Quelles sont les primes énergétiques cumulables ?

Pour réduire la facture des travaux visant à améliorer la performance énergétique de votre habitation, vous pouvez profiter de plusieurs primes. La majorité d’entre elles peuvent même être cumulées. Petit tour d’horizon des primes énergétiques cumulables.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

quelles aides energetiques peuvent etre cumulees

De nombreuses aides ont été mises en place par le gouvernement ces dernières années pour inciter les ménages français à investir dans leur logement afin d’en améliorer la performance énergétique.

Pour diminuer le reste à charge des travaux de rénovation énergétique réalisés, il est même possible de cumuler plusieurs d’entre elles.

Projet de rénovation ?

Vous avez un projet de rénovation énergétique ? Faites une simulation en ligne avec l'Energie Tout Compris.

Faire une simulation

 MaPrimeRénov’

Lancée le 1er janvier 2020 à destination des foyers aux revenus les plus bas, MaPrimeRénov’ est ouverte à tous les ménages, y compris aux bailleurs et aux copropriétés, depuis le 1er octobre.

Il s’agit de la principale prime fournie par les autorités pour diminuer la facture des travaux de rénovation énergétique (isolation des combles, des murs par l’extérieur, achat d’un appareil de chauffage écologique, etc).

Il est possible de cumuler plusieurs primes MaPrimeRénov’ pour différents travaux. Ceux-ci ne peuvent toutefois pas dépasser les 20.000 euros par logement sur cinq ans.

MaPrimeRénov’ est également cumulable avec les aides associées aux dispositif des CEE, comme la Prime Energie de Total, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA réduite, les aides d’Action Logement et le chèque énergie.

Les Certificats d’économie d’énergie

La prime des Certificats d’économie d’énergie est un dispositif déployé par les fournisseurs d’énergie. Elle s’adresse à l’ensemble des ménages français, quels que soient leurs revenus. A l’instar de MaPrimeRénov’, les CEE permettent de financer les travaux de rénovation énergétique.

Total propose par exemple une aide spécifique, la Prime Energie, qui prend la forme d’un chèque ou virement en euros. Le montant de cette prime, qui se chiffre souvent à plusieurs centaines d’euros, peut vous aider à réaliser d'importantes économies par rapport au coût de vos travaux.

Le dispositif des CEE est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro, la TVA réduite, les aides d’Action Logement, le chèque énergie et MaPrimeRénov’. Toutefois, pour pouvoir cumuler les CEE avec cette dernière, vous devez d’abord faire la demande pour la prime énergie.

L’éco-prêt à taux zéro 

Pour financer le reste à charge des travaux visant à améliorer la performance énergétique d’un logement, il est possible de profiter d’un prêt à intérêt nul : l’éco-prêt à taux zéro. Le montant maximal de l'éco-PTZ est compris entre 7 000 € et 30 000 € selon les travaux financés.

Jusqu’au 31 décembre 2021, il est possible de demander un deuxième éco-prêt à taux zéro. Il faut toutefois respecter trois conditions :

  • Les travaux doivent être différents que ceux réalisés lors de la première utilisation de l’éco-PTZ.
  • La demande d'éco-PTZ complémentaire doit être réalisée dans un délai de 5 ans à partir de l'émission de l'offre du premier éco-PTZ.
  • La somme cumulée des deux prêts ne doit pas dépasser 30 000€.

La TVA réduite

Il est également possible de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % (au lieu de 20 %) sur l’achat et la pose de matériel visant à améliorer la performance énergétique du logement.

Le chèque énergie

Les ménages français aux revenus les plus modestes reçoivent un chèque énergie dans le courant du mois de mars. Nominatif, ce chèque permet d’honorer une facture d’énergie. Il peut aussi être converti en chèque travaux pour financer des travaux de rénovation énergétique.

Les chèques, cumulables pendant trois ans, peuvent être utilisés conjointement avec MaPrimeRénov’, les CEE, l’éco-PTZ et la TVA réduite.

Les aides locales

A ces aides étatiques peuvent s’ajouter différentes primes locales, octroyées par les régions ou les communes. En fonction des régions et de la nature de la prime, ces aides peuvent être cumulées aux aides gouvernementales.