savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

Les différentes sortes de pompes à chaleur et leurs prix d'installation

Performante, la pompe à chaleur (PAC) est l’une des solutions de chauffage les plus écologiques du marché. Offrant de nombreux avantages et répondant aux nouvelles normes, elle est particulièrement prisée dans les logements neufs. Toutefois, tous les modèles de PAC n’ont pas le même prix. Le prix de la pose d’une pompe à chaleur va principalement dépendre du type d’installation, de la surface à chauffer et évidemment de la marque du système.

Il existe en effet différents types de pompes à chaleur à privilégier en fonction de vos besoins. Voici les principales solutions disponibles sur le marché :

  • La PAC air-air (aérothermique) puise de l’énergie dans l’air, le réchauffe et le réinjecte dans le logement.
  • La PAC air-eau récupère également les calories présentes dans l’air, mais les réinjecte dans l’eau du circuit de chauffage et produit de l’eau chaude sanitaire.
  • La PAC géothermique puise la chaleur dans le sol pour chauffer l’eau du circuit de chauffage et du réseau sanitaire.

Si vous souhaitez chauffer votre habitation par l’intermédiaire d’un système central, il vous faudra opter pour une pompe à chaleur air-eau ou encore pour une pompe à chaleur géothermique. Si vous ne disposez pas d’un système centralisé de chauffage, il faudra vous tourner vers une pompe à chaleur air-air.

 

Le prix des pompes à chaleur par type

Type de pompe à chaleur Air-Eau Eau-Eau Sol-Eau Air-Air
Prix de la pompe à chaleur 8 000 à 16 000 € 10 000 à 15 000 € 14 000 à 20 000 € 2 000 à 3 000 € par pièce

 

À quelles aides pouvez-vous prétendre ?

Simulez votre prime.

J'estime mes aidesflèche droite

 

Le prix d’une pompe à chaleur air-eau

Pour une pompe à chaleur air-eau raccordée directement au chauffage central, le prix d’installation peut varier entre 8 000 et 16 000 €. Le prix d’acquisition moyen d’une pompe à chaleur air-eau sans production d’eau chaude sanitaire est de 9 819 € TTC. Le coût moyen de la main-d’œuvre pour une telle installation est de 1 405 € TTC.

Il faudra investir environ 2 000 € de plus pour un système qui permet de chauffer l’eau sanitaire.

Le prix d’une pompe géothermique

Plus coûteuse, la pompe à chaleur géothermique permet de réaliser des économies d’énergie plus importantes. Elle se décline en trois modèles :

  • la PAC eau-eau (également nommée PAC hydrothermique) ;
  • la PAC sol-eau verticale (nécessitant un forage) ;
  • la PAC sol-eau horizontale (fonctionnant avec des serpentins placés sous terre).

Pour l’installation d’une pompe à chaleur sol-eau, il faut compter 14 000 à 20 000 € en moyenne. L’investissement peut varier fortement selon la configuration de l’installation, le type de captage (horizontal ou vertical), ou la nature du sol. Certains sols, en effet, peuvent nécessiter un forage, faisant alors augmenter la facture.

Le coût moyen d'installation d'une pompe à chaleur eau-eau se situe quant à lui entre 10 000 et 15 000 €, mais peut varier en fonction de l'accessibilité du chantier et de la profondeur de forage. Toutefois, la consommation électrique de cette PAC est faible : avec une moyenne de 30 € par mois, elle permet de réaliser des économies d'énergie significatives.

Le prix d’une pompe à chaleur air-air

Pour les habitations ne possédant pas de système de chauffage central, la pompe à chaleur air-air peut constituer un investissement intéressant. Ce système, en récupérant les calories présentes dans l’air extérieur, insuffle de l’air chaud directement dans l’habitation.

Dans ce cas précis, le prix d’une pompe à chaleur air-air dépend directement du nombre de pièces et de la surface à chauffer. On estime le montant de l’investissement dans ce type d’installation à 100 euros par mètre carré à chauffer. Il faut donc compter entre 2 000 et 3 000 € par pièce.

rentabilité pompe à chaleur

Quels sont les coûts annexes à l’installation d’une PAC ?

Au-delà du matériel à proprement parler et de la pose, il faut prendre en compte d’autres éléments tels que le forage, l’installation des émetteurs de chaleur, les travaux d’isolation et l’entretien de la pompe à chaleur.

Le prix du forage pour l’installation d’une pompe à chaleur

Le forage pour une pompe à chaleur géothermique à capteurs verticaux coûte environ 100 € par mètre linéaire, mais le coût total peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment la profondeur du forage, le type de sol et la complexité de l'installation.

Il est également important de noter que le coût du forage peut varier considérablement selon la région où vous vous trouvez et la concurrence locale. Il est donc conseillé de demander des devis à plusieurs entreprises pour comparer les coûts et trouver la meilleure option.

Le prix des émetteurs de chaleur

Les émetteurs de chaleur, qui permettent de diffuser cette dernière, représentent eux aussi un coût complémentaire. Par exemple, comptez 3 000 à 5 000 € pour un système de radiateurs basse température, et 40 à 75€ le m² pour les planchers chauffants. Pour un ventilo-convecteur (bloc de ventilation), il faut débourser entre 600 et 2 000 €.

Vous souhaitez installer une pompe à chaleur ?

Nous vous mettons en relation avec un professionnel.

Je trouve un professionnelflèche droite

 

Le coût des travaux d’isolation

Il est recommandé de réaliser des travaux d'isolation avant l'installation d'une pompe à chaleur pour réduire la facture énergétique. Une mauvaise isolation peut entraîner des pertes de chaleur importantes et réduire les performances de la PAC.

Le toit est la première source de pertes de chaleur et l'isolation des combles perdus est la moins coûteuse, à environ 36 € / m². L'isolation des combles aménagés est plus coûteuse, avec un minimum de 108 € / m² pour l'isolation par l'extérieur.

Pour l'isolation des murs, il existe deux options : intérieure ou extérieure. L'isolation intérieure est moins coûteuse, à environ 60 € / m². De son côté, l'isolation extérieure nécessite un ravalement de façade et coûte entre 110 et 212 € / m².

En outre, l'isolation du sol, responsable de 10 % en moyenne des pertes de chaleur dans un logement, doit également être prise en compte. Cette isolation affiche un coût qui varie en fonction de l’accès ou non à une cave, un sous-sol ou à un vide sanitaire. Il peut s’élever à 40 € / m². Il est également recommandé de remplacer les fenêtres anciennes pour améliorer le confort thermique et réduire les dépenses d'énergie.

coût d'une pompe à chaleur

La configuration de l’installation et de votre logement

Le prix d’une pompe à chaleur dépend du système choisi qui, lui, est fonction de différents éléments :

  • le climat de la région dans laquelle se situe le logement ;
  • la surface des pièces ;
  • la surface totale de votre logement ;
  • le nombre d’occupants ;
  • la configuration du chauffage existant.

Les frais d’entretien de la PAC

L’entretien d’une pompe à chaleur est obligatoire. Il doit être effectué par une entreprise qualifiée et certifiée. Dans ce cadre, le chauffagiste vérifie le fonctionnement correct de l’installation et le bon état général du matériel, notamment l’étanchéité du circuit frigorifique. Vous avez le choix entre une visite ponctuelle (environ 150 €) et un contrat de maintenance annuel (environ 250 €).

aides pompe à chaleur

Quelles sont les aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur ?

Si installer une pompe à chaleur peut paraître onéreux, il faut mettre ce coût en perspective avec les économies réalisées en matière de consommation d’énergie, qui vont dépendre de différents facteurs, notamment de l’isolation de votre logement. On estime qu’une PAC est rentable au bout de 5 à 10 ans.

Pour remplacer son ancien système de chauffage par une pompe à chaleur, il existe différentes aides financières. Cela vous permet d’alléger votre facture globale de plusieurs milliers d’euros, notamment pour les ménages les plus modestes.

Aide financière À qui s’adresse-t-elle ? Les équipements concernés Montants accordés (fourchette)
MaPrimeRénov’ par geste
  • Ménages aux revenus très modestes
  • Ménages aux revenus modestes
  • Ménages aux revenus intermédiaires
  • Pompe à chaleur géothermique/solarothermique et échangeur de chaleur souterrain associé (dont PAC hybride)
  • Pompe à chaleur air-eau (dont PAC hybride). Pompe à chaleur réservée à la production d’eau chaude sanitaire
Entre 400 et 11 000 € selon vos revenus et vos travaux à effectuer.
MaPrimeRénov’ parcours accompagné Tous les ménages, dans le cadre d’une rénovation globale PAC air-eau, géothermique ou solarothermique + rénovation globale
  • Gain énergétique de deux classes : de 30 à 80 % des dépenses (plafond à 40 000 €)
  • Gain énergétique de 3 classes : de 35 à 80 % des dépenses (plafond à 55 000 €)
  • Gain énergétique de 4 classes : de 35 à 80 % (plafond à 70 000 €)
Coup de pouce chauffage Tous les ménages Pompe à chaleur air-eau, géothermique, hybride Entre 2 500 et 5 000 €
Éco-prêt à taux zéro Tous les ménages Pompe à chaleur air-eau, air-air, hybride, géothermique ou solarothermique
  • Jusqu’à 15 000 € pour 1 action de travaux
  • Jusqu’à 25 000 € pour un lot de 2 travaux
  • Jusqu’à 30 000 € pour un lot de 3 travaux ou plus
  • Jusqu’à 50 000 € pour une rénovation globale
Chèque énergie 20 % des ménages les plus modestes Pompe à chaleur air-eau, air-air, hybride, géothermique ou solarothermique Entre 48 et 240 €
Aides collectivités locales Les conditions dépendent de la localité Les équipements concernés dépendent de la localité Le montant dépend de la localité de l’habitation
Prime énergie de TotalEnergies Tous les ménages Pompe à chaleur géothermique, air-eau et air-air Dépend de votre situation. Consultez notre simulateur en ligne !

 

Pourquoi installer une pompe à chaleur dans votre logement ?

L’installation d’une pompe à chaleur présente de nombreux avantages. Tout d’abord, le système vous offre une efficacité énergétique élevée. En effet, la PAC puise la chaleur à partir d’une énergie renouvelable (air, eau, sol). Cela conduit à une réduction significative des factures énergétiques.

Ensuite, la pompe à chaleur contribue à l’accélération de la transition écologique. Le système émet peu ou pas de CO2 en comparaison avec les autres chauffages qui fonctionnent aux combustibles fossiles.

En outre, la pompe à chaleur offre un bon confort thermique, homogène et constant. Par ailleurs, de nombreux modèles sont réversibles. Ils peuvent être utilisés en hiver pour chauffer et en été pour refroidir l’air.

Enfin, la PAC s’installe facilement, d’autant plus lorsque les manipulations sont effectuées par un artisan certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Besoin d’un accompagnement ? L’Énergie tout compris vous épaule dans vos demandes d’aides pour l’installation d’une pompe à chaleur.

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite