Rénovation énergétique : comment reconnaître les éco-délinquants ?

Qualit’ENR, organisme de qualification spécialisé dans les énergies renouvelables, a dressé le profil-type des escrocs qui se font passer pour des professionnels de la rénovation. Voici quelques clés pour les reconnaître et les précautions à prendre lorsque vous faites appel à une entreprise.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

escroc rénovation énergétique

Face à la demande croissante en matière de rénovation énergétique et avec les aides substantielles de l’État, de nombreux escrocs n’hésitent pas à tenter d’arnaquer les clients. Voici comment les reconnaître.

Qualit’ENR définit le profil-type des escrocs de la rénovation énergétique

Dans les travaux de rénovation énergétique comme dans d’autres secteurs, certains escrocs essaient de se faire une place au soleil. Ils se font passer pour des professionnels qualifiés afin de bénéficier des financements publics. Ils ont alors tendance à mener des travaux inappropriés, voire dangereux.

Mais alors, comment reconnaître les escrocs ? L’organisme de qualification spécialisé dans les énergies renouvelables (ENR) Qualit’ENR a réalisé une étude afin de dresser un profil-type de ces escrocs. Comment ? En analysant les réclamations reçues depuis janvier 2022.

Comment repérer les éco-délinquants?

Quel est le profil-type de l’éco-délinquant ? Voici quelques éléments vous permettant de l’identifier :

  • L’éco-délinquant démarche souvent par téléphone, alors que cette pratique est interdite depuis juillet 2020. De manière générale, il n’hésite pas à utiliser des techniques agressives.
  • Il adopte une posture plus commerciale que technique.
  • Il fait signer un bon de commande et non un devis. Ce bon de commande comprend généralement un renoncement au délai de rétractation.
  • Il se présente sous le nom d’une entreprise faisant référence à une marque connue.
  • Il ne prend pas la peine de faire le tour de l’installation.
  • Il a tendance à proposer un système de crédit.
  • Il tente de faire signer rapidement le client en invoquant une promotion à saisir à l’instant.

Ces escrocs ont par ailleurs tendance à s’en prendre à un certain type de clients : les propriétaires d'une maison individuelle ancienne, vivant dans un bassin de population important, mais aussi les personnes vulnérables, isolées, en situation de handicap, les retraités, les foyers éligibles aux aides financières les plus conséquentes, aux revenus modestes, ainsi que les personnes endettées.

À lire aussi : Rénovation énergétique : 6 étapes pour réussir votre projet

Travaux de rénovation énergétique : comment éviter d’être victime d’une arnaque?

Pour éviter d’être victime d’une arnaque aux travaux de rénovation énergétique, vous pouvez bien sûr prendre garde aux caractéristiques énoncées ci-dessus. Voici également quelques pistes pour vous assurer du professionnalisme et de la bonne foi de l’entreprise sélectionnée.

arnaque travaux de rénovation

Si vous souhaitez changer votre installation de chauffage, d’eau et de ventilation et, par exemple, installer une pompe à chaleur, ou encore que vous souhaitez refaire l’isolation de votre maison, vous devez faire appel à une entreprise labellisée RGE (reconnue garante de l’environnement). Pour vérifier que l’entreprise ait bien ce label, rendez-vous sur le site de France Rénov’, le service public d’accompagnement à la rénovation énergétique.

Vous devez également signer un devis et non un bon de commande. La facture, quant à elle, doit être détaillée (main d’œuvre, matériel, etc.) et s’avérer conforme au devis. Le consommateur peut contrôler la marque et le système d’installation.

Si, malgré toutes les précautions mises en œuvre, vous êtes victime d’une escroquerie, n’hésitez pas à faire appel à une association de consommateurs et à l’organisme de certification.

À lire aussi : Suivi d’un chantier de rénovation énergétique : comment procéder ?