Chèque énergie : vous avez jusqu’au 31 mars pour l’utiliser !

La rédaction de l'Energie Tout Compris

Plus que quelques jours pour utiliser son chèque énergie 2021 ! La date limite est fixée au 31 mars 2022. Petit rappel sur ce dispositif destiné aux ménages français les plus modestes, et qui permet notamment de faire face à la forte hausse des prix de l’énergie.

Date-limite-cheque-énergie

Le chèque énergie est une aide qui concerne 5,8 millions de foyers en France. Si vous en êtes bénéficiaire, vous avez jusqu’au 31 mars pour vous en servir. Pensez-y !

Le 31 mars 2022, date limite d’utilisation du chèque énergie

Plus que quelques jours pour utiliser votre chèque énergie ! Le chèque énergie 2021 doit être utilisé d’ici le 31 mars. Après quoi, il sera périmé. Mais le chèque énergie, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un chèque de 48 à 277 € distribué aux ménages les plus précaires. Cette aide est en effet calculée en fonction des revenus du foyer et de sa composition.

Attention : la date butoir du 31 mars 2022 ne concerne pas le coup de pouce de 100 € accordé fin décembre pour affronter la forte hausse des prix de l’énergie. Celui-ci est valide jusqu’au 31 mars 2023.

Le saviez-vous ?

Le chèque énergie 2022 sera envoyé entre le 29 mars et le 30 avril 2022.

Le chèque énergie, à quoi ça sert ?

À quoi sert ce chèque énergie ? Voici ses différentes utilités :

  • Régler ses factures d’énergie et d’achat de combustibles (électricité, gaz, pétrole liquéfié, fioul domestique, bois, etc.).
  • Régler les charges d’énergie incluses dans sa redevance pour les personnes hébergées en logement-foyer, résidence autonomie ou Ehpad.
  • Payer certains travaux ou dépenses visant à améliorer l’efficacité énergétique de son logement : pompe à chaleur, chaudière à gaz haute performance, isolation, etc. Attention, ces travaux doivent impérativement être réalisés par une entreprise RGE (reconnue garante de l’environnement).

Comment utiliser son chèque énergie ?

Pour dépenser son chèque énergie, différentes options s’offrent à vous :

  • Payer en ligne sa facture sur le site dédié au chèque énergie. Il suffit de saisir son numéro de chèque, le code à gratter et ses références client.
  • Envoyer son chèque énergie par simple courrier à son fournisseur, en joignant une facture ou un échéancier faisant apparaître ses références client.
  • Pour l’achat de combustibles, il est possible de remettre son chèque énergie directement à son fournisseur.
  • Pour le paiement de charges comprises dans la redevance, il faut remettre le chèque énergie directement au gestionnaire de l’établissement.
  • Pour les travaux de rénovation énergétique, il suffit de payer l’entreprise RGE avec le chèque énergie.

Que faire si mes travaux commencent après le 31 mars ?

Vous souhaitez payer une partie de vos travaux de rénovation énergétique avec votre chèque énergie, mais ceux-ci commenceront après le 31 mars ? Pas de panique : vous ne perdez pas la somme qui vous a été allouée ! Vous pouvez échanger votre chèque énergie contre un chèque travaux de la même valeur. Valable deux ans, il pourra être utilisé pour financer des travaux d’économies d’énergie.

Financement-des-travaux

Pour procéder à cet échange, il vous suffit de contacter l’assistance chèque énergie au 0 800 204 805 (numéro vert) ou via le formulaire de demande d’assistance.

Les autres aides à la rénovation énergétique

Pour financer vos travaux de rénovation énergétique, vous pouvez cumuler votre chèque énergie avec d’autres aides :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • l’éco PTZ ;
  • les aides des collectivités locales ;
  • la TVA réduite à 5,5 % ;

la prime énergie de TotalEnergies, distribuée dans le cadre des CEE (certificats d’économies d’énergie).

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime