5 conseils pour une bonne isolation des combles

Marcheteau

Dans une habitation, la chaleur s’élève naturellement pour principalement tenter de s’échapper par la toiture. Pour éviter les déperditions de chaleur et pouvoir réaliser des économies d’énergie, on considère comme prioritaire de procéder à une isolation au niveau des combles. On estime en effet que 30% de la chaleur à l’échelle d’une habitation s’échappe par le toit. Un projet d’isolation des combles, si ceux-ci ne sont pas aménagés, sont relativement simples à mettre en œuvre. Cependant, il est utile de tenir compte de ces quelques bons conseils.

1. Opter pour un matériau performant et profiter d’un crédit d’impôt

Pour tout projet d’isolation, le choix des matériaux est évidemment crucial. Afin d’opter pour la bonne solution, référez-vous avant toit à la valeur R du matériau isolant. Celle-ci indique la résistance thermique d’une couche d’un matériau donné. Autrement dit, elle révèle sa capacité à ne pas laisser passer la chaleur. 

L’obtention d’un crédit d’impôt de 30% du montant total de vos travaux d’isolation est notamment conditionnée à certains critères de performance. Pour l’isolation du plancher de combles perdus, la valeur R doit être supérieure ou égale à 7m2K/W. Pour l’isolation de rampants de toiture et de plafonds de combles, elle doit être supérieure ou égale à 6 m2K/W.

Le crédit d’impôt s’applique sur la main d’œuvre et le matériel utilisés pour l’isolation des combles. Pour les combles, les dépenses sont soumises à un plafond particulier de 100 € par m². 

2. Les économies réalisées dépendent de la qualité de l’isolation

Considérant l’importance de l’isolation de la toiture pour la réalisation d’économie d’énergie, il est important de veiller à ce que la pose soit parfaite. On estime que les fuites thermiques au niveau de combles peu ou mal isolés peuvent représenter jusqu'à 30 % de la facture d'énergie annuelle de votre logement. Dès lors, privilégiez toujours la qualité dans le choix de l’isolant, qui doit être performant et durable, ainsi que dans la pose des matériaux.

Si l’isolant, mal installé, laisse des ponts thermiques perdurer, les économies espérées ne seront pas au rendez-vous. Privilégiez donc la qualité, même si elle implique une dépense un peu plus importante. Elle est la garantir d’économies importantes dans la durée.

3. Garantir une bonne ventilation au niveau des combles

L’isolation des combles aura pour effet direct de réduire vos besoins en énergie, principalement en période hivernale. Cependant, isoler les combles doit se faire avec méthode, en veillant notamment à garantir une bonne ventilation. Vous éviterez de cette manière des problèmes d’accumulation de chaleur en été. Envisagez par exemple d’installer un système de ventilation mécanique contrôlée par exemple. C’est un système efficace et peu énergivore, qui vous permettra facilement de renouveler l’air vicié à l’échelle de l’habitation et de garantir le confort de tous les habitants, quelle que soit la saison.

4. Isolation des combles aménagés : comment ne pas perdre trop d’espace

Inévitablement, la pose d’un matériau isolant va grignoter l’espace de vie disponible à l’intérieur du bâtiment. Si les combles ne sont pas destinés à être aménagés, le matériau utilisé peut présenter une certaine épaisseur. Par contre, si ceux-ci sont aménagés ou destinés à l’être, il va falloir être plus vigilant dans le choix du système d’isolation. Il existe des solutions peu épaisses qui offrent de bonnes performances. A nouveau, veillez à ce que la valeur R soit en ligne avec les standards. De cette manière, vous êtes assuré de disposer d’une solution performante, mais aussi de pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt ou d’une prime énergie pour la réalisation de vos travaux.

Si, par manque de place, l’isolation des combles aménagés par l’intérieur n’est pas réalisable, on peut alors envisager des solutions d’isolation par l’extérieur. Souvent plus difficiles à mettre en œuvre, elles sont toutefois aussi efficaces.

5. Isoler les combles avant de renouveler le système de chauffage

Quand on investit dans la rénovation énergétique d’un bâtiment, il est recommandé de procéder par étape. L’isolation, et particulièrement l’isolation des combles, a pour effet direct de réduire vos besoins en chauffage. D’autre part, une installation de chauffage économe en énergie doit avant être bien dimensionnée. Il est donc recommandé de commencer par isoler, pour réduire les besoins en énergie de l’habitation, avant de changer son système de chauffage. Une fois l’isolation des combles réalisée, vous pourrez effectuer un bilan thermique de l’habitation. Cette analyse vous permettra d’opter pour le système de chauffage le mieux adapté à vos besoins, et donc celui qui consommera l’énergie qui est nécessaire à votre confort, ni trop, ni trop peu.