Le marché des primes énergie compte de nombreuses aides proposées par différents acteurs pour financer une partie de vos travaux en matière d’économies d’énergie. Comment choisir la prime énergie la plus avantageuse ? Quels sont les critères à étudier ?

Comparatif des primes énergies

Comparatif des primes énergie sur le marché

Dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique, vous pouvez bénéficier d’une prime énergie, c’est-à-dire une aide financière pour prendre en charge une partie de l’ouvrage. Alors que le crédit d’impôt, le prêt à taux zéro ou la TVA réduite sont des dispositifs proposés par le gouvernement, les primes énergie sont délivrées par certaines entreprises liées au domaine de l’énergie. Il peut s’agir :

  • de fournisseurs d’énergie, comme Total ou EDF par exemple ;
  • d’entreprises de grande distribution (hypermarchés, magasins de bricolage) ;
  • d’entreprises travaillant dans le secteur de l’économie d’énergie.

 

Avant d’entamer vos travaux, il est nécessaire de faire un comparatif des primes énergie, car toutes ne se valent pas. Les entreprises qui les proposent sont libres de fixer leur montant. Celui-ci dépend en général de plusieurs éléments :

  • le type de travaux entrepris (isolation, chauffage, pompe à chaleur...) ;
  • la surface de votre logement ;
  • la nature du logement (maison ou appartement) ;
  • la situation du foyer (nombre de personnes composant le ménage, revenu fiscal de référence...).

 

> À lire aussi : Comment obtenir la prime énergie ? Les conditions à remplir

Calculez votre prime énergie

Comment choisir sa prime énergie ?

Prime énergie, prime écologique, CEE, bonus écologique, prime éco... Disponible sous de nombreuses appellations, cette prime a toujours le même objectif : financer les travaux liés à la rénovation énergétique. Pour savoir comment choisir votre prime énergie dans le vaste choix existant, pensez à comparer trois critères :

  • le montant de la prime. Comme évoqué plus haut, la somme versée dépend de la nature des travaux entrepris, mais aussi de l’organisme qui verse l’aide, et qui est libre de fixer le montant de son choix par kWh économisé suite aux travaux ;
  • le mode de versement de la prime. Les fournisseurs d’énergie et les entreprises d’économie d’énergie la déploient généralement sous forme de chèque à dépenser comme vous le souhaitez, tandis que les grandes surfaces proposent parfois des bons d’achat valables uniquement dans leur enseigne ;
  • le temps de traitement de votre dossier. Ce critère peut sembler secondaire, mais il prend toute son importance quand on sait que ces délais peuvent varier de quatre semaines après réception du dossier complet, à deux voire trois mois, quand le versement se fait après validation du pôle national des économies d’énergie.

 

> À lire aussi: Quel est le montant de la prime énergie ?

 

Avec L’énergie tout compris, vous bénéficiez de la prime énergie Total, dont le montant est au plus haut depuis le lancement de l’aide. La prime Total se positionne d’ailleurs parmi les 3 primes énergie les plus intéressantes du moment en termes de montant proposé. Autre avantage de taille : cette prime est versée à ses bénéficiaires sous forme de chèque, à utiliser comme bon vous semble après réception et validation de votre dossier.

 

Découvrez la prime énergie Total versée par l’Énergie tout compris pour vos travaux de rénovation énergétique. Calculez le montant de votre prime énergie gratuitement, et en quelques clics.