Le chèque énergie 2021 : de nouvelles conditions pour en bénéficier

La rédaction de l'Energie Tout Compris

Le chèque énergie 2021 : de nouvelles conditions pour en bénéficier

En 2021, le plafond de ressources à ne pas dépasser pour pouvoir bénéficier du chèque énergie, a été augmenté de 100 euros par rapport à 2020. Davantage de personnes pourront donc bénéficier de cette aide créée pour aider les ménages aux revenus modestes à payer leurs factures énergétiques. Il est aussi utile de rappeler que le chèque énergie peut également servir à financer des travaux de rénovation énergétique.

Pour les ménages aux revenus modestes, payer sa facture d’énergie n’est pas toujours aisé. Afin de soutenir ceux qui en ont le plus besoin, l’État a mis en place un dispositif d’aide appelé « chèque énergie ».

Il s’agit d’un montant octroyé automatiquement aux ménages éligibles, sans que ceux-ci aient la moindre démarche à effectuer pour en bénéficier. C’est l’administration fiscale qui détermine directement si le ménage a droit au chèque énergie, sur la base des données qui ont été déclarées.

Le seuil de ressources à ne pas dépasser relevé

Ce plafond correspond au revenu fiscal de référence par unité de consommation (UC) du ménage. La première personne composant le ménage correspond à une unité de consommation, la seconde à 0,5 UC, chaque personne supplémentaire à 0,3 UC.

En 2020, le seuil d’éligibilité s’élevait à un revenu de 10.700 €. En 2021, il a été relevé de 100 €, passant à 10.800 €. Davantage de consommateurs français pourront donc bénéficier de cette aide, qui a été mise en place pour remplacer les anciens tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. En 2020, 5,5 millions de foyers français ont bénéficié du chèque énergie.

A combien s’élève le montant du chèque énergie en 2021 ?

Le montant du chèque est d'au minimum 48 € et d'au maximum 277 € TTC. Ce montant varie en fonction du revenu fiscal de référence (RFR) du foyer et du nombre d’unités de consommation.

Voici comment l’aide est distribuée :

Niveau de revenu fiscal de référence (RFR) par unité de consommation (UC)

Ménage

RFR inférieur à 5 600 € par UC

RFR de 5 600 € à 6 700 € par UC

RFR de 6 700 € à 7 700 € par UC

RFR de 7 700 € à 10 800 € par UC

1 personne (correspond à 1 UC)

194 €

146 €

98 €

48 €

2 personnes (correspond à 1 UC + 0,5 UC)

240 €

176 €

113 €

63 €

2 personnes + 1 personne et plus (correspond à 1 UC + 0,5 UC + O,3 UC pour chaque personne supplémentaire)

277 €

202 €

126 €

76 €

 

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime

Quand les chèques énergies sont-ils envoyés ?

Comme précisé, il y a aucune démarche à faire pour bénéficier de cette aide. Si le ménage est éligible, un chèque nominatif, sur format papier, est envoyé au ménage. La distribution s’étale sur le mois d’avril. Il devrait donc vous parvenir d’ici la fin du mois.

Si vous ne l’avez pas reçu dans ce délai, c’est sans doute que votre ménage n’est pas éligible ou que vous n’avez pas déclaré vos revenus dans les délais légaux.

Il est possible de vérifier votre éligibilité sur le site du gouvernement dédié à cette aide.

Rappelons que les chèques énergie 2021 ont une durée de validité d’un an. Ils doivent donc être utilisés avant le 31 mars 2022.

Déduisez le chèque énergie directement de votre facture

Le chèque énergie 2021 s’accompagne d’une autre nouveauté. Pour les ménages qui le souhaitent, il est possible que le chèque énergie des prochaines années soit directement déduit de leur facture d’électricité ou de gaz. Les bénéficiaires peuvent demander sa pré-affectation, soit en ligne, soit en cochant la case « pré-affectation » sur le chèque énergie avant de l’envoyer à son fournisseur.

Financez vos travaux de rénovation énergétique avec le chèque énergie

Le chèque énergie permet donc à de nombreux ménages de plus aisément régler leur facture d’énergie. Pour ceux qui le souhaitent, cette aide peut aussi les aider à réaliser des économies d’énergie dans la durée. En effet, le chèque peut aussi être utilisé pour financer des travaux de rénovation énergétique, si ceux-ci sont réalisés par un professionnel certifié "Reconnu garant de l’environnement" (RGE).

Si les travaux sont facturés avant la date de fin de validité inscrite sur votre chèque énergie, vous pouvez utiliser votre chèque énergie pour payer la facture.

Si vous souhaitez financer des travaux prévus après la date de fin de validité inscrite sur votre chèque énergie, vous pouvez échanger votre chèque énergie contre un nouveau chèque travaux de la même valeur, qui sera valable pendant 2 années supplémentaires, et qui sera utilisable uniquement pour payer des travaux d’économie d’énergie.

Il est possible de cumuler les chèques travaux sur une durée maximale de trois ans.

Il est intéressant de noter que le chèque énergie peut être cumulé avec d’autres aides à la rénovation énergétique, comme par exemple MaPrimeRénov.