Rénovation énergétique : 5 conseils pour bien choisir son artisan

La rédaction de l'Energie Tout Compris

Rénovation énergétique : 5 conseils pour bien choisir son artisan

Une récente étude a démontré qu’un ménage français sur trois projetait de réaliser des travaux de rénovation d’ici la fin de l’année. « Le confinement a renforcé cette tendance et, malgré la crise économique qui s’amorce, les Français maintiennent leur envie de réaliser des travaux de rénovation », expliquait récemment Mathieu Escarpit, Directeur Marketing de Cofidis, qui a mené cette enquête en juin dernier.

Avant de s’attaquer à ces travaux de rénovation, il importe de prendre en considération quelques points d’attention. Il convient par exemple de choisir scrupuleusement son professionnel afin d’éviter les mauvaises surprises. Voici donc cinq conseils pour bien choisir son artisan.

1. Faites confiance à votre entourage

Un artisan fait l’unanimité auprès de vos amis, vos voisins ou de votre famille ? Il s’agit d’un gage de sécurité. Faites confiance à votre entourage et fiez-vous au bouche-à-oreille. Rendez-vous chez vos proches pour constater par vos propres yeux que le travail a été réalisé correctement et au juste prix.

2. Effectuez des recherches sur des sites spécialisés

Si personne autour de vous n’a fait appel à un artisan récemment, vous pouvez vous rendre sur internet afin de trouver un professionnel qualifié. Il existe de nombreux sites qui proposent des annuaires de professionnels, sur lesquels les clients peuvent laisser leur avis. Pour vos projets de rénovation énergétique, L’énergie tout compris peut veut mettre avec un artisan professionnel proche de chez vous.

3. Choisissez des artisans labellisés

Il s’agit d’un point d’attention capital si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique. En effet, certains de ces travaux peuvent être en partie financés en obtenant des aides étatiques. Mais pour en profiter, il faut impérativement faire appel à un professionnel possédant le label RGE (reconnu garant de l’environnement). En fonction de la nature des travaux de rénovation (installation d’une chaudière plus performante, mise en place d’une pompe à chaleur, travaux d’isolation,…), le professionnel devra présenter le label adéquat ; le label Qualibat pour des travaux d’isolation ou Qualibois pour une installation au bois, par exemple.

4. Assurez-vous que l’artisan soit en ordre au niveau des assurances

Selon une étude menée par BVA pour BigMat, fournisseur de matériaux pour la construction et la rénovation, il s’agit du point le plus important pour éviter les mauvaises surprises.

Quand un artisan intervient dans le domaine de la rénovation, il doit en effet impérativement avoir souscrit à certaines assurances, nécessaires pour prévenir ou régler les éventuels litiges. Tous les professionnels qui interviendront sur votre chantier doivent être en mesure de vous fournir l’assurance responsabilité civile professionnelle (second œuvre), la garantie décennale (gros œuvre), la garantie biennale, celle de parfait achèvement et celle du délai de livraison.

N’hésitez pas à demander une copie du contrat d’assurance de l’artisan. Vérifiez que l’assureur est bien reconnu sur le marché français. Contrôlez également la période de validité ainsi que le secteur d’activité couvert. En cas de doute, appelez la compagnie d’assurance.

5. Multipliez les devis pour obtenir le meilleur prix

Le prix demandé par l’artisan est évidemment l’un des premiers critères auquel les particuliers font attention lorsqu’ils envisagent des travaux de rénovation. Afin d’obtenir le meilleur prix, n’hésitez pas à multiplier les devis, mais veillez à ce qu’ils soient identiques afin de pouvoir comparer efficacement. Un devis défiant toute concurrence pourrait aussi être synonyme de matériaux de moindre qualité. Il est donc important d’analyser en détails le devis de votre artisan (nature des travaux à réaliser, quantité et prix unitaire des matériaux et/ou équipements installés, coût de la main-d’œuvre hors taxe et toutes taxes comprises, date de début et fin prévisionnelle des travaux…).

Il est aussi recommandé de ne pas payer l’intégralité de la somme demandée avant la fin complète des travaux. Versez un acompte à la signature du devis (souvent 10%), payez à nouveau 30% durant les travaux et réglez le solde restant (60%) lorsque les dernières finitions auront été réalisées.

Vous souhaitez vous aussi réaliser des travaux de rénovation énergétique chez vous ? Le simulateur de l’énergie tout compris vous aidera à prendre les meilleures décisions en fonction de votre habitation. De plus, en quelques clics, vous pourrez connaître les aides auxquelles vous avez droit en fonction de vos revenus et de vos travaux.