Depuis le début de l’année 2020, le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique et les aides Anah à la rénovation énergétique ont été remplacés par une prime unique, appelée MaPrimeRenov. Elle s’adresse actuellement aux ménages dont les revenus sont modestes ou très modestes. L’énergie tout compris vous dit comment en bénéficier.

prime renov

Les dispositifs d’aide à la rénovation énergétique font actuellement l’objet d’une profonde réforme. Afin de soutenir plus efficacement l’amélioration des performances thermiques du parc de logements français, la volonté est d’inciter plus encore les ménages à entreprendre des travaux d’isolation ou encore à remplacer leur ancienne chaudière par une nouvelle, plus économe en énergie ou qui s’appuie sur des sources renouvelables.

Par rapport au dispositif qui prévalait encore l’année dernière, la réforme entend rendre les aides financières accordées plus accessibles et plus efficaces. Elle introduit une prime unique et forfaitaire, appelée MaPrimeRenov, dont le montant varie en fonction du type de travaux réalisés.

Qui peut bénéficier de MaPrimeRenov ?

MaPrimeRenov vient remplacer le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique et les aides « Habiter Mieux Agilité » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Elle est accessible à deux catégories de ménages, en fonction de leurs conditions de revenus.

Actuellement, seuls les ménages modestes ou très modestes peuvent bénéficier de cette prime, versée dès la fin effective des travaux. L’enjeu est de limiter le reste à charge des ménages qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique et de concentrer l’aide sur ceux qui en ont le plus besoin.

Pour les ménages se situant dans la catégorie de revenus « très modestes », l’objectif est de limiter le reste à charge à 10% du montant total des travaux.

Pour les ménages se situant dans la catégorie de revenus « modestes », le reste à charge devrait avoisiner 25% du montant total des travaux.

Comment bénéficier de MaPrimeRenov ?

Total, en tant que partenaire, vous permet d’accéder facilement à cette nouvelle aide à la rénovation énergétique. Le site L’énergie tout compris, avec son simulateur d’aides à la rénovation énergétique, permet d’introduire votre demande.

Désigné comme mandataire auprès de l’Anah, Total traite l’ensemble des démarches afin d’obtenir l’aide pour le compte du ménage. Au terme des travaux, Total verse directement à l’installateur le montant des primes auxquelles le ménage est éligible, à savoir MaPrimeRenov ou encore la prime de Certificat d’Économie d’Énergie. Le client doit uniquement payer le reste à charge, pour lequel Total peut aussi lui proposer des solutions de financement, comme un prêt à taux zéro.

Puis-je dès à présent bénéficier de MaPrimeRenov ?

La nouvelle aide est accessible depuis le début de l’année 2020 et les demandes peuvent être introduites auprès de l’Anah depuis le 1er janvier.

Mesures transitoires, jusqu’au 1er mai

Dans cette période de changement, le traitement des demandes d’aide à la rénovation est différé. Jusqu’à la fin du mois d’avril, il n’est pas possible de désigner Total comme mandataire de la gestion du dossier de demande d’aide auprès de l’Anah.

Si les travaux ne sont pas urgents, le plus simple est de mettre un devis en attente jusqu’au 1er mai 2020. Si les travaux sont urgents, Total est évidemment à vos côtés pour vous accompagner dans vos démarches. Cependant, chaque client devra lui-même faire la demande de MaPrimeRenov auprès de l’Anah et la récupérer ultérieurement. Total, avec L’énergie tout compris, l’aide à obtenir les autres aides pour lesquelles il est éligible.

A partir du 1er mai 2020, puisque nous pourrons alors être désignés comme mandataire auprès de l’Anah, Total pourra prendre en charge l’intégralité de vos demandes d’aide.

A partir du premier janvier 2021, les ménages aux revenus « intermédiaires » pourront aussi bénéficier de MaPrimeRenov. En attendant, ces ménages peuvent continuer à profiter du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique.