MaPrimeRénov’ sera accessible à tous dès le 1er octobre

Lancée au début de l’année 2020, l’aide d’État aux ménages pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique devient accessible à tous les propriétaires. Cet élargissement s’inscrit dans le cadre du plan de relance annoncé par le gouvernement le 3 septembre dernier.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Travaux de rénovation énergétique

Jusqu’à présent, MaPrimeRénov’ n’était accessible qu’aux propriétaires occupants dont les revenus du ménage étaient considérés comme modestes ou très modestes. L’aide devait être progressivement étendue à partir de 2021, en devenant accessible aux ménages dont les revenus sont intermédiaires. Finalement, tous les propriétaires sans condition de revenus pourront bénéficier de MaPrimeRénov’.

 

MaPrimeRénov’ accessible à tous les propriétaires et aux copropriétés

Lors de l’annonce du plan de relance du gouvernement, nous avons appris que MaPrimeRénov’ sera aussi accessible aux propriétaires bailleurs afin d’encourager la rénovation énergétique des logements du parc locatif privé.

 

MaPrimeRénov’ sera également accessible à l’ensemble des copropriétés et viendra simplifier le financement des travaux grâce à une seule aide collective, versée au syndicat de copropriétaires, indépendamment des situations individuelles des copropriétaires, occupants comme bailleurs.

 

Cet élargissement traduit la volonté du gouvernement français d’amplifier la dynamique de rénovation des logements dans le cadre du plan de relance qui a été annoncé le 3 septembre dernier.

 

Tous les devis signés dès le 1er octobre éligibles à MaPrimeRénov’

Il ne faudra d’ailleurs pas attendre 2021 pour s’engager dans un projet de rénovation énergétique et profiter de MaPrimeRénov’. Dans un récent communiqué, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) annonçait que « les ménages et les copropriétés, jusqu’à présent non-éligibles peuvent d’ores et déjà engager une démarche de travaux et pourront déposer leur dossier à partir du 1er janvier 2021. Les travaux faisant l’objet d’un devis signé après le 1er  octobre seront éligibles. »

 

Il faut toutefois ajouter que les conditions et montants exacts des évolutions de MaPrimeRenov’ seront précisés par le gouvernement d’ici le 1er octobre.

 

Favoriser les rénovations énergétiques globales

La volonté du gouvernement, dans sa lutte contre les passoires énergétiques, est aussi de favoriser les rénovations globales les plus efficaces. Le Plan de relance souhaite encourager les ménages qui combinent plusieurs travaux pour augmenter davantage l’efficacité énergétique du logement et son confort thermique.

 

Un nouveau forfait MaPrimeRénov’ permettra donc de financer une rénovation globale de manière avantageuse. Lorsque les travaux permettront de sortir le logement du statut de passoire énergétique (étiquette énergie F ou G), les ménages pourront obtenir un bonus.

MaPrimeRénov’ a été lancée au début de l’année, notamment en vue de simplifier l’accès aux aides à la rénovation énergétique. Les montants versés sont calculés en fonction des revenus des ménages, d’une part, et des économies d’énergie ainsi que de la production de chaleur permises par les travaux, d’autre part. L’aide est versée à la fin des travaux.

Selon le communiqué de l’Anah, depuis sa création, plus de 85 000 ménages ont demandé MaPrimeRénov’ et plus de 55 000 ont déjà fait l’objet d’un accord.