Le guide des aides 2020 pour la rénovation énergétique

La rédaction de l'Energie Tout Compris

Suite à la réforme gouvernementale des mesures de soutien à la rénovation énergétique, comment trouver les aides auxquelles les travaux que l’on envisage permettent d’avoir accès ? L’énergie tout comprend vous guide.

Aides 2020 rénovation énergétique

Si vous souhaitez améliorer la performance énergétique de votre habitation, de nombreuses aides peuvent vous y aider. En 2020, le gouvernement a d’ailleurs réformé ses dispositifs de soutien à la rénovation énergétique, pour plus de clarté et d’efficacité. Cependant, les aides disponibles restent variées. L’octroi de chacune d’entre elles va dépendre de plusieurs facteurs.

Ci-dessous, vous trouverez les principales aides disponibles et les éléments essentiels à connaître à leur propos.

 

MaPrimeRénov’

 

À qui est destinée MaPrimeRénov’ ?

La nouvelle prime unique pour la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique des habitations est accessible aux ménages, propriétaires occupants, dont les revenus sont modestes ou très modestes. Pour ces ménages, MaPrimeRénov’ remplace le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique et intègre l’aide Anah « Habiter Mieux Agilité ».

À combien s’élève MaPrimeRénov’ ?

Le montant alloué dépend directement des travaux réalisés, de leur nature, s’il s’agit du remplacement du système de chauffage, ou de leur envergure si l’on parle d’isolation, du niveau de ressources du ménage (entre revenus modestes et très modestes).

Pour chaque type de travaux, un montant forfaitaire est alloué. Celui-ci peut s’élever à 10.000 euros. Le montant total de l’aide ne peut toutefois pas dépasser 20.000 euros par logement sur une période de cinq ans.

Quelles sont les conditions à respecter pour bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

Parmi les conditions à respecter, il faut que:

  • les travaux soit réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) ;
  • le logement concerné soit achevé depuis plus de deux ans à la date de début d’exécution des travaux ;
  • que les travaux répondent aux exigences techniques précisées par le législateur.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

A qui est destiné le CITE ?

Cette aide a aussi été réformée en 2020. Elle est désormais octroyée aux ménages aux revenus intermédiaires ainsi que ceux aux revenus supérieurs. Attention, les ménages aux revenus supérieurs ne pourront pas bénéficier de l’aide pour l’ensemble des travaux éligibles au CITE.

Les ménages aux revenus modestes et très modestes n’accèdent plus au CITE. À la place, ils peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’.

À combien s’élève le CITE ?

Le montant dont on peut bénéficier sous forme de crédit d’impôt est désormais forfaitaire et dépend directement du type de travaux réalisés ainsi que des conditions de ressources du ménage. Le montant maximum octroyé est de 4000 euros, pour un ménage aux revenus intermédiaires qui installe une chaudière à bois à alimentation automatique.

Seuls certains travaux d’isolation sont éligibles pour les ménages aux revenus supérieurs. Un montant forfaitaire par mètre carré isolé est octroyé pour les travaux d’isolation.

Quelles sont les conditions à respecter pour bénéficier du CITE ?

Parmi les conditions à respecter, il faut que:

  • les travaux soient réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) ;
  • le logement, maison individuelle ou appartement, doit être votre résidence principale et être achevé depuis plus de 2 ans à la date du début de la réalisation des travaux ;
  • les équipements et matériaux éligibles doivent respecter des critères techniques précisés par le législateur.

La Prime Énergie Total

À qui est destinée la Prime Énergie Total ?

Total soutient le pouvoir d’achat des ménages français et les encourage à réaliser des économies d’énergie en octroyant des primes en euro aux particuliers qui réalisent des travaux améliorant la performance énergétique de leur logement. Cette aide s’inscrit dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie.

À qui est destinée la Prime Énergie Total ?

Cette aide est destinée à tous les ménages français qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique. Il peut s’agir de renforcer l’isolation de son logement, de remplacer un équipement de chauffage ou de mettre en place une installation fonctionnant à partir des énergies renouvelables.

À combien s’élève la Prime Énergie Total ?

Le montant de votre prime énergie peut atteindre des centaines, voire des milliers d’euros selon le type de travaux énergétiques réalisés.

Le calcul du montant de la prime énergie prend en compte :   

  • votre surface habitable ;
  • votre lieu d’habitation ;
  • vos revenus.

