Comment garder la chaleur dans sa maison ?

La rédaction de l'Energie Tout Compris

Faire des économies de chauffage à l’échelle de son habitation implique de faire la chasse aux petites comme aux grosses déperditions de chaleur. Dans cette perspective, suivez les recommandations de L’énergie tout compris.

Au niveau d’une maison, la chaleur parvient à s’échapper par de nombreux recoins, petits interstices et autres ponts thermiques. Or, tout l’intérêt, si l’on veut maximiser les économies d’énergie, est de la garder autant que possible à l’intérieur. De cette manière, on évite de solliciter davantage la chaudière et de consommer plus que nécessaire.

Les petites astuces qui empêchent la chaleur de s’échapper

Il n’est pas nécessaire de faire grands investissements pour limiter les déperditions de chaleur à l’échelle d’une maison.

Le premier conseil est de fermer les portes des pièces qui ne sont pas occupées. De cette manière, on évite que le chauffage, dans les pièces de vie, serve à chauffer d’autres pièces pour rien. C’est sans doute la manière la plus efficace de garder la chaleur à l’intérieur et de limiter les possibilités qu’elle s’échappe.

Éviter les pertes de chaleur au niveau des portes et fenêtres

Il est ensuite intéressant d’empêcher la chaleur de s’enfuir par des interstices, en plaçant par exemple des boudins au pied de vos portes ou encore des bas de portes. C’est particulièrement important au niveau de la porte d’entrée. Au niveau des fenêtres, il peut être intéressant de placer des rideaux épais. Ils vous mettront à l’abri de courants d’air désagréables et de sensation de froid, surtout si vos châssis ne sont plus en parfait état.

Dans certaines habitations, certains conduits donnant vers l’extérieur n’ont pas été rebouchés. S’ils n’ont plus de fonction particulière, comme l’évacuation des fumées d’une cheminée ou d’une chaudière ou le renouvèlement de l’air ambiant, il est vivement recommandé de les reboucher.

Ne pas oublier de renouveler l’air ambiant

Le fait de vouloir garder la chaleur à tout prix ne doit pas se faire aux dépens du renouvèlement de l’air intérieur, afin de garantir un environnement sain pour tous les habitants de la maison. Si vous ne disposez pas d’un dispositif de ventilation adapté, comme un système VMC, il est recommandé d’aérer les pièces de la maison plusieurs minutes chaque jour.

Isoler vos combles et vos murs pour réaliser de substantielles économies

Au-delà des astuces, bien isoler sa maison constitue le meilleur moyen d’éviter des pertes importantes de chaleur et, de ce fait, de réaliser de substantielles économies d’énergie.

Il est avant tout recommandé d’isoler les combles ou la toiture. C’est en effet par le haut que s’échappe la majeure partie de la chaleur générée par le système de chauffage, soit environ 30%. Il existe de nombreuses possibilités pour isoler les combles, selon qu’ils sont aménagés ou non.

Au-delà des combles, on pourra envisager d’isoler les murs. À l’échelle d’une maison, l’idéal est de pouvoir procéder à une isolation des murs par l’extérieur. Cette solution limite au maximum la création de ponts thermiques. Toutefois, elle ne peut être mise en œuvre que lors d’un projet de rénovation d’une façade. Plus facile à envisager, moins couteuse, une isolation des murs par l’intérieur permettra de concentrer ses efforts sur les pièces que l’on chauffe le plus et dans lesquelles on passe le plus de temps.

Pour isoler votre maison, profitez des aides disponibles

Un projet d’isolation implique des investissements un peu plus conséquents que l’installation de rideaux épais. Cependant, il existe d’importantes aides financières à la rénovation énergétique pour améliorer l’isolation de votre maison.

Pour évaluer le montant des aides auxquelles vous avez droit et mieux définir votre projet, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur d’aides à la rénovation énergétique.

Composto com editor instantâneo HTML. Compre uma licença de assinatura HTMLg para parar de adicionar mensagens promocionais aos documentos editados.