stocks de granulés de bois pour l-hiver

Le nombre de ventes de poêles à granulés de bois ne cesse d’augmenter en France. En cause : l’augmentation des prix des autres énergies et la volonté de se tourner vers un mode de chauffage plus écologique.

Pourquoi constituer ses stocks de pellets dès cet été ?

Loin de la frénésie de l’année dernière, le prix des pellets est actuellement stable. Il s’établit autour de 500 € la tonne, bien loin des envolées allant jusqu’à 900 € l’année dernière. Le sac de 15 kg, quant à lui, flirtait avec les 15 €, quand son prix classique se situe autour de 6 €.

Même si cette situation inflationniste exceptionnelle ne devrait pas se reproduire cet hiver, il semble judicieux de reconstituer vos stocks de pellets dès cet été. Certains consommateurs ont déjà commandé leurs combustibles pour éviter d’être pris au dépourvu. Vous profiterez de prix stables et, de toute façon, les pellets peuvent se conserver indéfiniment s’ils sont stockés dans de bonnes conditions.

À lire aussi : Manque de bois : le poêle à granulés est-il encore un bon investissement ?

Les avantages du granulé de bois

Son prix étant stable, le granulé de bois est un combustible avantageux par rapport aux autres énergies, qui subissent d’importantes augmentations – notamment le gaz et l’électricité. Rappelons que le tarif réglementé de l’électricité a augmenté de 10 % au 1er août. Le gaz, lui, n’est plus soumis au bouclier tarifaire. Même le bois « classique » devrait aussi un peu augmenter dans les prochains mois.

Pas étonnant, donc, que de plus en plus de foyers franchissent le pas et s’équipent d’un poêle à granulés de bois. D’autant que l’installation de nouvelles chaudières au fioul est interdite depuis plus d’un an et que la menace plane sur les chaudières au gaz. Si vous souhaitez investir dans un poêle à granulés, sachez que vous pouvez bénéficier de différentes aides à la rénovation énergétique, en particulier MaPrimeRénov’.

Outre l’aspect financier et réglementaire, le chauffage au bois est un équipement écologique, à énergie renouvelable, qui fonctionne grâce à un combustible produit en France. Il offre à votre foyer une chaleur agréable et une atmosphère réconfortante.

À lire aussi : Prix de l’électricité en hausse au 1er août : comment réduire sa consommation ?

Se chauffer aux granulés de bois : les « trucs » à savoir

chauffage aux granulés de bois

Si vous optez pour le chauffage aux granulés de bois, vous avez le choix entre deux conditionnements :

Il est également important de noter qu’à partir du 1er octobre, les foyers équipés d’un chauffage aux bûches de bois ou aux granulés doivent faire ramoner leur appareil. Une opération qui consiste à nettoyer la paroi intérieure du conduit d’évacuation pour éliminer suie et dépôts. Avant, cette obligation était fixée au niveau local. Elle fait désormais l’objet d’un décret officiel.

Ces contenus pourraient vous intéresser :

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite