Quel chauffage choisir pour une maison ancienne ?

Du chauffage au bois ? Au gaz ? Au fioul ? Une pompe à chaleur ? Dans une maison ancienne, les possibilités pour le chauffage ne manquent pas. Heureusement, il existe quelques critères pour faire le meilleur choix, en fonction des caractéristiques de votre logement.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Quel-chauffage-choisir-pour-une-maison-ancienne

Choisir le mode de chauffage d’une maison ancienne que l’on souhaite rénover, c’est se poser certaines questions. La plus importante, au-delà de la sélection du mode de production de chaleur ? La qualité de l’isolation (murs, toiture, fenêtres…), bien sûr ! Si cette dernière est insuffisante, vous n’obtiendrez pas les performances et économies voulues, quelle que soit la solution de chauffage retenue. Une fois ce point vérifié, voici les options qui s’offrent à vous.

> À lire aussi : L'isolation des murs d’une maison ancienne : les bonnes pratiques

Le fioul, une solution de chauffage à éviter

Pas assez performant, trop énergivore, cher et polluant, 2022 sonne la fin de l’autorisation du fioul dans l’ancien. Conséquence ? Si votre chaudière au fioul venait à tomber en panne, il vous serait difficile de trouver des pièces de rechange. Et vous devriez changer tout votre système de chauffage…

> À lire aussi : Quelles étapes pour le changement de sa chaudière ?

Le chauffage au bois, une solution économique

Le chauffage au bois est une excellente solution pour chauffer une maison ancienne. Il présente en effet certains avantages : le bois reste le combustible le moins cher du marché, il se trouve en bonne quantité sur le territoire national et il offre un excellent rendement.

Il est ainsi possible de se chauffer avec :

  • un poêle à bois, pour une maison ancienne de petite taille ou pour une utilisation en tant que chauffage d’appoint ;
  • une chaudière à bois, pour une maison de plus grande taille (au moins 100 m2), qui permet aussi de produire de l’eau chaude sanitaire.

La chaudière gaz pour chauffer une maison ancienne : oui, mais…

Comme son nom l’indique, la chaudière gaz à condensation produit de la chaleur pour le chauffage et l’eau chaude en brûlant du gaz naturel. Son installation est relativement simple – il suffit de se raccorder au réseau de gaz de ville – et peu coûteuse.

chaudière-à-gaz

La chaleur produite, elle, reste agréable, offrant un bon confort au quotidien. Néanmoins, la hausse récente des prix du gaz naturel fait de ce type de chaudière une option un peu moins pertinente en 2022 en rénovation.

> À lire aussi : Chauffage gaz ou électrique : quel est le moins cher en 2022 ?

La pompe à chaleur, une solution de chauffage de qualité

Le chauffage le plus économique (au-delà du prix de l’installation) pour une maison ancienne, est la pompe à chaleur (PAC), très probablement. Et ce, qu’il s’agisse d’une PAC air-air, air-eau, ou encore d’un modèle géothermique !

Elle puise en effet son énergie, selon le modèle, dans l’air, dans l’eau ou dans le sol. De plus, elle ne nécessite que peu d’électricité pour fonctionner. Il est même possible de choisir une PAC réversible, qui devient, l’été, un climatiseur.

> À lire aussi : Nos conseils pour installer une pompe à chaleur dans une maison ancienne

Changer de chauffage dans une maison ancienne : les aides disponibles

Changer de système de chauffage dans une maison ancienne peut être coûteux. Il existe cependant plusieurs aides financières pour alléger la facture finale :

Optez pour un chauffage

plus économique !

Bénéficiez de la prime TotalEnergies