Formé majoritairement de sciure ou de chutes de menuiserie, le granulé de bois (ou pellet) est un combustible offrant un fort pouvoir calorifique. Comment la combustion des granulés de bois se fait-elle ? L’énergie tout compris vous explique ce processus en détail et vous indique quoi faire des cendres une fois la combustion terminée.

 

Les étapes de la combustion des granulés de bois

 Les 3 étapes de la combustion des granulés de bois

Qu’ils soient utilisés dans un poêle à granulés, une chaudière ou un insert, les granulés suivent le même procédé de combustion que le bois. Leur faible taux d’humidité (généralement inférieur à 10 %) permet de bénéficier d’une combustion complète et optimale. Pour produire de la chaleur, la combustion des granulés de bois suit le processus suivant :

  1. Le séchage

La première phase concerne l’évaporation de l’eau contenue dans les granulés. Grâce à un important apport d’air et de chaleur, les pellets sèchent et perdent de l’eau. Ce phénomène intervient lorsque la température dans le foyer atteint en moyenne 100 °C mais il peut avoir lieu jusqu’à approximativement 200 °C.

  1. La pyrolyse

De 200 °C à 600 °C, les granulés de bois se décomposent en résidus charbonneux et produits volatils : cette décomposition est nommée pyrolyse. Les molécules formées sont du monoxyde de carbone et d’autres gaz composés d’hydrogène et de carbone. Les résidus charbonneux quant à eux deviennent par la suite de nouveaux combustibles.

  1. L’oxydation

Au contact de l’air, les gaz formés durant la pyrolyse s’oxydent. De longues flammes jaunes se forment alors : la température au sein du foyer peut monter à près de 800 °C.

Une fois que les charbons de bois formés lors de la pyrolyse sont entièrement consumés, il ne reste que des cendres, provoquant ainsi l’extinction du feu.

 

Que faire des cendres une fois la combustion terminée ?

Lorsque la combustion des granulés de bois se termine et qu’il n’y a plus d’ajout de pellets, le foyer du poêle à granulés de bois contient des cendres. Composées en partie de sels minéraux, ces cendres de bois peuvent être récupérées et utilisées pour différentes tâches, notamment au sein d’une habitation.

Dans la maison, les cendres des granulés de bois sont de précieuses alliées pour les tâches ménagères. Un peu de cendres dans l’eau de la vaisselle, et la graisse est plus facile à éliminer des plats. Autre astuce : nettoyer les vitres de son logement avec des feuilles de journal humidifiées et trempées dans des cendres froides, dépourvues de tout élément pouvant rayer les carreaux de verre.

Il est également possible de répandre des cendres de bois dans le jardin. En quantité raisonnée, elles nourrissent les plantes et favorisent leur développement. Elles forment aussi une barrière naturelle contre les limaces et autres rampants indésirables dans les cultures.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème