Les primes coups de pouce CEE encore prolongées pour vos travaux de rénovation !

La date limite d’achèvement des travaux éligibles aux primes « coups de pouce » des CEE vient d’être reculée au 31 décembre 2021. De quoi offrir un mois de plus aux professionnels du bâtiment.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Primes coups de pouce CEE

La date butoir de fin des travaux pour bénéficier des offres « coups de pouce » avait déjà été reculée, passant du 30 septembre au 30 novembre 2021. Finalement, ces bonifications accordées dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE) prendront fin le 31 décembre 2021.

Primes « coups de pouce » CEE : un mois supplémentaire pour les professionnels

Dans le cadre des offres « coups de pouce », les travaux pour le remplacement d’une ancienne chaudière ou pour une prestation d’isolation pourront prendre fin le 31 décembre 2021. Un délai rallongé de trois mois par rapport à la date initialement annoncée du 30 septembre 2021. Cette échéance initiale avait été reculée au 30 novembre 2021 à la suite d’une annonce du Gouvernement le 8 septembre dernier.

Finalement, le texte paru au Journal Officiel du 2 octobre 2021 annonce que la date limite de fin des travaux éligibles aux offres « coups de pouce » isolation et chauffage est fixée au 31 décembre 2021. Une nouvelle bien accueillie par l’association Énergies & Avenir, qui avait justement demandé un délai supplémentaire et proposé cette date butoir de fin d’année 2021.

Offres « coups de pouce » : pourquoi ce délai supplémentaire ?

Les « coups de pouce » CEE sont prolongés du fait de « la crise des matériaux et de son impact sur les entreprises du bâtiment et de la rénovation énergétique », d’après les mots d’Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement. En d’autres termes, de nombreux artisans et entreprises du bâtiment se retrouvaient dans l’impossibilité d’achever les travaux dans les temps impartis à cause de leurs difficultés d’approvisionnement en matériaux, rencontrées depuis le printemps 2021.

Cette situation entraînait en effet des retards de livraison et de nombreux foyers risquaient de se voir refuser le bénéfice « coup de pouce » qui leur avait été promis lors de la signature du devis, ce qui mettait en difficulté les entreprises engagées.

> A lire aussi : Retrouvez notre infographie avec toutes les échéances liées aux primes coups de pouce

Délai supplémentaire : quels sont les « coups de pouce » concernés ?

Seuls certains travaux sont concernés par l’allongement du délai dans le cadre des offres « coups de pouce » : 

  • l’installation d’une chaudière haute performance énergétique ;
  • la mise en place d’émetteurs électriques à régulation électronique à fonctions avancées, appelés aussi radiateurs électriques « intelligents » ;
  • la réalisation de travaux d’isolation de combles, de toitures et de plancher.

Pour rappel, les primes « coup de pouce » chauffage et isolation sont des aides financières accordées aux particuliers et attribuées par des fournisseurs d’énergie. Le dispositif intervient dans le cadre des CEE pour financer certains types de travaux de rénovation énergétique.

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime