Quelles aides à la rénovation énergétique en 2022 ?

Élargissement de MaPrimeRénov’, modifications des coups de pouce des CEE, aide supplémentaire de 100 € pour le chèque énergie : 2021 a apporté son lot de changements en matière d’aides à la rénovation énergétique. D’autres sont à venir pour 2022, comme énoncé dans le projet de loi de finances.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Aides à la rénovation énergétique 2022

La loi Climat et Résilience a été promulguée le 24 août 2021. Elle vise à ancrer durablement l’écologie dans notre modèle de développement, selon le Gouvernement. Une place de choix est accordée à la rénovation énergétique et aux travaux inhérents, qui devraient continuer leur progression en 2022. 

2021, une année riche en aides à la rénovation énergétique

« Pour les Français, le message est clair : n’hésitez pas à faire vos travaux de rénovation, nous vous soutiendrons. » Tel est le message lancé par Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. C’est pourquoi l’année 2021 a été marquée par la mise en place ou la poursuite de nombreux dispositifs pour inciter les foyers à réaliser les travaux nécessaires. 

  • MaPrimeRénov’. Ce dispositif, qui a remplacé le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) au 1er janvier 2020, a peu à peu été élargi, en particulier aux propriétaires bailleurs le 1er juillet 2021. Il a rencontré un succès fulgurant : près de 800 000 dossiers devraient être déposés cette année, contre 500 000 prévus initialement. 
  • Coups de pouce accordés dans le cadre des CEE (certificats d’économies d’énergie). Depuis le 1er juillet, les bonifications accordées pour l’installation de chaudières gaz très performantes et de radiateurs électriques ont été supprimées. En revanche, les coups de pouce accordés pour le remplacement d’un chauffage aux énergies fossiles (fioul ou gaz) par un système fonctionnant avec des énergies renouvelables est prolongé. Les pompes à chaleur sont notamment concernées. 
  • Chèque énergie bonifié. Les 5,8 millions de foyers bénéficiaires du chèque énergie, envoyé en mars et avril, vont avoir droit à une prime de 100 € supplémentaires en décembre. L’objectif affiché par le Gouvernement : pallier la forte hausse des prix de l’énergie (gaz, fioul, électricité). Ce chèque peut également servir à financer des travaux de rénovation énergétique permettant de faire baisser sa facture.

Rénovation énergétique : les efforts se poursuivent en 2022

Pour 2022, le Gouvernement va accentuer ses efforts en matière de transition énergétique. C’est ce qu’ont annoncé Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des finances et de la relance, et Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics. Ainsi :

  • MaPrimeRénov’ va bénéficier d’un budget de 2 milliards d’euros, contre 740 millions prévus initialement. 
  • Les plans nationaux d’amélioration de l’habitat vont continuer d’être déployés par l’Anah (Agence nationale de l’habitat). « Action cœur de ville » ou encore « Petites villes de demain » concernent les logements dégradés des villes de moins de 20 000 habitants et permettent de mener des actions de réhabilitation et restructuration de l’habitat. 

L’énergie tout compris vous accompagne d’ores et déjà dans vos travaux de rénovation énergétique et peut vous aiguiller sur les aides auxquelles vous êtes éligible. 

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime