Fin du chauffage gaz à 100% pour les bâtiments neufs

La Réglementation Environnementale 2020 pour les bâtiments neufs fait l’objet de contestations de la part des professionnels de terrain. Pourtant, la Ministre de la transition écologique, Barbara Pompili, ne souhaite pas en changer la ligne de conduite, notamment en ce qui concerne l’usage du chauffage au gaz dans les bâtiments neufs.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Fin du chauffage gaz bâtiments neufs

La Réglementation Environnementale 2020 pour les bâtiments neufs, connue également sous le nom de RE2020, a pour ambition de faire baisser l’impact environnemental des construction neuves. En effet, pour rappel, le secteur du bâtiment en France (résidentiel et tertiaire) représente à lui seul 30 % des émissions de gaz à effet de serre.

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime

La RE2020 : des objectifs ambitieux

Cette réglementation a plusieurs objectifs concernant les nouvelles constructions :

  • Réduire leur impact sur le réchauffement climatique. Il est question ici d’agir sur l’ensemble du cycle de vie des bâtiments.
  • Continuer à améliorer leur performance énergétique. Les objectifs sont ambitieux pour faire baisser la consommation en énergie des nouveaux bâtiments, en travaillant sur l’isolation et le chauffage en particulier.
  • Anticiper les futures conditions climatiques et assurer le confort de vie des occupants. Avec le réchauffement climatique, les canicules seront de plus en plus fréquentes, il faut donc prévoir des habitations qui permettent de les traverser.

La RE2020 ne fait pas que des adeptes

Pas encore d’application, cette réglementation a déjà fait l’objet de plusieurs reports. Actuellement, des discussions ont lieu entre les autorités et les professionnels du secteur du BTP (bâtiments et travaux publics) qui regroupe plus de 650.000 entreprises (94% dans la branche du bâtiment).

Mais la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a précisé le 22 janvier 2021, lors d’une conférence de presse, que la ligne de conduite de la RE2020 annoncée quelques semaines plus tôt ne changerait pas, même si certains ajustements pourraient être apportés.

Plusieurs associations et organisations issues du secteur de la construction et autres estiment que la RE2020 doit être revue complètement et faire l’objet d’une concertation avec les professionnels concernés. Globalement, l’objectif de servir la transition écologique est salué par tous. Cependant, de nombreux secteurs souhaitent que les textes de la réglementation soient revus, alors que d’autres voudraient repousser la mise en application au mois de mars 2022 au lieu de l’été 2021.

Pas de changement par rapport au gaz

Concernant le chauffage au gaz notamment, la ministre a expliqué que même si les mesures à prendre étaient importantes, elles étaient néanmoins nécessaires. La fin du chauffage 100 % gaz dans les maisons neuves reste donc un des objectifs de la RE2020, car même s’il est moins polluant que d’autres combustibles fossiles, le gaz reste un émetteur majeur de gaz à effet de serre.

Notons tout de même que pour les bâtiments existants, il est parfois difficile de passer à un système de chauffage moins polluant. Grâce à MaPrimeRénov, il est possible d’obtenir une prime pour l’installation d’une chaudière à gaz à très haute performance énergétique, qui permet de réaliser jusqu’à 30% d’économies d’énergie, mais aussi pour d’autres systèmes de chauffage (PAC, chauffage biomasse, etc.).