Impôts 2022 : quelles déductions fiscales pour vos travaux de rénovation énergétique ?

La date butoir pour envoyer votre déclaration d’impôts sur le revenu en version papier est fixée au mardi 31 mai. Avez-vous pensé à déclarer vos travaux de rénovation énergétique ? Ceux-ci peuvent donner droit à une exonération fiscale, notamment dans le cadre du dispositif Denormandie. Explications.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Déduction-impôts-travaux

Certaines aides à la rénovation énergétique prennent la forme de déductions fiscales.

Quelle est la date limite pour déclarer vos impôts 2021 ?

Avez-vous pensé à déclarer vos impôts ? La date limite de la déclaration papier est fixée à mardi 31 mai. Pour les déclarations par Internet, voici les dates limites.

Départements

Date limite de déclaration en ligne

01 à 19

Mardi 24 mai à 23h59

20 à 54 (y compris 2A et 2B)

Mardi 31 mai à 23h59

55 à 974/976

Mercredi 8 juin à 23h59

Non résidents

Mardi 24 mai à 23h59

Quelles déductions d’impôts pour vos travaux de rénovation énergétique ?

Lorsque vous remplissez votre déclaration d’impôts et que vous avez effectué des travaux de rénovation énergétique dans votre logement (qu’il s’agisse de votre résidence principale ou non), sachez que certains d’entre eux sont défiscalisables ! Si le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) a été remplacé par le versement d’une prime dès la fin des travaux, MaPrimeRénov’, il existe d’autres dispositifs de déduction fiscale pour les logements anciens.

Ma prime rénov

Ainsi, la loi Denormandie offre des avantages fiscaux aux propriétaires bailleurs effectuant des travaux de rénovation énergétique dans les logements situés dans certains secteurs :

Ce dispositif offre une réduction d’impôts liée à la durée de la location :

  • 6 ans : 12 %.
  • 9 ans : 18 %.
  • 12 ans : 21 %.

L’avantage fiscal conféré par le dispositif Denormandie est soumis à différentes conditions. Tout d’abord, le plafond de dépenses en travaux de rénovation énergétique est fixé à 300 000 euros. Les travaux doivent représenter au moins 25 % du coût total de l’opération immobilière.

Par ailleurs, les travaux doivent :

Le saviez-vous ?

Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique de votre résidence principale, vous pouvez bénéficier d'une exonération de la taxe foncière ! La durée et le taux d’exonération (de 50 à 100 %) dépendent du type de construction.

À lire aussi : MaPrimeRénov’ : quels travaux ont été le plus financés en ce début d’année ?

Les aides à la rénovation énergétique

Au-delà des exonérations fiscales, vous pouvez bénéficier de différentes aides pour financer vos travaux de rénovation énergétique :

  • MaPrimeRénov’ (pour les propriétaires occupants ou bailleurs) ;
  • l’éco-PTZ ;
  • la TVA à 5,5 % sur le matériel et la main-d’œuvre ;
  • les aides collectivités locales ;
  • la prime TotalEnergies.

Vous vous lancez dans un projet de rénovation énergétique ? L’Énergie tout compris vous accompagne dans vos démarches et vous permet de savoir à quelles aides vous êtes éligible !

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime