La pompe à chaleur air-eau utilise l’air comme source d’énergie et convient aussi bien pour le chauffage que pour la production d’eau chaude. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la PAC air-eau grâce à L’énergie tout compris.

PAC air-eau : qu’est-ce que c’est ?Comment fonctionne une PAC air-eau

Une pompe à chaleur air-eau est généralement composée de 4 éléments : un évaporateur, un compresseur, un condenseur et un détendeur. Ces éléments transforment les calories captées dans l’air en chaleur. Cette chaleur permet de chauffer de l’eau, qui circule ensuite dans les radiateurs ou à travers un plancher chauffant.

 

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau  ? 

Le processus de fonctionnement d’une PAC air-eau se déroule en 4 étapes :
 
  • le fluide frigorigène, à l’état liquide, capte les calories contenues dans l’air extérieur et chauffe. Il devient alors gazeux et s’évapore ;
  • le compresseur vient aspirer et compresser ce fluide, pour le transformer en un gaz chaud et sous haute pression ;
  • la condensation de ce fluide à l’état de vapeur sous haute pression fait circuler la chaleur vers l’eau de chauffage. À cette étape, le fluide frigorigène redevient liquide ;
  • la pression du fluide frigorigène chute grâce au détendeur, qui prépare le fluide liquide avant la phase d’évaporation.
 
Attention : cette installation requiert une alimentation électrique. Il est donc important d’optimiser le rendement de la PAC air-eau pour limiter une trop forte hausse de la facture d’électricité.
 
Le saviez-vous ?
Bien que performante, cette installation voit son rendement diminuer en hiver. Il est même possible qu’elle cesse de fonctionner si des températures négatives se font sentir, c’est pourquoi il est nécessaire de conserver un chauffage d’appoint en complément de la PAC air-eau. Si elle est couplée à une chaudière, c’est la PAC air-eau qui fonctionne en priorité tant qu’elle offre un rendement satisfaisant.
 

Comment installer une PAC air-eau ? 

La PAC air-eau s’adapte à de nombreux types de logements, des maisons individuelles aux appartements anciens, en passant par les copropriétés. Il faut toutefois veiller à disposer d’un espace extérieur suffisant pour y installer le matériel, sans que le bruit généré ne devienne une nuisance pour le foyer ou pour le voisinage. L’installation d’une pompe à chaleur air-eau ne demande pas de travaux trop importants si votre habitation comporte déjà un système de chauffage à eau. Notez qu’il faudra, en revanche, faire remplacer tous les radiateurs en place si le logement est équipé d’un chauffage électrique.

 

Être mis en relation avec un artisan sélectionné par Total

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème