Manque de bois : le poêle à granulés est-il encore un bon investissement ?

Depuis plusieurs mois, la France est touchée par un manque de bois et une augmentation du prix des combustibles naturels (bûches et pellets). Pour autant, investir dans un poêle à granulés reste une bonne idée.
La rédaction de l'Energie Tout Compris
poêle à pellets de bois
Granulés de bois dans un poêle

Depuis la reprise post-Covid, c’est un fait : les acteurs du BTP sont confrontés à un manque de matières premières, et notamment de bois. Est-il encore pertinent d’investir dans un poêle à pellets (autre nom des granulés de bois) ? La réponse est oui, même si le prix du bois a augmenté ces derniers mois et que des tensions sont apparues au niveau de l’approvisionnement.

Les origines du manque de bois

Malgré un territoire bien fourni en forêt, la France connaît actuellement un manque de bois. Ces problèmes d’approvisionnement trouvent leur origine dans de nombreux contextes géopolitiques tendus.

Par exemple, une forte tension de la demande a été enregistrée aux États-Unis depuis l’automne 2020, alors que la filière bois était fragilisée par les catastrophes climatiques (ouragans, incendies). Les consommateurs se sont donc tournés vers l’Europe qui, de son côté, subissait les effets de la crise sanitaire, entraînant une tension supplémentaire.

Le granulé de bois, pas de pénurie mais « un risque de tensions d’approvisionnement »

Cette tension sur le marché du bois amène une question logique et légitime : investir dans un poêle à granulés est-il encore une bonne idée ? La réponse est oui, même si l’offre a du mal à suivre la demande. Pas de pénurie en vue, mais « une situation de risque de tensions » selon Propellet, l’association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois.

pellets de bois pour chauffage
Personne tenant dans sa main des granulés de bois

En effet, la demande est montée en flèche ces dernières années. Entre 2020 et 2021, les ventes de poêles à granulés ont bondi de 41 % et celles de chaudières à granulés de 120 % ! Une demande boostée par les qualités de ce mode de chauffage vertueux, mais surtout par les aides de l’État telles que MaPrimerénov’, qui réduisent considérablement le coût de l’investissement. De plus, les clients ont eu tendance, cet hiver, à acheter leurs pellets très tôt et à les stocker par peur de manquer.

Au niveau de l’offre, la production nationale est passée de 50 000 tonnes en 2005 à 2 millions de tonnes en 2021. Si la filière française est bien développée, elle devra cependant avoir recours aux importations pour couvrir cette forte demande. Mais ces importations sont freinées par les autres pays, notamment l’Italie et l’Allemagne, confrontés aux mêmes situations de tension.

Ce déséquilibre entre l’offre et la demande, associé à la crise de l’énergie, à la guerre en Ukraine et à l’inflation, a fait grimper le prix du bois en général, et notamment des pellets. La tonne de granulés de bois est ainsi passée de 280 euros en juillet 2021 à 550 euros en juillet 2022.

Usine de production de granules de bois
Usine produisant des pellets de bois

Pour éviter tout risque de tension, la filière s’organise. De nouveaux sites de production ouvrent régulièrement. La capacité de production devrait doubler d’ici 2028. De quoi espérer un retour à la normale dès l’été prochain.

> À lire aussi : Pourquoi les ventes de chaudières bois s’envolent en 2021 ?

Les avantages du poêle à granulés

Même si les pellets ont vu leur prix augmenter cette année, le poêle à granulés reste un bon investissement pour de nombreuses autres raisons. On peut notamment citer :

  • L’intérêt écologique du chauffage au bois, plus respectueux de l’environnement que les modèles fonctionnant par exemple au fioul, car utilisant du bois issu de forêts françaises.
  • Les économies qui peuvent être réalisées grâce à ces appareils, le bois étant une source d’énergie moins chère que le gaz, par exemple.
  • Les aides financières disponibles pour accompagner les foyers qui souhaitent « booster » leur rénovation énergétique par l’installation d’un poêle à granulés.
  • Le fort pouvoir calorifique de ce type d’appareil, garantissant une maison bien chauffée même dans les régions où les températures baissent le plus en hiver.

Pour faire fonctionner votre chaudière à bois de manière optimale, encore faut-il disposer de combustibles de qualité. Vous êtes à la recherche de pellets et bûches premium ? Rendez-vous sur le site de notre partenaire Proxi TotalEnergies pour un rendement optimal tout au long de l’hiver !