savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

Les avantages de l’insert bois

L’insert bois offre de nombreux avantages. Le principal ? Le rendement de l’appareil, c’est-à-dire la quantité d’énergie valorisée sous forme de chaleur par rapport à la quantité d’énergie contenue dans le combustible. Avec un insert bois, cette donnée capitale pour choisir un mode de chauffage s’affiche entre 75 et 80 %. Dès lors, il est possible d’utiliser l’insert bois comme mode de chauffage principal durant l’hiver !

D’autres avantages existent par ailleurs :

  • le prix, plutôt accessible (compris entre 800 et 5 000 €) ;
  • la fiabilité de ce type d’appareil, rarement en panne dès qu’on l’entretient convenablement ;
  • la chaleur douce qu’il diffuse dans le logement ;
  • les aides financières dont il permet de bénéficier (MaPrimeRénov’, TVA à 5,5 %, éco-prêt à taux zéro…) ;
  • la possibilité de faire son propre bois ;
  • l’utilisation d’une source d’énergie responsable et renouvelable…

L’insert bois vous séduit ? Attention, avant de faire votre choix, vous devez étudier et déterminer vos besoins. Pour cela, plusieurs critères sont à prendre en compte.

insert bois

Les critères de choix pour un insert bois

Taille du logement, habillage, puissance, autonomie… Lorsque vous comparerez plusieurs appareils, voici les informations les plus importantes à connaître pour choisir votre insert bois.

Le rôle de l’insert bois

Chauffage principal ou d’appoint ? Vous devez commencer par déterminer le rôle de votre futur insert bois. Ainsi, vous pourrez écarter les appareils les moins puissants, par exemple, ou ceux qui seraient surdimensionnés par rapport à vos besoins.

La dimension de votre logement

Plus votre logement est grand, plus vous aurez besoin d’un appareil puissant pour en chauffer toutes les pièces. Notez, au passage, que vous aurez besoin d’un espace pour stocker votre combustible : votre maison doit donc être assez grande pour dégager une zone de stockage pour vos pellets ou bûches.

Le rendement

Vous hésitez entre deux modèles d’insert bois ? Privilégiez toujours celui qui affiche le meilleur rendement. C’est l’assurance de dépenses de combustibles maîtrisées. Idéalement, il doit au moins s’afficher à 75 %.

Le combustible utilisé

Bûches ou granulés ? Nous vous aidons à y voir plus clair un peu plus loin sur cette page !

L’habillage de l’insert

L’insert doit s’intégrer naturellement et harmonieusement à votre intérieur. Sachez qu’il existe plusieurs types d’habillage : en pierre, en bois, en marbre, en céramique… Étudiez donc les différentes options qui s’offrent à vous et leur impact sur la pièce qui accueillera l’insert.

Les options proposées

Les appareils les plus modernes proposent des options intéressantes, en matière de confort (grande autonomie, système de feu continu…), de ventilation ou de sécurité (vitre propre, porte froide…). En outre, certains peuvent être programmables, pour que le chauffage se déclenche quelques dizaines de minutes avant votre retour à la maison.

Choisir un insert à bûches ou à pellets ?

Au moment du choix d’un insert de cheminée, deux solutions s’offrent à vous en ce qui concerne le combustible utilisé : les bûches et les pellets. Elles offrent chacune leurs propres avantages et inconvénients :

  • Les bûches sont généralement moins coûteuses à l’achat et produisent de belles flammes – un argument notable si vous attachez beaucoup d’importance à l’esthétisme de votre installation. Notez, cependant, qu’elles exigent beaucoup plus de manutention, car il faut réalimenter l’insert plus souvent.
  • Livrés en vrac ou en sac, les pellets produisent moins de flammes, ce qui peut donner un insert moins agréable à regarder dans une pièce de vie. Cependant, ils nécessitent beaucoup moins de manutention, puisque c’est le réservoir de l’insert, équipé d’une vis sans fin, qui va mener les granulés de bois jusqu’au foyer. Ce réservoir peut stocker jusqu’à 15 kilos de combustible pour les plus gros modèles, fonctionnant alors jusqu’à trois jours sans nouvelle alimentation.

Pour finir, que choisir ? Tout est une question d’usage. Les bûches, plus authentiques mais moins pratiques, seront parfaites pour un chauffage d’appoint. Les granulés de bois, eux, offrent une gestion simplifiée pour un chauffage principal.

Un mot, enfin, sur le stockage : il est plus simple avec des granulés de bois, et nécessite plus d’espace avec des bûches. Le bois devant être stocké à l’abri de l’humidité et des intempéries, il vous revient de choisir selon l’espace dont vous disposez dans votre maison.

Les autres critères de choix pour un insert bois

Notez qu’il existe des critères « secondaires » pour bien choisir votre insert bois. Voici lesquels.

Les dimensions de l'insert

Ce critère dépend surtout de la place disponible dans le foyer de votre cheminée actuelle, et des modifications esthétiques que vous souhaitez apporter. Car tous les inserts bois ne rentrent pas dans toutes les cheminées ! Mesurez donc avec précision l’espace dans lequel vous allez encastrer votre appareil. Vous gagnerez un temps précieux en vue de sa mise en service.

L’autonomie

L'autonomie d'un insert de cheminée est la durée approximative durant laquelle l’appareil peut fonctionner sans être réalimenté. Pendant ce laps de temps, il n'est pas nécessaire d’ajouter du bois pour maintenir la production de chaleur et le confort thermique de votre logement.

Elle peut aller, par exemple, jusqu'à 10 ou 12 heures pour un appareil à bûches, contre à peine 2 ou 3 heures pour une cheminée ouverte. Elle peut en outre être beaucoup plus importante avec un insert à granulés de bois, grâce au réservoir de l’appareil.

La puissance de chauffe

La puissance de chauffe d'un insert varie de 8 à 18 kW environ. Plus elle est élevée, plus vous pouvez chauffer de pièces sans devoir installer de répartiteur de chaleur. Votre installateur, idéalement certifié RGE, pourra vous aider à choisir un appareil avec une puissance de chauffe pertinente par rapport à :

  • vos besoins (chauffage principal ou secondaire) ;
  • la taille de votre logement ;
  • la qualité de l’isolation de votre maison ;
  • la température extérieure moyenne.

Faites le point avec lui pour être certain de ne pas vous tromper dans le choix de votre insert bois.

Un bon indicateur : le label Flamme Verte

Si vous hésitez entre deux appareils, ou plus, il peut être intéressant de chercher celui qui affiche le label Flamme Verte. Créé par l’Ademe, en partenariat avec les fabricants du secteur, il permet d’identifier les produits les plus performants, que ce soit en termes de rendement énergétique ou de respect de l’environnement. C’est d’autant plus important que certaines aides financières ne peuvent être sollicitées que si l’appareil choisi affiche un « score » minimal de 7 étoiles dans le classement de ce label !

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite

Vous êtes perdu ?

N'hésitez pas à utiliser ces ressources pour trouver des réponses à vos questions.