R

Résistance thermique

La résistance thermique définit la capacité d'un matériau isolant à ralentir la propagation de l'énergie qui le traverse. Plus cette résistance est élevée, plus l'isolation est performante. Son unité de mesure se fait en W.m-1.K-1.

RGE - Reconnu Garant de l'Environnement

La mention RGE est un dispositif mis en place par les pouvoirs publics. Il doit permettre aux particuliers d’identifier les entreprises qui disposent d’un signe de qualité crédible dans le domaine de l’efficacité énergétique ou des énergies renouvelables. À compter du 1er juillet 2014, les artisans choisis pour des travaux de rénovation énergetique devront être reconnus RGE pour que les particuliers puissent bénéficier des aides financières.

RT 2012 - Réglementation thermique 2012

La RT 2012 a pour but de réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre dans les bâtiments. L'objectif est de diviser par trois la consommation énergétique des bâtiments neufs (tertiaire et résidentiel), dont les permis de construire sont déposés à compter de la fin 2012. Les constructions doivent présenter une consommation d'énergie primaire inférieure à 50 kWh/m2/an.
R

Résistance thermique

La résistance thermique définit la capacité d'un matériau isolant à ralentir la propagation de l'énergie qui le traverse. Plus cette résistance est élevée, plus l'isolation est performante. Son unité de mesure se fait en W.m-1.K-1.

RGE - Reconnu Garant de l'Environnement

La mention RGE est un dispositif mis en place par les pouvoirs publics. Il doit permettre aux particuliers d’identifier les entreprises qui disposent d’un signe de qualité crédible dans le domaine de l’efficacité énergétique ou des énergies renouvelables. À compter du 1er juillet 2014, les artisans choisis pour des travaux de rénovation énergetique devront être reconnus RGE pour que les particuliers puissent bénéficier des aides financières.

RT 2012 - Réglementation thermique 2012

La RT 2012 a pour but de réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre dans les bâtiments. L'objectif est de diviser par trois la consommation énergétique des bâtiments neufs (tertiaire et résidentiel), dont les permis de construire sont déposés à compter de la fin 2012. Les constructions doivent présenter une consommation d'énergie primaire inférieure à 50 kWh/m2/an.