Isolation par l’extérieur : pas de revue à la hausse des aides mais un meilleur suivi

Pour le moment, le gouvernement n’a pas décidé de revoir à la hausse les aides pour l’isolation extérieure des murs en 2021. Il assure toutefois qu’un suivi plus attentif des chantiers d’ITE sera réalisé.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Isolation par l’extérieur : aides

En juillet 2020, face aux nombreuses arnaques constatées pour des travaux d’isolation des murs par l’extérieur, le gouvernement avait décidé de raboter les aides disponibles pour ces travaux, espérant ainsi freiner cette tendance. Toutefois, plus récemment, le ministre du Logement Emmanuelle Wargon évoquait la possibilité de redonner un coup de boost aux travaux d’ITE avec MaPrimeRénov’ en 2021. A condition évidemment que les fraudes ne sévissent plus. Mais à l’heure actuelle, alors que l’Anah a précisé ses objectifs pour l’année prochaine, aucun nouveau plafond n’a été fixé concernant les travaux d’isolation extérieure des murs.

De nombreuses habitations « défigurées » cet été

Pour rappel, cet été, de nombreux ménages français ont été victimes d’escroqueries lors de travaux d’isolation de leurs murs par l’extérieur. Face à l’arnaque de l’isolation extérieure à 1 euro et aux pratiques malhonnêtes de certains professionnels qui n’hésitaient pas à gonfler le nombre de mètres carrés de murs isolés pour maximiser le montant de l’aide perçue à travers MaPrimeRenov’, le ministère avait décidé de diminuer les aides allouées à ces travaux, en fixant notamment un plafond de 100m2 de superficie.

De nombreux logements français se sont retrouvés « défigurés » cet été lorsque des professionnels peu scrupuleux sont partis quelques jours seulement après le début du chantier d’isolation extérieure des murs, empochant avec eux la prime du gouvernement.

Une précision réglementaire pour lutter contre les fraudes

Pour éviter ce scénario, le 17 novembre dernier, le gouvernement a mis à jour un texte de loi afin de combler un manquement règlementaire. Depuis cette date, il est précisé que « le procédé d'isolation est constitué de l'association d'un matériau isolant et de dispositifs de fixation et de protection (tels que des revêtements, parements, membranes continues si nécessaire) contre des dégradations liées à son exposition aux environnements extérieurs et intérieurs (telles que le rayonnement solaire, le vent, la pluie, la neige, les chocs, l'humidité, le feu), en conformité avec les règles de l'art ». Cette précision vise à éviter ainsi que des logements se retrouvent comme cet été recouvert d’isolant, mais non protégé par un parement.

Un « suivi attentif » de la qualité des travaux d’ITE réalisés

Si pour le moment le gouvernement ne compte pas revoir à la hausse le montant des aides et le plafond de superficie, il assure toutefois qu’il souhaite effectuer un « suivi attentif » de la qualité des travaux d’isolation thermique extérieure réalisés et de la sollicitation des primes associées.

En limitant les fraudes et avec un contrôle rigoureux de la qualité des travaux, les professionnels du bâtiment espèrent voir les aides rétablies à leur niveau d'origine courant 2021.

Les aides de MaPrimeRénov’ pour l’isolation extérieure des murs

Depuis le 1er octobre, MaPrimeRénov’ est ouverte à tous les ménages, quel que soit le montant de leurs revenus. De nouveaux barèmes ont donc été fixés pour l’isolation des murs par l’extérieur :

 

Type de ménage

Montant de MaPrimeRénov’ pour l’ITE

Ménages aux revenus très modestes

100 €/m2

Ménages aux revenus modestes

75 €/m2

Ménages aux revenus intermédiaires

50 €/m2

Ménages aux revenus les plus élevés

15 €/m2

Projet de rénovation ?

Vous avez un projet de rénovation énergétique ? Faites une simulation en ligne avec l'Energie Tout Compris.

Faire une simulation