Votre logement est ancien et constitue une véritable passoire énergétique ? Des travaux de rénovation énergétique sont peut-être à envisager afin d’améliorer votre confort thermique mais aussi de réduire de manière significative votre facture énergétique. Quels sont les travaux les plus rentables et donc à prioriser ? Ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

 

L’isolation thermique, en tête de liste des travaux énergétiques rentables

L’isolation de l’habitation est le premier type de travaux de rénovation énergétique à privilégier si l’on souhaite à la fois bénéficier d’une bonne rentabilité et des économies sur sa facture énergétique. Elle permet en effet de moins chauffer son logement.

Isoler sa toiture

Selon l’Ademe, une toiture peu ou mal isolée peut être responsable de 25 à 30 % des déperditions de chaleur.

Deux solutions sont possibles pour isoler sa toiture :

  • L’isolation par l’intérieur, avec des panneaux semi-rigides, des rouleaux ou un isolant en vrac insufflé ;
  • L’isolation par l’extérieur, avec des panneaux de toiture porteurs ou le sarking. Cette option s’avère généralement plus onéreuse.

 

Isoler les murs

Pour aller plus loin dans l’isolation du logement, vous pouvez aussi vous intéresser aux murs, qui seraient responsables de 20 à 25 % des déperditions de chaleur. Comme pour la toiture, il est possible d’opter pour une isolation par l’intérieur ou l’extérieur. L’isolation par l’intérieur tend à réduire quelque peu l’espace à vivre et peut laisser davantage de ponts thermiques tandis que l’isolation par l’extérieur est susceptible d’être plus onéreuse mais offrira potentiellement une meilleure isolation puisqu’elle « enveloppera » la maison. Il s’agit de trouver le bon compromis entre efficacité thermique et coût.

Isoler les fenêtres

Si la toiture et les murs sont souvent responsables des plus grosses déperditions de chaleur, les fenêtres ne sont pas en reste, avec une moyenne de 10 à 15 %. Il faudra donc penser à installer a minima des fenêtres à double vitrage.

On notera que l’installation de nouvelles fenêtres améliore généralement le confort thermique des habitants de manière significative.

L’installation d’un système de chauffage moins énergivore

Votre logement est équipé d’un système de chauffage daté ? Pour diminuer vos dépenses énergétiques, il est peut-être temps d’envisager de le remplacer par une alternative moins énergivore. Parmi les solutions à envisager figurent notamment :

  • La chaudière à condensation gaz ou fioul ;
  • Les pompes à chaleur ;
  • Les chaudières ou poêle à bois.

Combinez votre nouvel équipement à des émetteurs de chaleur douce (radiateurs, planchers chauffants) afin d’optimiser les performances de la nouvelle installation.

Outre la réduction de vos dépenses énergétiques, ce type de travaux de rénovation énergétique vous permettra de réduire de manière significative votre impact sur l’environnement. Les appareils de chauffage modernes émettent en effet souvent moins de gaz polluants.

 

Bon à savoir 

Financer ses travaux de rénovation énergétique n’est pas toujours aisé. Pour aider les ménages souhaitant réduire leur consommation énergétique et par extension leurs factures de chauffage, l’État a mis en place plusieurs aides financières et fiscales. Crédit d’impôt de 30 %, TVA à taux réduit, primes énergie, aides de l’Anah, primes de l’État, éco-prêt à taux zéro, etc. : renseignez-vous sur les conditions d’accès à chaque aide et effectuez des demandes lorsque vous êtes éligible. À la clé ? Des économies et/ou un meilleur amortissement des dépenses.

 

N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel pour vous guider dans le choix des travaux de rénovation énergétique.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème