Le budget alloué à MaPrimeRénov' bientôt dépassé

Le budget de 2,5 milliards d'euros alloué au dispositif MaPrimeRénov' pour 2021-2022 devrait être dépassé dès la fin de l'année. Si besoin, les pouvoirs publics remettront la main au portefeuille pour aider les propriétaires à financer leurs travaux de rénovation énergétique, a assuré la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Budget MaPrimeRénov'

Depuis le lancement de MaPrimeRénov', en janvier 2020, déjà 260 000 dossiers ont été acceptés et 111 336 primes ont été payées. Soit environ 54 000 en 2020 et le reste en 2021. Ces chiffres de l'Anah (Agence nationale de l'habitat) montrent l'engouement suscité par ce dispositif d'aide à la rénovation énergétique. 

MaPrimeRénov' dépasse toutes les espérances

Dire que MaPrimeRénov' est un succès serait un euphémisme. Mardi 1er juin, la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a même affirmé que l'enveloppe de 2,5 milliards d'euros prévue pour les années 2021-2022 serait consommée d'ici la fin de l'année. 

Sur ces deux ans, les pouvoirs publics avaient prévu que 400 000 à 500 000 dossiers seraient traités. En fait, nous en sommes déjà à 300 000. « Nous atteindrons le chiffre de 700 000 à 800 000 d'ici fin 2021 », a affirmé Emmanuelle Wargon.

Le dispositif MaPrimeRénov' devrait être prolongé en 2022

Doit-on pour autant s'inquiéter que l’État ferme le robinet ? Non, a affirmé la ministre. « On n'arrête pas quelque chose qui fonctionne », a-t-elle assuré. Aussi, si nécessaire, les pouvoirs publics remettront la main à la poche. « Il faudra mettre ce qu'il faut pour financer toutes les aides demandées par les Français », a-t-elle encore avancé.

Si vous envisagez d'effectuer des travaux de rénovation énergétique, vous pourrez donc tout à fait profiter de MaPrimeRénov'. Rappelons que cette aide est désormais accessible à tous les propriétaires, quel que soit leur niveau de revenus. Elle permet de financer différentes sortes de travaux, notamment : 

  • l'isolation (plancher, murs, combles, fenêtres) ;
  • le chauffage (remplacement d'une chaudière vétuste par une chaudière biomasse, installation d'une pompe à chaleur, etc.) ;
  • la ventilation ;
  • l'audit énergétique.

Bon à savoir
N'oubliez pas de faire appel à des entreprises labellisées RGE (Reconnu garant de l'environnement), condition sine qua non pour bénéficier des aides de l’État en matière de rénovation énergétique. 

MaPrimeRénov', cumulable avec d'autres aides

Bénéficier de MaPrimeRénov' ne vous empêche pas de bénéficier d'autres aides pour financer vos travaux. Voici les dispositifs en vigueur :

  • la TVA réduite à 5,5 % ;
  • l'éco-prêt à taux 0 ;
  • les aides des collectivités locales ;
  • la Prime énergie de Total.

 

Estimez

vos aides

J'estime mes aides