Quand éteindre le chauffage ?

Couper le chauffage à la fin de la saison froide permet d’éviter les surconsommations et de réaliser des économies d’énergie. Mais il convient de le faire dans les meilleures conditions. Quand et comment s’y prendre ? Faisons le point.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

éteindre son chauffage

Le printemps sera bientôt là et avec lui, cette traditionnelle question : « Quand est-ce qu’on arrête le chauffage ? ». S’il n’y a pas d’obligation légale de couper chaudière et radiateur à une date précise, certains conseils s’imposent pour éviter de surconsommer.

Le cas des chauffages collectifs

Dans les immeubles d’habitation proposant un chauffage collectif, sauf spécificités liées à des climats locaux, la période de chauffe est comprise entre le 15 des mois d’octobre et d’avril. Si vous habitez dans un tel bâtiment, vous n’avez donc pas le choix, sauf intervenir auprès de votre syndic (avec l’appui des autres propriétaires) pour raccourcir ou allonger la saison de chauffe.

Si tel devait être le cas, vous pouvez vous appuyer sur le Code de la construction, qui fixe les seuils de température suivants pour un confort thermique minimal :

  • 18 °C dans les immeubles construits après juin 2001 ;
  • 19 °C dans les bâtiments plus anciens.

À lire aussi : Changement de chaudière : à quoi faut-il faire attention ?

Une étape intermédiaire avant l’arrêt

Quelques mois après avoir allumé le chauffage, les températures commencent à remonter. Votre logement est équipé d’une chaudière individuelle ? Ne coupez pas tout de suite votre chauffage : des gelées peuvent survenir jusqu’au début du mois de mai, et une remise en route express de votre appareil peut entraîner une surconsommation d’énergie.

éteindre sa chaudière petit à petit

Avant un arrêt total, il est ainsi recommandé, en fonction des modèles, de baisser la température de consigne ou d’ajuster la température du circuit d’eau chaude (60 °C suffisent au printemps et en automne, contre 70 °C au plus fort de l’hiver). Votre chaudière consommera moins et vous pourrez vous adapter aux conditions météorologiques en temps réel.

À lire aussi : Conseils : comment économiser de l’énergie ?

Comment bien éteindre son chauffage ?

Les températures extérieures sont durablement assez élevées pour vous permettre de couper votre chauffage ? Voici comment procéder :

  • Passez votre chaudière en mode été, ou en mode « production d’eau chaude » si celle-ci vous sert aussi pour votre eau chaude sanitaire.
  • Vérifiez le niveau de pression de votre appareil, celui-ci pouvant baisser ou augmenter lors du changement de mode.
  • Réglez la température de votre chaudière, pour la production d’eau chaude, entre 50 et 60 °C, afin de limiter les risques de brûlure et de légionellose (si votre appareil dispose d’un réservoir).

Enfin, profitez de l’arrêt de votre appareil, lorsque les beaux jours arrivent, pour procéder à l’entretien annuel de la chaudière. Vous parviendrez ainsi à prévenir les dysfonctionnements lors de la prochaine saison de chauffe et à identifier les éventuelles pièces à remplacer. Sans oublier qu’il vous sera plus facile de trouver un chauffagiste en capacité d’intervenir rapidement au printemps qu’au début de l’hiver…

À lire aussi : La période estivale, idéale pour changer de système de chauffage