Achat immobilier : la performance énergétique devient l’un des critères principaux !

Selon une enquête Ifop de mars 2022, la performance énergétique est le 3e critère le plus plébiscité par les Français lors d’un achat immobilier. Il arrive après le prix et la localisation du bien, mais bien avant l’agencement et l’esthétique du logement. Décryptage.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

performance-énergétique-critère-immobilier

Plusieurs phénomènes expliquent l’importance de la performance énergétique aux yeux des acheteurs. Faisons le point.

La performance énergétique, un critère d’achat essentiel

La performance énergétique est le 3e critère le plus important, aux yeux des Français pour l’achat d’un bien immobilier ! C’est ce qui ressort d’une enquête Ifop menée en mars 2022. 47 % des interrogés jugent ce critère important. La performance énergétique arrive donc juste après le prix d’achat (82 %) et la localisation du bien (79 %). Elle devance l’agencement du logement (42 %) et son esthétique (40 %).

Plusieurs éléments expliquent l’importance accordée par les Français à la performance énergétique lorsqu’ils effectuent un achat immobilier :

  • À moyen terme, les passoires thermiques seront interdites à la location. Les logements classés G au titre du diagnostic de performance énergétique (DPE) ne pourront plus être loués à partir de 2025 et ceux classés F dès 2028. Cette interdiction concernera les logements classés E à partir de 2034.
  • Les prix de l’énergie se sont envolés. Fioul, électricité et gaz ont vu leurs prix fortement grimper ces derniers mois, en particulier depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine fin février. Ainsi, la facture énergétique pèse davantage dans le budget des foyers.

À lire aussi : Vers une interdiction à la location des logements de classe G ?

Pourquoi il est important de réaliser des travaux de rénovation énergétique

Au vu de l’attrait des acheteurs pour les biens performants au niveau énergétique, il peut s’avérer intéressant, pour les vendeurs et les investisseurs, de réaliser des travaux de rénovation énergétique :

bénéficier d'un meilleur classement DPE

Ces différents types de travaux permettent de gagner en efficacité énergétique et de bénéficier d’un meilleur classement au DPE. D’autant que le nouveau DPE, entré en vigueur cet automne, repose principalement sur les caractéristiques du bâtiment (isolation, matériaux, système de chauffage et de production d’eau chaude, surfaces vitrées, etc.), et plus sur les factures antérieures, beaucoup moins fiables.

À lire aussi : Nouveau DPE : la version corrigée entrera en vigueur le 1er novembre

De nombreuses aides à la rénovation énergétique

Les différentes aides à la rénovation énergétique disponibles permettent de faire baisser considérablement la facture des travaux :

  • MaPrimeRénov’. Ce dispositif phare est ouvert à tous les propriétaires, occupants ou bailleurs, quel que soit leur niveau de revenus. Depuis le 15 avril, cette aide a par ailleurs été augmentée de 1 000 € pour les propriétaires qui remplacent une chaudière fioul ou gaz par un équipement plus vertueux (pompe à chaleur, chaudière biomasse…).
  • L’éco-PTZ. Il permet de financer des travaux de rénovation énergétique sans avoir à payer d’intérêts.
  • La TVA à 5,5 %.
  • Les aides des collectivités locales.

Les primes accordées dans le cadre des CEE (certificats d’économies d’énergie), telle que la prime énergie de TotalEnergies.

L’Énergie tout compris vous accompagne dans vos travaux de rénovation énergétique avec sa prime énergie !

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime