Obtenez un devis gratuit pour votre projet

rge icon Professionnels certifiés RGE
Trouver un installateur flèche droite

Travaux d’isolation, changement d’appareil de chauffage, ventilation… Il existe de nombreuses solutions pour réduire sa facture d’énergie. Ainsi, certains travaux deviennent vite indispensables en 2024, en particulier pour qui souhaite bénéficier des aides financières à la rénovation, comme MaPrimeRénov’. Explications.

Les travaux d’isolation

Réduire sa facture d’énergie avec des travaux de rénovation énergétique

Lorsque l’on évoque la réalisation de travaux de rénovation énergétique, beaucoup pensent immédiatement à l’amélioration de l’isolation du logement. Et pour cause : il s’agit des principales opérations financées par MaPrimeRénov’, dont l’enveloppe est encore renforcée pour l’année 2024.

Ainsi, différents éléments d’une maison ou d’un appartement peuvent bénéficier d’une meilleure isolation :

  • les murs, avec une isolation par l’intérieur et/ou par l’extérieur, pour réduire l’exposition du bien aux variations de température de l’air extérieur ;
  • les combles, pour réduire les déperditions énergétiques ;
  • les sols, notamment dans les maisons équipées d’un sous-sol (qu’il serve de garage ou de cave) ;
  • les fenêtres, qui peuvent engendrer, selon l’ADEME, jusqu’à 15 % de gaspillage énergétique – installer un double ou un triple vitrage peut permettre de réaliser immédiatement d’importantes économies sur les factures.

À lire aussi : DPE : évolution de la loi, obligations et aides, on fait le point !

Le changement de système de chauffage

Pour améliorer le DPE d’un logement et réduire le montant de ses factures d’énergie, un autre type de travaux de rénovation énergétique s’impose : le changement de système de chauffage. En effet, les modèles les plus récents bénéficient d’une efficacité énergétique incomparable avec leurs équivalents plus anciens.

Vous pouvez par exemple envisager l’installation d’une pompe à chaleur, qu’elle soit air-air ou air-eau. En 2024, cette opération permet de bénéficier d’une aide de MaPrimeRénov’ comprise entre 1 000 et 4 000 euros, selon les revenus de votre foyer.

Autre option : l’installation d’un poêle à granulés de bois. Ce type d’appareil présente de nombreux avantages, comme un haut rendement, l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable, et un faible coût en fonctionnement. Sans oublier les aides financières reconduites en 2024.

À lire aussi : Ma Prime Logement Décent, la nouvelle aide qui peut aller jusqu’à 56 000 euros

Les autres travaux pour améliorer le DPE

Les travaux pour améliorer le DPE

D’autres travaux de rénovation énergétique permettent d’améliorer le DPE des logements. Citons, par exemple, le changement de système de ventilation pour une VMC double flux, qui va permettre :

  • de respirer un air plus sain ;
  • de réduire le taux d’humidité de l’air intérieur.

Vous pouvez aussi envisager d’installer des protections solaires sur les fenêtres, voire une pompe à chaleur réversible. Ces aménagements permettront d’augmenter le confort du bien en été, et donc la note finale du DPE.