Rénovation énergétique : quels travaux et quelles aides ?

Pour améliorer son confort et diminuer la facture d’énergie, il est possible de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Mais par quelle opération commencer ? Et quelles aides permettent de diminuer le reste à charge ? Voici nos conseils.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

renovation energetique quels travaux effectuer

Selon une récente enquête IFOP intitulée « Confinement & Télétravail », près d’un Français sur deux a assuré souffrir du froid au sein de son habitation. Il ne s’agit toutefois pas d’une fatalité. Pour améliorer l’efficacité énergétique de son habitation, il est possible de recourir à des travaux de rénovation énergétique.

En plus d’améliorer le confort thermique, de diminuer la facture d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, ces travaux ouvrent les portes aux aides gouvernementales pour la rénovation énergétique.

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime

L’isolation pour améliorer la performance thermique

Lorsque l’on est décidé à entreprendre des travaux de rénovation énergétique chez soi, il n’est jamais évident de savoir par quelle étape commencer.

Pour démarrer, il est important de s’appuyer sur un diagnostic de performance énergétique (DPE) pour évaluer la performance thermique de son habitation.

Ma maison est-elle bien isolée ? Quelle partie du logement doit éventuellement être davantage isolée ? Par où commencer ? Doit-on opter pour une isolation des murs intérieurs ou extérieurs ? C’est à toutes ces questions que le diagnostiqueur de performance énergétique pourra vous aider à répondre.

Sachez toutefois que la principale déperdition d’énergie (30 %) est due à des combles mal isolés. Viennent ensuite les murs, puis les fenêtres et le sol. L’isolation des combles est donc le premier chantier à considérer lorsque l’on souhaite renforcer la performance thermique de son habitation.

Opter pour un système de chauffage économique

Pour diminuer sa facture d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, pourquoi ne pas opter pour un système de chauffage plus économique et fonctionnant grâce à une énergie renouvelable ?

Il existe aujourd’hui des dizaines de produits différents sur le marché : chaudières à granulés ou à bois bûches, pompes à chaleur, poêle à bois…

Des aides pour l’ensemble de vos travaux de rénovation énergétique

La réalisation de ces travaux par un professionnel RGE vous ouvre les portes des aides gouvernementales.

Depuis le 1er janvier, l’ensemble des ménages français peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’. Il s’agit de la première aide de l’État pour la rénovation énergétique. Le montant de cette prime diffère en fonction des travaux réalisés et des revenus du ménage qui fait la demande.

Le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE) permet également de diminuer le reste à charge des ménages. Depuis 2005, les fournisseurs d’énergie ont l’obligation de promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès des consommateurs d’énergie : ménages, collectivités territoriales ou professionnels.

Au travers de la Prime énergie, des « Coup de pouce chauffage » et « Coup de pouce isolation », les fournisseurs d’énergie, comme Total, financent les travaux d’isolation ou le remplacement de vieux systèmes de chauffage par des modèles plus performants et plus respectueux de l’environnement.

D’autres aides cumulables

D’autres aides, cumulables avec MaPrimeRénov’ et les CEE, ont été mises en place pour inciter les particuliers et les professionnels à réaliser des travaux de rénovation énergétique :

Vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation énergétique ? Rendez-vous sur le simulateur de L’énergie tout compris pour connaître les aides auxquelles vous pouvez prétendre en fonction des travaux et de vos revenus.