Quelles sont les conditions à respecter pour bénéficier de la Prime Énergie Total  ?

Parmi les conditions à respecter, il faut que:

  • les travaux soient réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) ;
  • le logement, maison individuelle ou appartement, doit être votre résidence principale et être achevé depuis plus de 2 ans à la date du début de la réalisation des travaux ;
  • les équipements et matériaux éligibles doivent respecter des critères techniques précisés par le législateur.

 

Le Coup de Pouce Total

Dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie, Total a souhaité renforcer les aides octroyées aux ménages français qui souhaitent isoler leur logement, ou remplacer leur installation de chauffage ancienne par une version plus performante. Il s’agit donc d’une aide complémentaire à la Prime Énergie Total, dont le niveau dépend de vos conditions de revenus. Le montant de l’aide, avec ce dispositif renforcé, peut atteindre 5000 euros. Pour en savoir plus, consultez notre programme Mon Énergie Tout Compris.

L’éco-prêt à taux zéro

« L’éco-prêt à taux zéro » est un prêt à taux d’intérêt nul et accessible sans condition de ressources, pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique.

À qui est destiné l’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est destiné aux propriétaires occupants ou bailleurs, y compris en copropriété.

Le logement doit être :

  • déclaré comme résidence principale ou destiné à l’être ;
  • une maison ou un appartement ;
  • un logement achevé depuis plus de 2 ans à la date du début des travaux.

Quelles dépenses peut-on financer avec l’éco-prêt à taux zéro ?

L’éco-prêt à taux zéro permet de financer des dépenses spécifiques comme :

  • le coût de la fourniture et de la pose des équipements, produits et ouvrages nécessaires à la réalisation des travaux d’économie d’énergie ;
  • le coût de la dépose et de la mise en décharge des ouvrages, produits et équipements existants ;
  • les frais de maîtrise d’œuvre et des études relatives aux travaux ou autres études techniques nécessaires.

Des plafonds ont été fixés pour l’octroi des éco-prêts. Il est fixé à 15.000 euros pour une action seule (7000 euros pour les parois vitrées) et peut s’élever jusqu’à 30.000 euros pour des actions visant l’amélioration de la performance énergétique globale de l’habitation.

L’aide « Habiter Mieux Sérénité » de l’Anah

Si l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’Anah a été intégrée au sein de MaPrimeRénov’, l’aide « Habiter Mieux Sérénité » est toujours accessible par ailleurs. « Habiter Mieux sérénité » concerne tous les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 25 %. Le financement est proportionnel au montant de vos travaux.

À qui est destinée l’aide « Habiter Mieux Sérénité » ?

  • Aux propriétaires occupants dont les revenus sont inférieurs aux plafonds de ressources à consulter sur le site de l’Anah (www.anah.fr)
  • Aux propriétaires bailleurs
  • Aux copropriétaires pour des copropriétés fragiles.

À combien s’élève l’aide « Habiter Mieux Sérénité » ?

Si vous vous situez dans la catégorie « ressources très modestes », le montant de l’aide s’élève à 50 % du montant total des travaux (hors taxe). L’aide « Habiter Mieux sérénité » est de 10 000 € maximum. À cela s’ajoute la prime « Habiter Mieux », correspondant à 10 % du montant total des travaux (hors taxe), dans la limite de 2 000 €.

Si vous vous situez dans la catégorie « ressources modestes », le montant de l’aide s’élève à 35 % du montant total des travaux (hors taxe). L’aide « Habiter Mieux sérénité » est de 7 000 € maximum. À cela s’ajoute la prime « Habiter Mieux » : 10 % du montant total des travaux (hors taxe), dans la limite de 1 600 €.

Il est important de noter que vous pouvez bénéficier d’une prime plus importante si votre projet cumule les 3 conditions suivantes :

  • une étiquette énergétique F ou G avant travaux
  • des travaux permettant une amélioration énergétique globale d’au moins 35 %
  • un gain correspondant au moins à un saut de deux classes énergétiques.

Les autres aides

Il existe encore d’autres aides à la rénovation énergétique, parmi lesquelles :

Beaucoup de ces aides sont cumulables. L’énergie tout compris vous accompagne dans vos projets de rénovation énergétique et vous aide à obtenir les nombreuses aides auxquelles votre projet est éligible. Notre simulateur d’aides à la rénovation énergétique vous permet, en quelques clics, de découvrir les montants dont vous pourriez bénéficier.