MaPrimeRénov’ : coup dur pour les bailleurs.

Alors que MaPrimeRénov’ devait s’ouvrir à l’ensemble des foyers le 1er janvier 2021, les propriétaires bailleurs devront finalement attendre juillet 2021 pour introduire leur dossier. De quoi sans doute freiner la dynamique de MaPrimeRénov’ alors que l’Anah vise les 600.000 rénovations cette année.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Ma prime renov coup dur bailleurs

Depuis quelques jours, les propriétaires aux revenus intermédiaires et aisés peuvent introduire une demande pour bénéficier de MaPrimeRénov’. Depuis son lancement, le 1er janvier 2020, la principale aide de l’Etat pour la rénovation énergétique n’était en effet disponible que pour les ménages aux revenus les plus bas.

Initialement, cette nouvelle mouture de MaPrimeRénov’ devait s’ouvrir à l’ensemble des ménages, quels que soient leurs revenus, le 1er janvier 2021. Les propriétaires bailleurs, ceux qui n’occupent pas le bien dans lequel sont réalisés les travaux, devaient eux aussi avoir accès à cette aide à partir du 1er janvier 2021. Théoriquement, c’est donc à cette période qu’ils auraient pu introduire leur demande pour les devis signés à partir du 1er octobre 2020.

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime

Mais dans la pratique, les ménages aux revenus les plus importants ont dû patienter jusqu’au 11 janvier pour introduire leur demande. Une date pour le moins étonnante quand on sait que la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, a toujours communiqué sur la date du 1er janvier.

Pas avant juillet pour les bailleurs !

Pour les bailleurs, par contre, il leur faudra encore attendre six mois supplémentaires. Si la date exacte n’est pas encore connue, l’Agence nationale pour l’habitat a confirmé que leurs dossiers ne pourront être introduits qu’à partir de juillet. C’est dans un document récemment émis par le ministère de l’Écologie qu’il est fait mention, pour la première fois, de cette date.

Pour les propriétaires bailleurs, il s’agit évidemment d’un coup dur. Surtout pour ceux qui ont déjà engagé, voire terminé, leurs travaux de rénovation énergétique. « Les travaux engagés sur la base de devis signés entre le 1er octobre 2020 et l’ouverture du dépôt en ligne sont éligibles même s’ils sont commencés voire terminés et payés », confirme l’Anah.

Les bailleurs qui auraient donc payé leurs travaux dès le mois d’octobre ne pourront introduire leur dossier MaPrimeRénov’ qu’à partir de juillet, soit 9 mois plus tard. Il leur faudrait donc attendre près d’un an au total pour obtenir leur prime…

La bonne dynamique de MaPrimeRénov’ enrayée ?

En conséquence, les bailleurs qui envisageaient d’effectuer des travaux de rénovation énergétique attendront sans doute la deuxième partie de l’année avant de s’engager. Cela devrait donc freiner la dynamique de MaPrimeRénov’, qui avait atteint son rythme de croisière en fin d’année.

Pour rappel, en 2020, ce sont plus de 170.000 dossiers qui ont été introduits par les ménages français pour l’obtention de la prime. Avec notamment un pic de 30.000 demandes pour le mois d’octobre. Un chiffre qui correspond aux attentes de l’Anah, qui avait tablé sur un chiffre entre 160 et 170.000 demandes au terme de l’année.

Ces résultats sont positifs, puisque l’Agence nationale de l’habitat (Anah) rappelle que le déploiement de MaPrimeRénov’ a été quelque peu bousculé par la Covid et que le traitement des dossiers a connu des « retards opérationnels liés aux impacts de la crise sanitaire et à des difficultés informatiques causant des désagréments aux futurs bénéficiaires », explique l’Anah.

600.000 rénovations attendues en 2021

En 2021, ce sont 2,7 milliards d’euros qui ont été alloués à la rénovation énergétique. Grâce à cette enveloppe inédite, l’Etat entend participer à la rénovation de 600.000 bâtiments cette année.