savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

Isolation écologique

Quel niveau de performances pour une isolation écologique ?

La première étape d’une isolation écologique repose dans la définition du niveau de performances, et notamment la résistance thermique (R) attendue. Celle-ci dépend de plusieurs facteurs :

  • La date de construction du logement : est-il neuf (RE 2020) ou ancien (RT existant) ?
  • La zone à isoler : murs, toiture, combles, sol.
  • La région dans laquelle vous vivez.

Voici un exemple pour des combles perdus :

RT existant Éligibilité aides financières 5,2 7

  Résistance thermique en m².K/W
RT existant RE 2020 Éligibilité aides financières
Valeur minimale exigée 5,2 Pas de minimum requis, mais une performance globale à respecter. À l’usage, on observe une résistance thermique supérieure à 8 7

 

Pour obtenir cette résistance thermique, il faut tenir compte :

 

  • de la conductivité thermique (λ) de l’isolant ;
  • de l’épaisseur (e) mise en œuvre ;
  • de la formule R = e / λ

Plus la valeur de R est élevée, plus l’isolation est performante.

 

Isolation écologique : plutôt pour l’intérieur ou l’extérieur ?

L’isolation par l’intérieur (ITI) est la plus courante, car la plus économique. De plus, en cas de bâti ancien, elle assure une bonne ventilation. En revanche, les murs de votre habitation seront plus froids.

L’isolation par l’extérieur représente un coût, mais les performances thermiques en hiver comme en été sont supérieures à l’ITI. Une vigilance est à porter sur la formation de condensation sur les parois. Il convient de prévoir l’installation d’un pare-vapeur ou de sélectionner des isolants respirants.

 

Quels critères pour les isolants écologiques ?

Pour être considéré comme un isolant écologique, un matériau doit :

  • être issu de ressources naturelles inépuisables ou renouvelables ;
  • nécessiter une faible quantité d’énergie pour sa fabrication ;
  • provenir de l’activité locale ;
  • être recyclable ;
  • être durable.

En comparant le bilan environnemental des isolants, il est possible de se faire une idée plus précise des performances écologiques de chacun.

 

Les matériaux naturels sont-ils forcément plus écologiques ?

Pour dresser un tableau rigoureux, il convient de prendre en compte l’énergie grise. Il s’agit de toutes les énergies nécessaires au cycle de vie complet du matériau, depuis l’extraction jusqu’au recyclage. Indiquée en kWh/m3, elle est par exemple de :

  • 30 pour la fibre de lin ;
  • 150 pour un panneau en ouate de cellulose ;
  • 1 200 pour la mousse de polyuréthane.

 

Existe-t-il des isolants 100 % écologiques ?

Il existe désormais des matériaux d’isolation 100 % naturels et respectueux de l’environnement. Parmi eux, des produits comme la fibre de bois ou la laine de chanvre connaissent un succès grandissant. En revanche, ils ne sont pas les plus utilisés en France. Ce sont les laines minérales et les isolants synthétiques qui tiennent toujours le haut du pavé, du fait de leur coût de production plus faible.

 

Comment choisir un isolant écologique et performant ?

Sélectionner un isolant naturel revient à mettre en perspective leurs avantages en fonction de la zone à isoler. Voici un tableau récapitulatif.

Matériau Zone Atouts et Inconvénients
Laine de chanvre Idéal pour les combles ou les rampants

Polyvalence

Imputrescible

Ne craint pas les rongeurs

 

Ne résiste pas au feu

Laine de coton Combles, murs, sols

Excellente isolation thermique et phonique

Régule l’humidité et résiste au feu

 

Risque de tassement

Laine de mouton Combles, murs (isolation par l’intérieur), rampants

Haute capacité d’absorption de l’humidité

Poids léger

Forte résistance au tassement

 

Confort estival faible

Laine de bois/fibre de bois Toutes

Très bon confort d’été

Hautes performances acoustiques

 

Craint les rongeurs et le feu

Lin Combles, rampants et murs

Réduit l’humidité

Bonne isolation phonique

 

Inflammable

Onéreux

Ouate de cellulose Combles, rampants, sarking et murs

Prix accessible

Grand confort en été

Résiste aux rongeurs et à l’humidité

 

Sujette au tassement

Liège Toutes

Excellent confort estival

Imputrescible

Bonne isolation phonique

 

Ressource limitée

 

Isolation 2711-34

Isolation écologique et bonnes pratiques au quotidien

Pour limiter toute surconsommation énergétique, il est indispensable de garder à l’esprit certaines règles simples. Voici deux exemples : se couvrir en hiver et ne pas surchauffer les pièces de sa maison. En effet, adopter un comportement responsable est aussi l’une des clés pour économiser l’énergie au quotidien.

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite