Des factures d’énergie en fonction des revenus des ménages dès 2023 ?

Pour faire face à la forte augmentation des prix de l’énergie, le Gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire pour tous les particuliers, sur le gaz et l’électricité. Il envisage désormais des mesures plus ciblées, parmi lesquelles une indexation des factures sur les revenus des foyers.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

limiter-les-depenses-energetiques-en-2023

Avec la guerre en Ukraine et le contexte inflationniste actuel, les prix de l’énergie se sont envolés ces derniers mois. Focus sur les actions envisagées par le Gouvernement pour endiguer les dépenses énergétiques des ménages en 2023.

Dépenses énergétiques : vers des mesures plus ciblées ?

La hausse des prix de l’énergie pèse sur le pouvoir d’achat des Français. Pour éviter que celle-ci ne plombe trop le budget des ménages, le Gouvernement avait mis en place, fin 2021, un « bouclier tarifaire » sur les prix du gaz et de l’électricité, c’est-à-dire un blocage des prix jusqu’au 31 décembre 2022.

Ce dispositif pourrait laisser place, l’année prochaine, à des mécanismes plus ciblés. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre, samedi 9 juillet, lors des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence, la Première Ministre Elisabeth Borne : « On ne va pas exposer les Français les plus modestes à des hausses inconsidérées des prix de l’énergie ».

Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, abonde en ce sens. Il a déclaré, le 10 juillet : « À partir du 1er janvier 2023, il faudra que, sur l’électricité et sur le gaz, on aide davantage ceux qui en ont besoin. Mais pour qu’on puisse le faire, il faut qu’il y ait des augmentations pour ceux qui peuvent se permettre ces augmentations. » Même le président de la République, Emmanuel Macron, a affirmé, lors de son discours du 14 Juillet, vouloir « aller vers des mécanismes qui vont cibler les gens qui en ont le plus besoin ». On semble donc s’orienter sur une indexation des prix de l’énergie sur le niveau de vie des individus.

Réduire ses dépenses énergétiques en réalisant des travaux

Pour réduire vos factures d’énergie, vous pouvez adopter des gestes éco-responsables (baisser le chauffage en hiver, limiter la climatisation, en été, etc.), mais également faire réaliser des travaux de rénovation énergétique. Vous pouvez notamment :

Pour financer ces travaux, vous pouvez avoir accès à différentes aides à la rénovation énergétique : MaPrimeRénov’, la TVA à 5,5 %, l’éco-PTZ, les aides des collectivités locales, la prime TotalEnergies, etc.

À lire aussi : Rénovation énergétique : les aides bientôt indexées sur le coût des travaux ?