savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

Le prix d’une pompe à chaleur géothermique

Selon la nature de votre terrain, la taille de l’habitation à chauffer, le choix de la technologie de votre appareil, le coût d’ installation d’une pompe à chaleur géothermique peut varier de façon conséquente. Ainsi, pour une maison de 100 m2, il faut compter généralement entre 20 000 et 50 000 € de travaux, installation comprise.

La puissance

Le prix d’une pompe à chaleur géothermique est proportionnel à sa puissance. Plus elle est puissante, plus le coût est élevé. Malgré cette donnée, il est impératif de ne pas sous-dimensionner sa pompe à chaleur – c’est-à-dire acheter une pompe à chaleur moins puissante – en vue de réaliser des économies. Il convient en effet de choisir un équipement de chauffage adapté à votre logement (surface à chauffer, isolation de la maison…), pour deux bonnes raisons :

  • Une PAC sous-dimensionnée ne vous apportera pas le confort thermique escompté et vous consommerez plus d’électricité.
  • Une PAC surdimensionnée réalisera de nombreux redémarrages, synonymes de consommation électrique supplémentaire, sans compter l’usure prématurée de l’appareil.

Le type de captage

Une pompe à chaleur géothermique peut capter la chaleur dans différents environnements, selon le système choisi. On distingue ainsi :

  • le captage horizontal, avec des tubes enterrés entre 80 cm et 10 mètres de profondeur ;
  • le captage vertical, composé d’une ou plusieurs sondes géothermiques enterrées entre 10 et 200 m de profondeur ;
  • le captage en nappe phréatique, pour extraire les calories d’une nappe située entre 1 et 10 m de profondeur ;
  • les corbeilles géothermiques, enfouies à 5 m de profondeur, aussi appelées captages en spirales.

D’une manière générale, on estime qu’une PAC géothermique à capteurs horizontaux coûte entre 14 000 et 22 000 €. Pour une pompe à chaleur à capteurs verticaux, l’addition oscille entre 16 000 et 25 000 € en moyenne.

Les fonctions

La pompe à chaleur permet de chauffer votre logement mais aussi, si vous le souhaitez, votre eau sanitaire. En fonction des fonctionnalités de votre PAC, le tarif variera là encore.

Les autres coûts à prévoir

Une fois l’achat de la pompe à chaleur réalisé, quels frais supplémentaires faut-il prévoir ?

La consommation

Pour fonctionner, une pompe à chaleur doit être alimentée en électricité. Cela permet le fonctionnement des pompes hydrauliques ou des circulateurs et de la PAC. Néanmoins, sachez qu'une pompe à chaleur produit 4 fois plus de chaleur qu'elle ne consomme d’électricité.

L’entretien

Comme pour tout appareil de chauffage, vous avez l’obligation de faire réaliser un entretien annuel par un professionnel. Cela garantit votre sécurité mais aussi la longévité de l’appareil.

Si la pompe à chaleur contient plus de 2 kg de fluide frigorigène, un contrôle annuel sur l’étanchéité du circuit est à prévoir. Il est réalisé en même temps que la maintenance.

Les aides pour financer votre pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur géothermique nécessite un investissement important. Néanmoins, une fois l’investissement réalisé, vous bénéficiez d’une installation qui fonctionne avec relativement peu d’énergie électrique, capable d’assurer la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire. De plus, vous n’avez généralement pas besoin de mettre en place un chauffage d’appoint puisque la température du sol est relativement constante en toute saison. Vous amortissez ainsi votre installation au fil des années. D’autant que la durée de vie des capteurs enterrés est supérieure à 40 ans selon l’Ademe.

Pour aider les particuliers à installer une pompe à chaleur, plusieurs dispositifs existent :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) ; - la TVA à 5,5 % ;
  • une aide de 5 000 € attribuée par le Gouvernement pour le remplacement d’une ancienne chaudière par une PAC géothermique, quel que soit le niveau de revenu des foyers ;
  • les aides des collectivités locales.

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite