflage doit s’effectuer de manière homogène, afin d’éviter un tassement de l’isolant.

Isolation des combles aménagés : par l’intérieur ou l’extérieur

Pour les combles aménageables ou habités, deux types d’isolations sont réalisables : l’isolation par l’intérieur et celle par l’extérieur.

L’isolation par l’intérieur consiste à poser deux couches. La première se positionne directement entre les chevrons de la charpente. Cette phase demande beaucoup de rigueur. La moindre fuite causerait l’apparition de ponts thermiques. La seconde couche est posée sous les chevrons et est accompagnée d’un pare-vapeur.

Les travaux se terminent avec la pose d’une ossature métallique pour maintenir l’isolant et le pare-vapeur. Cette méthode promet une isolation efficace, mais implique une réduction de la hauteur sous toit.

Plus onéreuse, l’isolation par l’extérieur a l’avantage de ne pas réduire la hauteur des espaces à vivre. Néanmoins, la technique est privilégiée lors d’une construction ou d’une rénovation de toiture. Également appelée « sarking », l’isolation par l’extérieur se résume à fixer l’isolant sous forme de panneaux au-dessus des chevrons de la charpente, juste avant d’installer les tuiles.

Comment choisir son isolant pour combles ou grenier ?

Vous devez tenir compte de plusieurs critères importants pour bien choisir votre isolant :

  • La conductivité thermique. Il s’agit de la capacité du matériau à conduire la chaleur en un temps donné. Plus le coefficient (noté λ) est faible, plus le matériau est performant.
  • La résistance thermique. C’est la faculté d’un isolant à résister aux variations de température. Plus sa valeur est importante, plus le matériau est isolant.
  • Le conditionnement de l’isolant. En panneaux, en rouleaux, en flocons en vrac : tenez compte de la méthode d’isolation pour choisir la forme du produit.
  • L’impact environnemental. Les produits biosourcés, contrairement aux matériaux synthétiques, n’ont pas de conséquences écologiques néfastes.
  • Les autres atouts de l’isolant. On observera notamment la performance phonique, la résistance au feu, aux nuisibles, au tassement, etc.
  • Le prix du matériau.

Bon à savoir :

L’épaisseur joue également un rôle dans la performance de l’isolant. L’épaisseur nécessaire dépend du matériau, mais également de la nature des combles.

Pourquoi effectuer des travaux d’isolation des combles aménageables ou perdus ?

effectuer des travaux d'isolation des combles

30 % des déperditions thermiques ont lieu par le haut d’un logement. L’isolation des combles réduit singulièrement ce pourcentage et offre d’autres avantages.

Stopper les pertes de chaleur

Avec une soumission constante aux variations de température extérieure, les combles représentent le point faible de votre logement. En les isolant, vous maintenez une température intérieure constante. De même, vous réduisez votre facture de chauffage en économisant de l’énergie.

Garder la fraîcheur en été

Sans bonne isolation, l’air chaud qui circule sous la toiture peut monter jusqu’à 70 °C. Seule une étanchéité à l’air efficace, due à la bonne isolation des combles, peut bloquer l’entrée de la chaleur.

Valoriser son logement

L’isolation des combles réduit la consommation énergétique globale de votre logement, contribuant à un meilleur classement sur l’étiquette énergétique du DPE. Cela fait grimper la valeur de votre habitation. Il s’agit d’un argument supplémentaire en cas de revente.

Isolation thermique des combles : quel prix ?

Le prix d’une isolation des combles dépend de plusieurs facteurs. La nature de l’isolant, bien sûr, entre en jeu. Comptez aussi sur la technique de pose et le coût de la main-d’œuvre.

L’isolation des combles perdus au sol et l’isolation intérieure sous rampants des combles aménagés coûtent jusqu’à 60 €/m². L’isolation par l’extérieur affiche un prix plus important, qui peut monter jusqu’à 190 €/m².

Heureusement, plusieurs aides financières accompagnent les particuliers, sous conditions. Citons notamment la prime énergie des fournisseurs énergétiques et MaPrimeRénov’.

Pourquoi faire appel à un professionnel RGE pour l’isolation des greniers et combles ?

L’isolation des combles perdus ou aménageables demande un savoir-faire et des compétences techniques solides. Une erreur lors de l’installation du matériau peut être synonyme de déperditions énergétiques. C’est pourquoi faire appel à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement) s’avère plus que conseillé. Lui seul peut vous garantir une installation réussie. Par ailleurs, avoir recours à un artisan RGE demeure une condition indispensable pour bénéficier des aides financières de l’État.

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite

Vous êtes perdu ?

N'hésitez pas à utiliser ces ressources pour trouver des réponses à vos questions.