savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

Entretien de la pompe à chaleur air-air : comment le faire soi-même ?

L’entretien d’une PAC air-air est obligatoire. Il peut se faire de deux manières : soi-même, ou via une entreprise spécialisée. Si vous souhaitez le réaliser en toute autonomie, voici la marche à suivre.

Le saviez-vous ?

Contrairement aux autres modèles de pompes à chaleur, il est possible de réaliser l’entretien de sa PAC air-air soi-même.

Nettoyer l’unité extérieure

L’entretien de la pompe à chaleur air-air nécessite de nettoyer les deux unités, intérieure et extérieure. Pour l’unité extérieure, commencez par retirer toutes les impuretés et les éléments qui s’y sont logés, comme les feuilles mortes ou les brindilles. Puis, nettoyez les composants à l’eau savonneuse.

Pour limiter le nombre d’impuretés qui s’y incrustent, vous pouvez recouvrir l’appareil avec un cache spécialement conçu. En hiver, pour éviter que la PAC ne fonctionne en surrégime, il peut aussi être nécessaire de dégivrer le module extérieur.

 

Nettoyer l’unité intérieure

Le module interne de votre pompe à chaleur contient un système qui insuffle de la chaleur ou de l’air frais, si votre PAC est réversible. Vous pouvez l’entretenir vous-même en nettoyant les filtres au niveau des bouches d’insufflation. Pour cela, procédez ainsi :

  • commencez par éteindre la PAC et attendez qu’elle refroidisse ;
  • ouvrez la bouche d’insufflation ;
  • dépoussiérez le filtre à l’aide d’un aspirateur positionné en puissance minimale ; 
  • nettoyez le filtre avec de l’eau savonneuse ;
  • remplacez le filtre une fois que celui-ci a séché.
  • Répétez cette opération une fois par mois environ.

L’entretien annuel de la PAC est-il obligatoire ?

Si l’entretien de la pompe à chaleur air-air et des autres types de PAC était autrefois seulement recommandé, cette action est aujourd’hui obligatoire. C’est ce qu’instaure le décret du 29 juillet 2020 publié au Journal Officiel.

L’obligation d’entretien des pompes à chaleur air-air et des autres modèles concerne les appareils dont la puissance est comprise entre 4 et 70 kWh. L’entretien d’une PAC air-air doit être effectué tous les 2 ans, voire tous les ans si l’appareil contient une charge de fluide frigorigène supérieure à 2 kg (soit 12 kW).

Faire appel à un professionnel pour l'entretien de sa pompe à chaleur air-air

Si vous ne vous sentez pas de réaliser l’entretien de votre PAC vous-même, vous pouvez tout à fait le confier à un professionnel qualifié. Voici nos conseils.

À qui faire appel ?

Si vous préférez passer par un professionnel, vous devez obligatoirement faire appel à une entreprise certifiée RGE (Reconnu garant de l’environnement). Cette société vous proposera un contrat d’entretien de pompe à chaleur et missionnera un professionnel à votre domicile, tous les ans ou tous les deux ans, selon le cas. Une fois l’entretien effectué, ce professionnel vous remettra une attestation de maintenance mentionnant tous les conseils à suivre pour la bonne utilisation de votre PAC air-air.

Le professionnel effectuera plusieurs vérifications, telles que :

  • le contrôle des performances de la PAC ;
  • la vérification de l’étanchéité du circuit de fluides frigorigènes ;
  • la conformité des réglages de l’appareil ;
  • la propreté des filtres et des deux unités ;
  • les pièces à nettoyer ou à remplacer.

Combien coûte l’entretien d’une pompe à chaleur ?

Le tarif d’entretien d’une pompe à chaleur air-air se situe entre 100 et 300 € environ. Ce tarif dépend de plusieurs éléments comme le nombre d’unités à contrôler ou encore l’état de la pompe à chaleur. Il est important de savoir que, si vous êtes locataire de votre logement, c’est à vous et non au propriétaire de payer cette entreprise.

En outre, il convient de noter qu’un contrat d'entretien de pompe à chaleur air-air annuel offre plusieurs avantages :

  • vous êtes toujours en contact avec le même interlocuteur ;
  • l’installateur connaît l’environnement de votre pompe à chaleur et peut ainsi mieux vous conseiller ;
  • vous pouvez bénéficier d’un contrat incluant des dépannages gratuits toute l’année, selon les entreprises.

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite