Lancement du chèque énergie : tout savoir sur cette aide

Marcheteau

Le chèque énergie est officiellement lancé depuis ce lundi 26 mars et devrait faire son arrivée dans la boîte aux lettres d’environ quatre millions de foyers français aux revenus modestes. Une aide financière qui va permettre aux ménages précaires de régler leurs factures énergétiques. Quel est le montant de cette aide ? Comment en bénéficier ? Tout ce qu’il faut savoir sur l’arrivée du chèque énergie, avec L’énergie tout compris.

 

Le chèque énergie : qu’est-ce que c’est ?

Le lancement des chèques énergies, depuis ce lundi 26 mars, vient remplacer les tarifs sociaux énergétiques. Jusqu’à présent, ce nouveau coup de pouce financier – qui s’inscrit dans le cadre de la loi de transition énergétique - était à l’essai dans quatre départements français : l’Ardèche, l’Aveyron, les Côtes-d’Armor et le Pas-de-Calais.

Maintenant, ce sont environ quatre millions de Français aux revenus modestes qui devraient bénéficier du chèque énergie envoyé directement par courrier, chez eux. Le montant octroyé sera, en moyenne, de 150 euros, et devrait varier entre 48 et 227 euros, suivant la situation du foyer. À préciser que le chèque énergie est envoyé une seule fois par an et est valable jusqu’au 31 mars de l’année suivante.

Cette somme pourra être utilisée pour régler les factures énergétiques de tout type, aussi bien l’électricité que le gaz, le fioul ou le bois, etc. Toutefois, le chèque énergie ne peut pas être encaissé sur un compte en banque : il ne peut être utilisé que pour régler votre fournisseur d’énergie ou pour financer une partie de travaux de rénovation énergétique.

Qui peut bénéficier du chèque énergie ?

L’obtention du chèque énergie lancé ce lundi 26 mars est soumise à conditions de revenus. Pour en bénéficier, une personne seule doit gagner moins de 7 700 euros par an, ou moins de 16 170 euros pour un couple avec deux enfants.

Le chèque énergie est adressé par voie postale, au domicile, en se basant sur les données déclarées lors de la dernière déclaration de revenus. Déclaration obligatoire pour bénéficier de cette aide financière, tout comme habiter dans un logement imposable à la taxe d’habitation. Pour savoir si vous avez droit au chèque énergie et son montant, vous pouvez réaliser une simulation en ligne.

Chèque énergie : est-ce une bonne nouvelle pour les Français ?

Si le lancement du chèque énergie s’annonce intéressant pour les quatre millions de Français concernés par cette aide, certains observateurs se montrent plus mitigés quant à l’arrivée de ce coup de pouce financier. Ainsi, le quotidien Le Parisien rapporte que cette nouvelle mesure pourrait pénaliser près de 1,3 million de personnes. Notamment celles qui, jusqu’à présent, bénéficiaient du tarif de première nécessité pour l’électricité et se chauffaient au gaz. Leur aide passerait alors de 220 euros à 150 euros.

Pour l’observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), l’effort est insuffisant et ne correspond pas aux besoins réels : l’État devrait verser entre 500 et 700 euros pour qu’aucun foyer ne soit contraint de réduire son chauffage, l’hiver, pour éviter une facture trop salée.

De son côté, le gouvernement a d’ores et déjà annoncé une augmentation du chèque énergie pour l’année prochaine qui devrait être, en moyenne, de 200 euros.

 

Pour aller plus loin :