Installer une pompe à chaleur air-eau

Installer ou changer une pompe à chaleur air-eau

Transformez l'énergie présente dans l'air extérieur en chauffage
En bref Comment ça marche ? Installation Prix et économies Comment choisir ? Aides financières Questions clés Questions clés

Installer ou changer une pompe à chaleur air-eau

Ces dernières années ont été marquées par une hausse des prix des énergies. Cette tendance va se poursuivre. C’est pourquoi les solutions de chauffage à la fois économiques et écologiques sont de plus en plus prisées. C’est notamment le cas de l’installation d’une pompe à chaleur air-eau (PAC air-eau), une opération qui permet de réduire considérablement sa consommation énergétique. Celle-ci est d’ailleurs soutenue par les pouvoirs publics à travers plusieurs aides financières, mais aussi par TotalEnergies Marketing France qui peut s’engager à vos côtés avec la prime TotalEnergies (règlement en euros). Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’installation ou le changement d’une pompe à chaleur air-eau.

Pompe à chaleur air-eau

Installer une pompe à chaleur air-eau, pour une meilleure indépendance énergétique

En utilisant l'air comme source d'énergie, la pompe à chaleur air-eau permet à son propriétaire de bénéficier d'une ressource énergétique inépuisable et gratuite. La pompe à chaleur air-eau va en effet capter les calories contenues dans l’air et les transformer en chaleur.

Cette énergie va permettre de chauffer de l’eau, laquelle pourra alimenter votre installation de chauffage existante, que ce soit par le biais de radiateurs ou d’un plancher chauffant. Selon les émetteurs de chauffage dont vous disposez actuellement, vous pourrez choisir d’installer une pompe à chaleur air-eau basse température ou haute température, afin de ne pas avoir à revoir en profondeur votre installation – et notamment ne pas avoir à changer ces émetteurs. La pompe à chaleur basse température chauffe l’eau à une température située entre 35 et 40 °C environ, et à 65 °C pour les versions à haute température.

L’importance de conserver un chauffage d’appoint

Contrairement à la pompe à chaleur air-air, l’installation d’une PAC air-eau peut également vous permettre de produire de l’eau chaude sanitaire, même si son utilisation est le plus souvent réservée au seul chauffage, qui est plus énergivore.

Sachez tout de même qu’en hiver, le rendement de la pompe à chaleur air-eau peut être moindre. Selon son niveau de performance, elle risque même de ne plus fonctionner lorsque les températures descendent en dessous d’un certain seuil (de -5 à -25 °C pour les plus performantes). Il est donc important de conserver, malgré l’installation d’une pompe à chaleur air-eau, un chauffage d’appoint. Ce dernier (qui peut être un poêle à bois, un poêle à gaz ou un radiateur électrique) aura pour mission de prendre le relais si besoin.

Pompe à chaleur air-eau : une solution qui offre un bon rendement

Changer votre pompe à chaleur pour un modèle air-eau reste une excellente solution pour réaliser des économies. C’est d’autant plus vrai qu’en plus de s'adapter à toutes les installations de chauffage fonctionnant à l'eau chaude, cet équipement convient à tous les types d'habitations :

  • appartements ;
  • maisons anciennes ;
  • logements neufs ;
  • copropriétés (avec l’accord du syndic de copropriété).

Le seul prérequis ? Disposer d’un peu d’espace en extérieur pour installer votre pompe à chaleur air-eau sans que le bruit généré par celle-ci ne devienne une nuisance pour vous ou pour le voisinage.

Autre avantage, cette pompe à chaleur aérothermique – qui rencontre depuis quelques années un certain succès – offre un rendement important. Ainsi, jusqu’à 70 % de la chaleur dont vous avez besoin pour vous chauffer, ou pour votre eau chaude sanitaire, sera directement produite grâce à l’air extérieur.

N’oubliez pas pour autant que la pompe à chaleur air-eau consomme de l’électricité pour produire cette chaleur. Il faut donc évaluer précisément la puissance nécessaire pour votre habitation avant d’installer une PAC air-eau et optimiser le rendement de celle-ci, pour ne pas surconsommer une électricité qui connaît, elle-aussi, une forte hausse des prix.

Pompe à chaleur air-eau : une installation réservée aux chauffages à eau chaude

Installer une pompe à chaleur air-eau chez soi ne requiert pas de travaux conséquents, à condition de disposer déjà d’une installation de chauffage fonctionnant à l’eau ou avec des ventilo-convecteurs à eau.

Vous êtes intéressé par les avantages des pompes à chaleur mais votre logement est équipé de radiateurs électriques ? Vous allez devoir réaliser des travaux plus importants, afin de changer vos radiateurs. Pour vous aider à trouver la solution la plus adaptée, nous mettons à votre disposition un simulateur. Selon votre habitation, vos besoins et votre système actuel, il vous indiquera les travaux recommandés pour faire des économies et gagner en confort thermique.

Des aides financières pour réduire le coût d’installation de la pompe à chaleur air-eau

Qu’il s’agisse d’un modèle aérothermique (puisant les calories présentes dans l’air), ou géothermique (récupérant les calories présentes dans le sol), l'installation d'une pompe à chaleur air-eau ou air-air peut représenter un investissement important. Cependant, les pouvoirs publics et les organismes habilités ont mis en place un système d'aides financières incitatives, destinées aux particuliers qui veulent réduire leur consommation énergétique.

TotalEnergies s’est engagé dans cette démarche avec la prime TotalEnergies (délivrée sous forme de règlement en euros). Il s’agit d’une aide financière supplémentaire qui vous permettra de réduire le coût d’installation d’une pompe à chaleur air-eau, mais peut aussi vous aider à réaliser des travaux qui valoriseront votre habitation. Le tout, en vous faisant réaliser des économies non négligeables !

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime