Financez vos travaux grâce aux aides locales

Aides locales

Demandez l'aide de votre région pour financer vos travaux de rénovation énergétique
En bref Travaux éligibles Conditions d'obtention Démarches Cumuler cette aide Questions clés Questions clés

Les démarches pour accéder aux aides locales

Si vous souhaitez réaliser des travaux d’économies d’énergie, renseignez-vous sur les aides financières accordées par votre collectivité territoriale car cela pourrait influencer le choix de vos travaux. Celles-ci accordent en effet parfois des aides locales pour la réalisation de certains travaux, ou pour l’achat d’un type de matériel bien précis, et il est important de savoir si vous allez être concernés.

Les démarches pour obtenir ces subventions ou ces aides dans le cadre de vos travaux d’économie d’énergie nécessitent de :

  • Faire réaliser au préalable les devis relatifs aux travaux à accomplir par vos installateurs ;
  • Contacter la collectivité territoriale concernée ;
  • Déposer un dossier de demande d’aide.

Faites réaliser les devis afférents aux travaux à accomplir pour bénéficier des aides locales

Pour obtenir une aide financière des collectivités territoriales, il est nécessaire, dans un premier temps, d’identifier les travaux à réaliser dans votre logement. Si vous souhaitez faire baisser votre facture énergétique, notre simulateur d’économies d’énergie peut vous aider à identifier les travaux nécessaires à votre logement en fonction de ses particularités et de son étiquette énergétique. Une fois le type de travaux défini, il est indispensable d’obtenir des devis de professionnels qualifiés (certification RGE obligatoire à compter de 2014) pour les travaux choisis, afin de pouvoir prétendre aux aides locales. Ces devis devront comporter : le montant des travaux, mais également le montant des matériaux qui, eux aussi, doivent être certifiés.

Contactez les collectivités territoriales dont vous dépendez pour obtenir des aides locales

Sous réserve de réaliser des travaux éligibles et de respecter les conditions d’obtention des aides locales, les propriétaires doivent contacter les collectivités territoriales dont ils dépendent et notamment leur commune ou leur Conseil général. Certains ont des sites internet très complets comprenant beaucoup d’informations quant aux modalités de subvention des travaux d’économies d’énergie. Les numéros de téléphone et/ou adresses utiles pour compléter ces informations y sont, bien souvent, renseignés. Vous pouvez également obtenir de précieuses informations par le biais de l’Anil (Agence nationale pour l’information sur le logement), sur le site de l’Adil dont vous dépendez et sur le site de la fédération Habitat et Développement.

Comment obtenir un dossier de demande d’aide locale ?

Les dossiers de demande d’aide liés aux travaux d’économie d’énergie peuvent, dans certaines collectivités, être directement téléchargés sur leur site internet. À titre d’exemple, pour obtenir le chèque énergie en Haute-Normandie, rendez-vous sur le site www.hautenormandie.fr. Vous pouvez également vous rendre à l’adresse indiquée sur le site de la collectivité en question pour retirer ce dossier. Encore une fois, il est très important de bien vous renseigner auprès des différentes collectivités territoriales (commune, communauté de communes, département, région) en les appelant, ou a minima, en parcourant leur site internet.

Constituer un dossier de demande d’aides pour vos travaux d’économie d’énergie

Pour bénéficier d’une aide financière de la part de votre collectivité territoriale pour la réalisation de vos travaux d’économies d’énergie, il est nécessaire de constituer un dossier de demande d’aide et de le remettre à la collectivité concernée. Selon les collectivités, ce dossier se constitue de plusieurs documents, en commençant par un formulaire que vous devez remplir et signer. Il faut y préciser vos coordonnées, celles de votre installateur, ainsi que le détail des travaux et des matériaux utilisés[1]. Ce dossier doit comprendre principalement: les devis des installateurs sélectionnés, la certification (éco-conditionnalité) de ces derniers (« RGE », Reconnu Grenelle de l’Environnement, obligatoire à compter de juillet 2014), les factures de l’installation et des matériaux utilisés spécifiant également leur certification. Selon les critères d’éligibilité définis par la collectivité attribuant l’aide, d’autres éléments peuvent vous être demandés au moment de la constitution de votre dossier de demande de subvention, comme le montant de vos revenus par exemple. Vous pouvez retrouver des renseignements sur-mesure sur le site de l’Anil (ou de votre Adil) ainsi que sur le site de votre collectivité.

 

 

[1] Exemple tiré d’un formulaire de demande de subvention du Conseil général du Puy-de-Dôme ( région Auvergne)