Travaux de rénovation énergétique : les CEE revus à la hausse

Parmi les différents dispositifs mis en place par le Gouvernement pour aider les particuliers dans leurs travaux de rénovation énergétique figurent les CEE (certificats d'économies d'énergie). Ce dispositif offre un réel coup de pouce aux particuliers souhaitant effectuer des travaux d'isolation dans leur logement ou remplacer leur chauffage par un système plus performant. Bonne nouvelle : l’État a revu à la hausse les objectifs fixés pour ce dispositif sur les trois prochaines années. Dans quelle mesure ? Faisons le point.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

En France, le système de Certificats d'économies d'énergie (CEE) date de 2005. Il a été instauré par la Loi de Programmation fixant les orientations de la politique énergétique (POPE). Ses objectifs augmentent régulièrement depuis sa création, et cette année ne fait pas exception à la règle. 

Les CEE revus à la hausse pour les trois prochaines années

Le 27 avril dernier, le Gouvernement a revu à la hausse les objectifs fixés aux fournisseurs d'énergie dans le cadre des CEE. Sur la période 2022-2025, ceux-ci devront respecter des obligations globales d'économies d'énergie de l’ordre de 2 500 térawattheures (TWh), contre les 2 400 TWh annoncés initialement en février. Cela représente une hausse de 17 % par rapport à la période précédente des CEE (2018-2022). 

Premier effet de cette décision : la part destinée aux ménages les plus précaires devrait augmenter. L'objectif est bien sûr de favoriser la rénovation énergétique et réduire l'empreinte carbone des bâtiments, notamment les plus anciens et énergivores.

CEE : comment ça marche ?

Pour réduire les volumes d'énergie consommée, les vendeurs d'énergie comme Total, appelés les « obligés », peuvent accompagner leurs clients dans la réalisation de certains travaux, notamment d'isolation, afin de réduire leur consommation. Pour ce faire, ils disposent de différents leviers :

  • des primes ;
  • des prêts bonifiés ;
  • des diagnostics gratuits.

Ces aides sont accessibles sans conditions de ressources. Elles sont cumulables avec d'autres dispositifs, tels que MaPrimeRénov' ou les aides des collectivités locales. 

Les travaux éligibles à la prime énergie de Total

En tant que fournisseur d'énergie, Total vous propose, dans le cadre des CEE, la prime énergie. Il s'agit d'une aide financière versée à la fin de la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Ces derniers permettent, à terme, de moins consommer d'énergie et de réaliser des économies notables.

Voici les travaux éligibles à cette aide : 

  • les travaux d'isolation (isolation des combles, des toitures terrasses, des murs par l'intérieur ou par l'extérieur, ou des sols) ; 
  • l'installation d'un système de chauffage performant (chaudière à haute performance, air-eau, air-air, à chaleur géothermique ou à granulés de bois, poêle à granulés ou à bûches, insert de cheminée). 

Bon à savoir
Pour bénéficier de la prime énergie, il est nécessaire de faire appel à une entreprise bénéficiant du label RGE (Reconnu garant de l'environnement). 

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime