A quelles aides pouvez-vous prétendre dans le cadre d’un projet d’installation d’une pompe à chaleur ? L’énergie tout compris fait le point sur les nouveautés de soutien à la rénovation énergétique dans ce domaine et vous aide à obtenir ces aides.

En choisissant d’installer une pompe à chaleur, vous optez pour un système de chauffage plus économe et plus respectueux de l’environnement. L’installation, en effet, permet de puiser la chaleur présente dans l’environnement extérieur, dans l’air ambiant (avec une pompe à chaleur air/eau) ou encore dans le sol (avec une pompe à chaleur géothermique), pour la restituer au cœur de votre habitation.

L’installation d’une pompe à chaleur représente un investissement plus ou moins important. Le budget de tels travaux de rénovation énergétique varie principalement en fonction du type de pompe à chaleur que vous souhaitez installer. Cependant, il existe de nombreuses aides financières pour vous aider à réaliser un tel projet de rénovation énergétique.

Bénéficier d’un crédit d’impôt ou de Ma Prime Rénov’ pour une pompe à chaleur

Depuis le début de cette année 2020, la réforme des aides à la rénovation énergétique produit ses effets. Les montants dont on peut bénéficier pour l’installation d’une pompe à chaleur dépendent désormais des conditions de revenus du ménage.

Les ménages dont les revenus sont modestes ou très modestes peuvent bénéficier de Ma Prime Renov’. Cette aide se traduit par un montant forfaitaire versé directement à l’issue des travaux et sert à réduire la facture de l’installateur. Les ménages qui décident d’installer une pompe à chaleur n’ont pas à mobiliser une somme importante.

Pour une maison individuelle

Ménages aux revenus très modestes

Ménages aux revenus modestes

Ménages aux revenus intermédiaires

Ménages aux revenus supérieurs

PAC géothermique

10 000 €

8 000 €

4 000 €

0 €

PAC air/eau 

4 000 €

3 000 €

2 000 €

0 €

Les ménages se situant dans la catégorie des revenus intermédiaires, eux, peuvent encore bénéficier du Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique pour l’installation de leur pompe à chaleur. Pour une pompe à chaleur géothermique, le montant du CITE est forfaitaire pour ces ménages et s’élève 4000 euros. Pour une pompe à chaleur air/eau, il s’élève à 2000 euros.

Depuis la réforme, les ménages se situant dans les catégories de revenu supérieur (déciles 9 et 10) ne peuvent plus bénéficier du CITE.

Les primes énergie (CEE) pour l’installation d’une pompe à chaleur

Tous les ménages peuvent aussi profiter de la prime énergie Total, accordée dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie. Cette aide est octroyée pour la réalisation de travaux visant des économies d’énergie, comme l’installation d’une pompe à chaleur. Cette mesure est indépendante du CITE ou de Ma Prime Renov’. A ce titre, l’aide peut donc être cumulée avec ces mesures.

Vous souhaitez évaluer le montant de la prime énergie à laquelle vous avec droit pour l’installation d’une pompe à chaleur ? C’est facile avec notre simulateur d’aides à la rénovation énergétique.

L’éco prêt à taux zéro pour l’installation d’une pompe à chaleur

Le CITE, Ma Prime Renov’ ou encore les primes énergie Total permettent de considérablement limiter le reste à charge des ménages. Pour limiter le solde dû à l’installateur, il est aussi possible de recourir à un éco prêt à taux zéro. Cette mesure est aussi accessible pour l’installation d’une pompe à chaleur. Dès lors, un ménage n’a pas à puiser dans ses économies ou à payer des intérêts sur un emprunt réalisé pour financer le reste à charge.

Profitez d’un taux de TVA réduit pour l’installation d’une pompe à chaleur

Pour la plupart des travaux de rénovation énergétique réalisés, à savoir tous ceux éligibles au CITE ou à Ma Prime Renov’, parmi lesquels on retrouve l’installation d’une pompe à chaleur, on peut bénéficier d’un taux de TVA réduit de 5,5%.

Le chèque énergie pour payer l’installa​teur d’une pompe à chaleur

Parmi les autres aides existantes, comme les aides accordées dans certaines régions ou encore des aides Anah, citons encore la possibilité d’utiliser le chèque énergie pour le financement de travaux de rénovation énergétique. 5,6 millions de ménages en France ont bénéficié de ces chèques en 2019. Cette aide financière vise avant tout à permettre aux ménages aux revenus modestes de plus facilement faire face à leur facture d’énergie de chauffage. Mais ces chèques peuvent aussi être utilisés pour installer une pompe à chaleur.

Sur le même thème

Sur le même thème