Chauffage : qu’est-ce que la norme Ecodesign 2022 ?

Lancée en 2015, la norme Ecodesign a pour but de promouvoir les équipements de chauffage écoconçus. Elle donne des informations au consommateur et impose aux fabricants des objectifs environnementaux à atteindre. Cette norme a évolué au fil des années. Voici ce qu’implique sa version 2022.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

norme-Ecodesign-2022

En 2022, la norme Ecodesign s’est durcie. Les fabricants d’équipements de chauffage doivent atteindre de nouveaux critères pour être aux normes et le consommateur a accès à davantage d’informations sur l’étiquette de son appareil.

Qu’est-ce que la norme Ecodesign ?

La norme Ecodesign est une norme européenne qui s’applique aux appareils liés à l’énergie, en particuliers les équipements de chauffage. Son but ? Soutenir la conception de produits à la fois efficaces et sobres en ressources. Il s’agit donc de promouvoir les appareils écoconçus.

L’application de cette norme a connu plusieurs étapes. Au départ, c’est-à-dire en 2015, il a été interdit de mettre sur le marché des appareils avec des performances énergétiques trop faibles, tels que les chaudières à mazout ou au gaz dont la classe d’efficacité est inférieure à B.

À partir de 2017, cette norme a imposé un marquage énergétique de chaque appareil afin que les consommateurs puissent comparer les différents produits. Ce marquage a d’abord concerné les chaudières au bois puis s’est élargi aux autres systèmes individuels de chauffage au bois, tels que les poêles à bois, à partir de 2018.

À partir de janvier 2020, les chaudières au bois ont dû se conformer aux niveaux de performance énergétique définis. Puis, ce fut au tour des autres systèmes de chauffage individuels à partir de janvier 2022.

À lire aussi : Quel est le prix d’un poêle à granulés ?

Norme Ecodesign : quelles nouveautés en 2022 ?

Àpartir de cette année, la norme Ecodesign exige que de nouvelles informations soient mentionnées sur les étiquettes des appareils, afin que le consommateur puisse mieux évaluer leurs performances environnementales de son système de chauffage. Elle donne également des critères à atteindre.

L’étiquette, qui comprenant déjà des informations obligatoires telles que le nom du produit, la marque ou la classe d’efficacité énergétique, mentionne désormais :

  • des données écologiques supplémentaires, telles que la quantité de polluants potentiellement dangereux (oxyde d’azote, monoxyde de carbone, etc.) ;
  • les rendements énergétiques prenant en compte les impacts environnementaux et la variation de consommation d’énergie selon la période d’utilisation (efficacité énergétique saisonnière ETAS pour les chaudières et coefficient de performance saisonnier SCOP pour les pompes à chaleur).

Par ailleurs, une note est attribuée à chaque appareil en fonction de plusieurs facteurs : rendement énergétique, puissance thermique, nature du combustible utilisé, taux d’émission de substances polluantes en fonctionnement réel et distances de sécurité nécessaires selon le combustible utilisé.

rendement système de chauffage

La norme Ecodesign 2022 démontre :

  • une sécurité accrue des appareils ;
  • des équipements plus économes en énergie et avec un meilleur impact écologique ;
  • une comparaison plus aisée entre les différents produits pour le consommateur.

Il convient toutefois de noter que la directive Ecodesign 2022 ne concerne pas les appareils déjà en service ou en stock chez les distributeurs.