Quelle puissance de pompe à chaleur pour 80 m2 ?

Bien chauffer sa maison passe notamment par le choix du système de chauffage le plus adapté. Pour la pompe à chaleur, il faut veiller à sélectionner la bonne puissance pour chauffer son intérieur. Vous disposez d’un logement de 80 m² ? Voici les éléments à connaître pour bien dimensionner votre installation.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

puissance pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur (PAC) dans un logement présente de nombreux avantages : économies d’énergie, haut rendement de l’appareil, confort pour les habitants… À condition, cependant, de bien choisir la puissance de la PAC, laquelle dépend principalement de la surface totale à chauffer. Dans le cas d’un logement de 80 m², quels sont les calculs à effectuer ? Faisons le point.

Le dimensionnement de la pompe à chaleur

Voici les éléments à rassembler pour déterminer la puissance d’une pompe à chaleur pour une surface de 80 m². Sans oublier, bien sûr, le calcul à effectuer.

Le volume à chauffer

C’est la donnée la plus simple à déterminer. Pour connaître le volume à chauffer, il suffit de multiplier la hauteur sous plafond par la surface totale.

Le coefficient de construction

Le coefficient de construction dépend du système d’isolation du logement, et se détermine en fonction des normes ou des performances énergétiques auxquelles ce dernier répond. Ainsi :

  • une habitation aux normes RT 2012 disposera d’un coefficient de construction de 0,7 ;
  • une habitation aux normes RT 2005, de 0,75 ;
  • une habitation aux normes RT 2000, de 0,85 ;
  • une habitation bien isolée, de 1,1 ;
  • une habitation mal isolée, de 1,3 ;
  • une habitation très mal isolée, de 1,6.

À lire aussi : Où installer une pompe à chaleur ?

La température extérieure de base

La température extérieure de base varie en fonction des zones géographiques, nommées H1 (le Nord et l’Est), H2 (l’Ouest) et H3 (le Sud et la Corse). Elle permet de connaître « l’effort » que doit fournir la pompe à chaleur, par rapport à une température extérieure moyenne dans une région précise, pour atteindre une température intérieure confortable.

pompe à chaleur à l'extérieure

La température extérieure de base se détermine selon les données suivantes :

  • Zones H1a, H1b et H1c : -9 °C ;
  • Zones H2a, H2b, H2c et H2d : -6 °C ;
  • Zone H3 : -3 °C.

Le calcul à effectuer

Pour une pompe à chaleur dans un logement de 80 m2, il convient d’effectuer le calcul suivant (c’est le même pour une habitation de 100, 120 ou 150 m²) :

volume à chauffer x coefficient de construction x (température ambiante

souhaitée – température extérieure de base)

En prenant pour exemple une hauteur sous plafond de 3 mètres et une température souhaitée de 21 °C, dans un logement RT 2012 situé à Lille, le calcul est le suivant :

(80 x 3) x 0,7 x (21-(-9))

= 5 040 watts, soit une puissance de pompe à chaleur de 5,04 KW.

Bien choisir sa pompe à chaleur

Il est capital de prendre le temps d’effectuer le calcul ci-dessus pour votre pompe à chaleur pour un logement de 80 m2. En effet, se tromper d’appareil, c’est prendre deux risques : le surdimensionnement d’une part, et le sous-dimensionnement d’autre part.

Une pompe à chaleur sous-dimensionnée ne parviendra pas à procurer le niveau de confort souhaité. Elle sollicitera trop souvent un chauffage complémentaire, électrique, augmentant de fait les factures énergétiques du logement. Elle aura aussi tendance à s’abîmer plus vite. Une pompe à chaleur surdimensionnée, pour sa part, fonctionnera par à-coups, occasionnant une usure prématurée de l’appareil. Elle sera aussi trop chère par rapport à son utilisation réelle.

À lire aussi : Installation d’une pompe à chaleur : les conseils pour ne pas se faire avoir