Moins d’un tiers des propriétaires connaît Ma Prime Rénov’

L’aide Ma Prime Rénov’, qui a été modifiée en 2020, est encore trop mal connue des Français. Un sondage récent mené par BPCE indique en effet que moins d’un propriétaire sur trois seulement connaît Ma Prime Rénov’. Et pourtant, cette aide peut s’avérer précieuse dans le cadre de travaux de rénovation énergétique.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Ma Prime Rénov’ propriétaire

Ma Prime Rénov’ est la principale aide permettant de soutenir la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Depuis 2020, elle remplace le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ainsi que les aides de l’Anah (« Habiter mieux agilité »). Et depuis 2021, elle est accessible à tous les propriétaires, sans conditions de revenus. Pourtant, un sondage récent mené par BPCE démontre que Ma Prime Rénov’ est une aide encore trop méconnue.

27% des Français n’en ont jamais entendu parler


Et pour cause, les résultats de ce sondage sont clairs : seuls 32 % des Français interrogés, soit moins d’un tiers, affirment connaître cette aide. Ils sont par ailleurs plus d’un quart (27%) à n’en avoir jamais entendu parler !

Si ces chiffres indiquent donc une grande méconnaissance de la population française par rapport à ce dispositif, il faut toutefois noter d’importantes disparités entre les régions :

  • en métropole, 34% des propriétaires n’ont jamais entendu parler de l’aide ;
  • dans les villes moyennes, il sont 22% ;
  • dans les zones rurales, il sont 21%.

Dans les villes moyennes, 53% des propriétaires disent avoir l’intention de faire appel à Ma Prime Rénov’ pour leurs travaux de rénovation énergétique.

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime

Les Français pas pressés de rénover

Un autre chiffre interpellant qui ressort de ce sondage est lié à l’intention des Français d’effectuer prochainement des travaux de rénovation énergétique. Ils ne sont ainsi que 41% à souhaiter se lancer dans ce type de travaux au cours des cinq prochaines années.

BPCE a également interrogé les répondants que ce qui les motivait à effectuer des travaux de rénovation énergétique. Les résultats montrent que la perspective d’une réduction de la facture énergétique (64%) motive plus les Français que l’amélioration du confort au sein du logement (56%), le fait d’avoir d’une fibre écologique (29%) et la possibilité de toucher une aide (28%).

Plusieurs milliers d’euros d’aides disponibles

Ces résultats montrent que beaucoup d’efforts doivent encore être faits pour démontrer l’intérêt de Ma Prime Rénov’. Cette aide, qui varie en fonction des revenus des ménages et du type de travaux réalisés, peut pourtant être mobilisée pour de nombreuses opérations de rénovation énergétique :

  • installation d’une pompe à chaleur ;
  • installation d’une chaudière à granulés ou à bûches ;
  • installation d’un poêle à granulés ;
  • installation d’un chauffe-eau solaire ou thermodynamique ;
  • isolation des murs ;
  • isolation des toitures ;
  • isolation des parois vitrées ;
  • réalisation d’un audit énergétique ;
  • etc.

Les primes versées dans le cadre de Ma Prime Rénov’ peuvent par exemple s’élever à 10.000 euros pour l’installation d’une chaudière à granulés dans un ménage modeste. En outre, des bonifications sont accordées en sus, en lien avec le dispositif des Certificats d’économie d’énergie.

Vous voulez savoir quel est le montant des aides auxquelles vous avez droit ? Rendez-vous sur le simulateur de L’énergie tout compris !